Fil info
08:37Corrèze : Platonov, "une comédie de la vie" -> https://t.co/kPgGM9Nu9o
06:20Région : Maladie de Lyme : 1700 nouveaux cas par an en Limousin -> https://t.co/cWUlQqoHiK
06:18Région : «On peut licencier pour pas cher» -> https://t.co/fBP3LCdZWW
20:22Dordogne : Des caresses et des films porno pour éduquer sa belle-fille -> https://t.co/5b139lGFfV
19:24Dordogne : Ils demandent une évolution du droit -> https://t.co/MMMIAjLHVD
19:05Indre : Bluesberry, une sixième édition à la croisée des styles -> https://t.co/vuo8Bnznqv
19:04Châteauroux : Cinq habitants à l’honneur -> https://t.co/l6MTplEGb5
18:18Bergerac : Souvenir de Johnny Clegg à Bergerac -> https://t.co/iBexb9iiSZ
18:10Bergerac : Pétition et tractage, les personnels des Urgences ne lâchent rien -> https://t.co/uifEjW6eJ7
18:02RT : Des sites de baignade, contaminés aux cyanobactéries sont fermés en Limousin : les plans d'eau d'Auzances, Chénéra… https://t.co/Qb0Iut9P8l
17:15RT : UNE VALIDATION ABERRANTE DES BARÈMES MACRON PAR LA COUR DE CASSATION https://t.co/ddPWMejXPO
17:15Des sites de baignade, contaminés aux cyanobactéries sont fermés en Limousin : les plans d'eau d'Auzances, Chénéra… https://t.co/Qb0Iut9P8l
17:04RT : De Rugy ajoute l'indignité à l'incurie. Son honneur n'a pas été livré aux chiens. Il n'a pas subi 1 campagne de pre… https://t.co/PHf51TSwUB
17:04RT : Selon Christophe Barbier, la démission de Rugy est la conséquence du trotskisme d'Edwy Plenel. Voilà. Faut pas croi… https://t.co/kNSBoXEPxh
17:03RT : Vous ne savez pas où partir cet été ? Allez donc faire un tour à et passez par la plus belle gare du monde… https://t.co/StacqQXLqF
17:00RT : Alors qu’elle vient d’être nommée ministre de l’écologie vient de laisser partir pour le troisième… https://t.co/woCwSITPMy
16:23# # - : Un beau jour pour la Vienne -> https://t.co/iOImmXigcE
16:13Indre : Commémorations à Sainte-Sévère-sur-Indre, Pérassay et Vijon -> https://t.co/g8as7mOw8w
15:54Dordogne : Révolte au lycée -> https://t.co/ixsJL8bmAK
15:51Périgueux : Macadam revisite les frontières du Jazz -> https://t.co/gzTXU9TE33
14:59France : Mauvaise nouvelle pour les salariés: la Cour de cassation valide le plafonnement des indemnités pour licen… https://t.co/YuJdjlJ4xE
14:49France : Mauvaise nouvelle pour les salariés: la Cour de cassation valide le plafonnement des indemnités pour licen… https://t.co/1aMhTInzsL

Dans le cœur des savoir-faire avec « Secrets de fabrique »

La douzième édition de l’opération touristique « Secrets de fabrique » approche à grand pas. Soixante-deux entreprises ouvriront leurs portes au public cet été, deux de plus que l’an dernier.
Organisé par l’agence de développement touristique de l’Indre (ADTI), en partenariat avec la CCI et la Chambre de métiers et de l’artisanat (CMA), « Secrets de fabrique » est l’occasion de découvrir l’envers du tissu entreprenarial local. « C’est aussi une autre façon de découvrir le territoire, souligne Marc Fleuret, le président de l’ADTI. Soixante-deux entreprises dont seize nouvelles accueilleront le public cette année, deux de plus que l’an dernier dont un luthier à La Châtre et l’usine Zodiac à Issoudun. »
Pour l’instant, la saison touristique a bien démarré avec un mois d’avril « très bon », se félicite le président. Le parc de la Haute-Touche a enregistré un millier de visiteurs pour la journée du 1e mai et à Valençay la fréquentation du château est en hausse, tout comme à l’abbaye de Déols qui connaît une augmentation de 25 % de sa fréquentation.
Les acteurs espèrent que la saison se poursuivra sur le même rythme. « Secrets de fabrique est un moment important d’échanges entre les entreprises et les visiteurs, indique Jérôme Gernais, le président de la CCI, partenaire de longue date de l’opération. Il va peut-être permettre de susciter des vocations, en tout cas de faire découvrir des savoir-faire. »
Pour la CMA, l’opération est surtout l’occasion de mettre en valeur les artisans d’art comme Florence Jousse. Participante depuis trois ans, elle est  ravie de faire découvrir son savoir-faire de chapelier-modiste. « Je travaille avec les mêmes outils qu’il y a 150 ou 200 ans », précise-t-elle avant d’ajouter qu’il « faut deux choses pour faire un chapeau : une forme en bois et de la vapeur ». Elle propose des visites de deux heures dans son atelier, pour montrer son travail du feutre, des tissus et de la paille. Elle présente également les différentes étapes de fabrication d’un couvre-chef. Et à la sempiternelle question de la tête à chapeau, sa réponse fuse. « Il n’y a pas de tête à chapeau, comme il n’y a pas de pieds à chaussures ! » Vente à l’atelier, en salon et aux expositions.

« Secrets de fabrique », du 14 juin au 20 septembre, ouverture des réservations le 23 mai à 10 h. Réservation sur berryprovince.com ou au 02 54 07 39 39, visite gratuite.

jordans for sale hyperfuse