Fil info
07:59Région : Dépôt de bilan de l’entreprise de porcelaine J.l. Coquet à Saint-Léonard -> https://t.co/PHjZHN9Cjk
07:35# # - -Vienne : Tati Limoges reste ouvert et change d’enseigne -> https://t.co/2hwwgiUo7O
07:33France : «Le labyrinthe de la Voix» sillonne la porte océane -> https://t.co/lWpldLZ5Bs
07:30France : Limousine Park, moins cher, plus interactif -> https://t.co/reUfVzI2SL
07:26Région : Contre les punaises de lit : notre meilleur ami, le chien -> https://t.co/dv2rPSJqZE
22:56 Désolée on ne peut pas y croire ou alors qu'il dénonce de toutes ses forces la remise en cause sans pr… https://t.co/48jOvXeUnj
22:12Ribérac : La photo de la voisine confond le voleur -> https://t.co/Vrvrmiwwwm
21:15Région : L’ARS ferme le centre expert autisme du Limousin | L'Echo https://t.co/9ql4IKcjcl via
21:14Sarliac-sur-l'Isle : La preuve par l’exemple -> https://t.co/WNSVy1YIfv
21:12Région : L’ARS ferme le centre expert autisme du Limousin | L'Echo https://t.co/9SP8yBiQ7k via
20:49Corrèze : A tire d'ailes à l'aéroport de Brive-Vallée de la Dordogne -> https://t.co/ZyElSS7EfE
20:21RT : Ce matin, un contrôleur de train originaire de Brive a été agressé dans le train aux Aubrais près d'Orléans. Les co… https://t.co/gHYrmurXPl
18:00 L ARS obéit sur ordre de l ÉTAT!!Encore une HONTE de la part de ce GOUVERN… https://t.co/S8amA2aWKk
17:45Ce matin, un contrôleur de train originaire de Brive a été agressé dans le train aux Aubrais près d'Orléans. Les co… https://t.co/gHYrmurXPl
17:42 😱😡😡😡
17:38Région : L’ARS ferme le centre expert autisme du Limousin | L'Echo https://t.co/fjpzzWqWNM via 😳😤😤
17:34RT : Emmanuel Macron : "Si les Fennecs gagnent, les Français souhaitant se rendre sur les Champs-Elysées devront avoir u… https://t.co/LpBHy8ngET
17:33Châteauroux : La petite rue Grande de Stéphane Dubois -> https://t.co/gkoEAYEi2z
17:32Indre : Hommage aux martyrs et aux sauveurs -> https://t.co/vMUId6cCQ8
17:31RT : Lettre ouverte du Bâtonnier à Monsieur le Président de la République, à Monsieur le Premier Ministre, à Mesdames et… https://t.co/EVcm4iJHzi
16:50Domme : Aéromodélisme et délicates arabesques au meeting aérien -> https://t.co/H2yOXpMtmb
16:38Brive-la-Gaillarde : Le bloc rejette le projet... en bloc | L'Echo https://t.co/fKOgsTxOdR via
16:07Périgueux : A la Truffe, on se sent entre amis -> https://t.co/hQUeYMxXyf
15:26Argenton-sur-Creuse : Un groupe folklorique du Paraguay en visite à l'Ehpad du Clos du Verger -> https://t.co/8J27zsYZHz
15:22Eguzon-Chantôme : La fête du lac s’annonce époustouflante -> https://t.co/XoX8AUwgF5
12:15 ?????????????
12:12Tulle : François Hollande apporte son soutien aux facteurs grévistes -> https://t.co/gsxfRuIESK
11:16Région : L’ARS ferme le centre expert autisme du Limousin | L'Echo https://t.co/joLKFrfoJ8 via

Les soupçons se confirment : tous contaminés au glyphosate

Les soixante-neuf volontaires du collectif « Campagne glyphosate 36 » ont reçu les résultats de leurs examens. Comme ils le soupçonnaient, tous sont imprégnés par l’herbicide. Maintenant, la plupart envisage une suite juridique.
Rendez-vous était donné mercredi soir à l’Odakim au Poinçonnet. Après les prélèvements réalisés en avril dernier, les 69 volontaires du collectif « Campagne glyphosate 36 » attendaient les résultats de leurs examens. Agés de 30 à 80 ans, 33 femmes et 36 hommes, habitant 34 communes réparties aux quatre coins du département, ont joué les cobayes.
Ils ont confié leur urine à un laboratoire allemand dans le cadre d’une campagne nationale initiée par des faucheurs volontaires de l’Ariège. L’objectif est de montrer le niveau général d’imprégnation du glyphosate dans les aliments consommés, l’eau potable et même l’air. 77 collectifs locaux participent à l’opération, près de 3 500 volontaires ont déjà fait leurs analyses.
Maintenant, le collectif s’apprête à enclencher la phase deux, à savoir l’action devant les tribunaux pour atteinte à l’environnement, tromperie aggravée et mise en danger de la vie d’autrui. Tous les volontaires n’ont pas encore annoncé la poursuite de l’action mais une grande majorité devrait s’engager. La date butoir du dépôt de plainte est fixée à juillet. Le collectif vise les fabricants mais aussi les instances européennes ainsi que l’institut allemand de l’évaluation des risques qui a autorisé la mise sur le marché de l’herbicide. Une présentation publique des résultats est prévue demain soir lors du rassemblement Nous voulons des coquelicots devant la mairie de Châteauroux.

Appel à financement participatif
Initiative collective, la bataille engagée contre le glyphosate nécessite des fonds pour financer les analyses et la plainte juridique. Le coût des analyses et du contrôle de la procédure par huissier ont été déjà été financés par les volontaires. Le collectif a néanmoins encore besoin de soutien pour le financement des procédures judiciaires à venir.  Une cagnotte participative a donc été ouverte sur internet, accessible via l’adresse www.helloasso.com/associations/indre-nature/collectes/campagne-glyphosate ou par don en chèque à l’ordre de Indre Nature avec au dos la mention « Campagne Glyphosate » inscrite.

Les taux relevés
Les taux moyens relevés dans les urines des 69 volontaires s’expriment en ng/ml. Ils s’élèvent à :
- Femmes : 0,809 (mini : 0,08 ; maxi : 2,274)
- Hommes : 0,868 (mini : 0,379 ; maxi : 2,190)
Le taux maximal de glyphosate autorisé dans l’eau potable est de 0,1 ng/ml