Fil info
19:16Larche : Chasse aux déchets sauvages ouverte ! -> https://t.co/BdgxMlpjow
18:58RT : Derrière Zemmour, l’irrépressible banalisation de l’extrême droite dans les médias via https://t.co/bfcFXMeYh2
17:54Vous les croiserez sûrement ! La team des jeunes de sera de la partie pendant les vacances de la Tou… https://t.co/UURIejsocH
16:26Lissac-sur-Couze : «La paix et le climat, même combat» | L'Echo https://t.co/SQZVnPyhnC via
16:21RT : À chaque fois que ce message est liké je fais 10 pompes. https://t.co/jpZY7uK6ff
16:19RT : Le député et ancien a été mis en examen pour fraude fiscale, détournement fonds publics,… https://t.co/LW9h14CXJJ
16:17RT : On se souvient que le Député Villani a voté la suppression de l’obligation d’accès pour les handicapés à tous les l… https://t.co/owKnnRwlEk
16:17RT : rares images d'une sublime panthère des neiges . https://t.co/rF7vUAo5Db
16:16RT : STROMAE L’artiste belge va porter plainte contre les organisateurs et organisatrices de la marche anti PMA du 06 o… https://t.co/X14jPBr81q
14:00RT : ALERTE ORAGE Les services de météo France ont placé le département de la Corrèze en vigilance Orange, pour un épiso… https://t.co/PjpbeKZisS
13:02Périgueux : Lionel Pascal (PRG Périgueux) au PS Dordogne : "l'huile est plus utile dans les rouages que sur le feu"… https://t.co/6M2RE1l5GP
11:56Escoire : Orages : Dordogne passe en alerte orange -> https://t.co/NURStZhi5q
10:28Beaupouyet : Leur maison brûle entièrement cette nuit près de Bergerac -> https://t.co/UqSWXKjYK2
09:09# # - -Vienne : Les 20 ans de la petite unité de vie de la cité Thuillat -> https://t.co/hR4Vhnq8sk
09:07# # - -Vienne : Le mariage, tendance néo-trad -> https://t.co/0xOJfisOMS
09:06# # - -Vienne : Le NPA veut faire converger les luttes et les colères -> https://t.co/Jn2P13zXkG
09:04# # - -Vienne : Sensibiliser et inciter le public à être «co-producteur» de sa sécurité -> https://t.co/CwIB6vhDJG
09:00Région : Les besoins de logements d’ici 2030 -> https://t.co/J2azhaYyRv
08:58Région : Nouvelle alerte aux pesticides -> https://t.co/AjzF8p5M3t
03:42 A qq jours de l'appel à manifester de l', 1 coup… https://t.co/HY2B8v1dwZ
03:34Le Buisson-de-Cadouin : (VIDÉO) "Après avoir contribué à la richesse nationale… les agriculteurs retraités priés de… https://t.co/w3AfZdRzCE
00:27«On atteint même les 80% de communes soutenant le maintien des services de la DGFIP sur l’ensemble du territoire» d… https://t.co/r2vyp2A2ra

Dans le cœur des savoir-faire avec « Secrets de fabrique »

La douzième édition de l’opération touristique « Secrets de fabrique » approche à grand pas. Soixante-deux entreprises ouvriront leurs portes au public cet été, deux de plus que l’an dernier.
Organisé par l’agence de développement touristique de l’Indre (ADTI), en partenariat avec la CCI et la Chambre de métiers et de l’artisanat (CMA), « Secrets de fabrique » est l’occasion de découvrir l’envers du tissu entreprenarial local. « C’est aussi une autre façon de découvrir le territoire, souligne Marc Fleuret, le président de l’ADTI. Soixante-deux entreprises dont seize nouvelles accueilleront le public cette année, deux de plus que l’an dernier dont un luthier à La Châtre et l’usine Zodiac à Issoudun. »
Pour l’instant, la saison touristique a bien démarré avec un mois d’avril « très bon », se félicite le président. Le parc de la Haute-Touche a enregistré un millier de visiteurs pour la journée du 1e mai et à Valençay la fréquentation du château est en hausse, tout comme à l’abbaye de Déols qui connaît une augmentation de 25 % de sa fréquentation.
Les acteurs espèrent que la saison se poursuivra sur le même rythme. « Secrets de fabrique est un moment important d’échanges entre les entreprises et les visiteurs, indique Jérôme Gernais, le président de la CCI, partenaire de longue date de l’opération. Il va peut-être permettre de susciter des vocations, en tout cas de faire découvrir des savoir-faire. »
Pour la CMA, l’opération est surtout l’occasion de mettre en valeur les artisans d’art comme Florence Jousse. Participante depuis trois ans, elle est  ravie de faire découvrir son savoir-faire de chapelier-modiste. « Je travaille avec les mêmes outils qu’il y a 150 ou 200 ans », précise-t-elle avant d’ajouter qu’il « faut deux choses pour faire un chapeau : une forme en bois et de la vapeur ». Elle propose des visites de deux heures dans son atelier, pour montrer son travail du feutre, des tissus et de la paille. Elle présente également les différentes étapes de fabrication d’un couvre-chef. Et à la sempiternelle question de la tête à chapeau, sa réponse fuse. « Il n’y a pas de tête à chapeau, comme il n’y a pas de pieds à chaussures ! » Vente à l’atelier, en salon et aux expositions.

« Secrets de fabrique », du 14 juin au 20 septembre, ouverture des réservations le 23 mai à 10 h. Réservation sur berryprovince.com ou au 02 54 07 39 39, visite gratuite.

jordans for sale hyperfuse