Fil info
07:58 Et, peu à peu, le s'est enflammé… Les premiers points du https://t.co/NfvwRDV6M7
07:50Boulazac : (VIDÉO) Boulazac reçoit… et cueille Monaco -> https://t.co/3WJaodJjdZ
23:35Trélissac : (VIDÉO) A 15 ans, Héléna est "inspirée" par la figure de Roger Ranoux, son grand-père -> https://t.co/JkFOSGhrXF
22:37Victoire à domicile des Panthères de Feu du face à sur le score de 31 à 23. Bravo ! En… https://t.co/amH0xhXydC
16:42RT : Il ne faut pas tout mélanger. On a essayé de nous entraîner sur la question de la grève et de la mobilisation. Ce n… https://t.co/BU5mLjKS99
16:37RT : La nouvelle saison du Hot Club commence par un retour aux sources du jazz avec l'orchestre "Mem’Ory" lundi… https://t.co/o6OUOkUN3N
16:35RT : Évidemment il est plus simple de dénoncer la galère des usagers que d'expliquer le pourquoi de l'application du dro… https://t.co/wytPkLcHTd
16:31RT : La réaction du de à démontre un durcissement de la réaction au mouvement… https://t.co/kMVzfWwLgQ
16:30RT : Édouard Philippe qui demande des “suites judiciaires” contre les grévistes de la SCNF.. quelle horreur ce gouvernem… https://t.co/uFgpB3LRET
16:29RT : . annonce des suites judiciaires contre les cheminots. La répression comme seul arme face à des chemino… https://t.co/H9jNtWeV9X
16:29 Qu'auraient-ils fait à la place du conducteur du train dans les Ardennes? Ils auraient trouvé la situa… https://t.co/jH2MqZrl5j
16:26RT : Ce gouvernement ne veut jamais rien négocier. Rien. Il enfume systématiquement sur « l’écoute », la « concertation … https://t.co/fte4awOJOw
15:40Périgueux : FO Dordogne durcit le ton : une grève pourrait se déclarer bientôt -> https://t.co/KZcQydTMex
10:52 si vs lisez l’histoire de Laurent, fauché par 1 chauffard à 12 ans... tjrs au à 39 an… https://t.co/mUr0Y0ztjS

Une carte datant de 1810 a été retrouvée

Jusqu'à présent, les plus anciens plans cadastraux de La Châtre remontaient à 1840 et 1899.
Les amis du vieux La Châtre en avait fait une analyse et les avaient exposés il y a quelques années. Les membres de cette association se réjouiront de savoir que, alertée par les propos de Geneviève Bor, leur présidente d'honneur, et par Céline Jandot, attachée à l'institut de recherche archéologique préventive (INRAP), Sandra Pinto, responsable des fonds patrimoniaux, aidée de Bertrand Butte, agent technique, est parvenue à exhumer une carte bien rangée, sous la forme d'un rouleau, dans le grenier de l'hôtel de ville ; et datée de plus loin encore.
Dans un des deux cartouches ovales qui ornent ce plan mesurant après son déroulement 1,69 m sur 1,60 m, on peut lire qu'il a été « fait en exécution de la loi du 16 septembre 1807, du décret impérial du 29 juillet 1808, de la lettre de son excellence le ministre de l'Intérieur et de l'arrêté de la préfecture du département de l'Indre du 22 juillet suivant ».
Plus précisément, au bas de cette carte dessinée au 1/1000ème (un centimètre représentant un mètre de terrain) sous la signature imparfaite du géomètre Marcel (mais est-ce son nom ou son prénom?) qui a composé ce tableau figé du territoire communal, on déchiffre la date du 23 avril 1810.
Pour Patrick Judalet, maire de La Châtre, ce document « mérite d'être sauvegardé ». Sandra Pinto a indiqué qu'il sera confié aux archives départementales qui se chargeront à la fois de sa restauration et de sa numérisation.
D'ores et déjà, les premiers témoins ont pu lire non sans émotion sur cette carte une partie les mêmes noms que portent de nos jours les principales rues et places de La Châtre. La situation des moulins dressés au bord de l'Indre y est bien indiqué, ainsi que la sous-préfecture, l'ancien hôpital et sa chapelle, la fontaine dédiée à sainte Radegonde... D'autres bâtiments ont depuis disparu tels ceux où l'on rendait la justice de paix et les sentences d'un tribunal, une prévôté, une chambre consulaire, de même que des fours à pain, certainement fort utiles à cette époque. Il semble que l'église ait quelque peu bougé sur ses bases, et le cimetière qui était à son pied a disparu.
Autour de cette carte qui n'aura été que peu altérée par l'humidité, sur laquelle ont été ajoutées des traces au crayon, les études ne manqueront pas. Il reste à attendre le moment de leur restitution, qui suscitera sans doute une grande curiosité.

nike air max 90 Shoes