Les champions à l’entraînement

Depuis mardi, on peut les voir évoluer dans le ciel castelroussin. L’équipe de France, championne en titre, effectue un premier entraînement sur le site de l’aéroport où auront lieu les 30e championnats du monde de voltige aérienne du 21 au 31 août.

L'aéroport de Châteauroux a été retenu pour la deuxième fois pour accueillir cet été les championnats du monde de voltige aérienne unlimited.
Du jamais vu ! En 2015, la compétition avait attiré sur les dix jours 120 000 visiteurs dont 50 000 pour le meeting de clôture alors que l'on en attendait trois fois moins.
Après l'Afrique du sud en 2017, retour donc à Châteauroux. « Il y a très peu d'aéroports qui ont une aussi grande superficie, ce qui nous permet d'accueillir un public nombreux. Il y a les installations, un ciel dégagé et le personnel qui a de l'appétence pour ce type d'organisation », résume Jean-Luc Charron, président de la Fédération française aéronautique (FFA). Autre atout de l’aéroport : une chaîne de commandement très courte qui permet une réactivité et une adaptabilité plus grandes que des structures plus importantes souligne Mark Bottemine, son directeur. Il se souvient qu'en 2015 un fort coup de vent avait balayé toutes les installations et les barrières le lundi mais que tout avait pu être remis en place le mardi matin pour le redémarrage de la compétition.
Les 30e championnats du monde de voltige se dérouleront du 21 au 31 août. Dix-sept à dix-huit nations devraient y participer, les inscriptions sont en cours. La cérémonie d'ouverture aura lieu le 21 août : les pilotes des différentes équipes défileront dans le centre ville de Châteauroux. Puis, dès le lendemain, place à la compétition dans un cube virtuel d'un kilomètre de côté appelé la « box ». Cette année, des écrans géants devraient être installés afin de mieux suivre les programmes des pilotes. Comme en 2015, un grand meeting aérien clôturera l'événement.
Championne du monde et championne d'Europe, l'équipe de France passe la semaine à Châteauroux pour un premier entraînement in situ. Elle comprend dix pilotes dont deux femmes, un mécanicien et un « vidéo man » qui filment chaque prestation afin de pouvoir ensuite les décortiquer.
« En voltige aérienne, tout va très vite, il faut donc automatiser les gestes, explique Loïc Logeais, directeur technique national de la FFA. Cette semaine va permettre aux pilotes de repérer la “box”, de bachoter les programmes et les enchaînements et de s'acclimater car les facteurs de charge sont importants. » Présent en 2015, Mika Brageot garde en mémoire « la grosse réponse du public » : « c'est ce qu'on recherche », sourit-il. Pour Aude Lemordant, une des deux femmes de l'équipe, Châteauroux est « un des plus bels événements » auxquels elle ait participé.
2 à 3 vols par jour
Cette semaine, les vols d'une durée de 20 minutes ont lieu au rythme de deux à trois par jour. L'équipe de France entend être au top face à ses concurrents les plus sérieux, les Russes et les Américains. Elle sera de retour à Châteauroux la troisième semaine de juillet puis voltigera dans le ciel de Bourges à partir du 11 août avant le début des entraînements officiels le 17 août.
Au delà de l'aspect purement sportif, Jean-Luc Charron veut profiter de cet événement pour « mettre en avant l'aéronautique française » avec des animations à destination des enfants et en association avec d'autres fédérations comme celles de vol en planeur et d'aéromodélisme (avec cette année des démonstrations sous volière).
De leur côté, les collectivités locales (Région, Département et Châteauroux métropole) mettent la main au porte-feuille (240 000 euros en tout) avec des retombées économiques attendues et un beau coup de projecteur donné sur le Berry.
Parmi les spectateurs, il y aura bien sûr des professionnels de l'aéronautique. La région, gestionnaire de l'aéroport, en profitera pour communiquer sur le nouveau hangar, dont les travaux démarreront après les championnats, dans l'optique de trouver une entreprise intéressée pour s'y installer.

Un prestigieux palmarès
Cinq fois championne du monde en titre, la France est en 2018 la première nation mondiale pour la voltige aérienne. Elle a remporté  les trois derniers championnats du monde par équipe en 2013 au Texas, en 2015 à Châteauroux et en 2017 en Afrique du sud et le dernier championnat d’Europe en République tchèque. Et elle compte bien conserver sa place de leader !

air max 90 essential crimson