Fil info
21:46L'article de l' sur le projet d' à Saint-Saud Parc Naturel Régional Périgord-Limousin… https://t.co/AgK6rHNGub
20:28 Est-ce qu’ils ont fait visiter les abattoirs où sont envoyées leurs « bêtes de rente » ❓
19:50Issoudun : Un parc de sculptures ouvrira en février au musée -> https://t.co/JKWBeGwSLQ
19:49Châteauroux : [intégral] Une soirée « fripes et concert » -> https://t.co/sfa0L8LeVR
19:48Indre : Des enseignants toujours mobilisés -> https://t.co/vRsO6FBrLZ
19:38Dordogne : Bon élève, mais peut mieux faire -> https://t.co/geOE3Nr70r
18:50Dordogne : Beynac échauffe encore les esprits -> https://t.co/cDG9k9VHMr
18:18Canicule : En structure d’accueil, le Conseil départemental de la Haute-Vienne a prévu de financer jusqu’à 74 poste… https://t.co/5a2t9A7Kew
18:17Canicule : pour les personnes vivant à domicile qui recherchent des conseils et informations, un numéro vert nation… https://t.co/27B0mtWZxQ
17:01Journée foot et citoyenneté samedi au stade de La Bastide. en collaboration avec l’association angolaise et l’union… https://t.co/Vumrc5rLO5
16:43Les épreuves du brevet, prévues les 27 et 28 juin, sont reportées aux 1er et 2 juillet. Trop chaud !
16:41La Haute-Vienne placée en alerte orange canicule au moins jusqu'à dimanche.
16:39Bergerac : Cloître des Récollets : la CAB fait l’aumône auprès des mécènes -> https://t.co/GzdqsQcA4i
16:37RT : . annonce le report des épreuves du au 1er et 2 juillet.
16:36RT : Corrèze : Le niveau 3 du plan canicule activé en Corrèze -> https://t.co/Ju0Av9Wd9Z
16:33Corrèze : Le niveau 3 du plan canicule activé en Corrèze -> https://t.co/Ju0Av9Wd9Z
16:29Montrem : Et si on parlait défense des libertés et laïcité ? | L'Echo https://t.co/tboxihf5zc via
16:12Questionnaire municipal et agglo de l’association Guéret Terre de Gauche ⁦⁩ ⁦⁩ ⁦… https://t.co/KfbaCz5PPb
16:01RT : Canicule – La Bretagne ferme sa frontière face à l'arrivée massive de réfugiés climatiques https://t.co/qv9X0Lqw6n
15:54Marsac-sur-l'Isle : Les bidouilleurs attendus à l’Open -> https://t.co/k56ROfNHc8
15:52Brantôme : Le restaurant de la Roseraie a rouvert ses portes -> https://t.co/OZQk2Z7lnk
15:06Bergerac : Une clause d’insertion sociale pour le chantier de la Ligne 26 -> https://t.co/UdF0FNTuVl
09:31Région : En Corrèze, le Soudan soude les solidarités | L'Echo https://t.co/ybRgLEXW1y via
07:56France : Contre la privatisation des aéroports, la résistance s’organise -> https://t.co/7hNpefdZkO
07:48# # - -Vienne : Conseil municipal des enfants: des projets pour améliorer la vie des Limougeauds -> https://t.co/VdZFLtnHo1
07:46# # - -Vienne : Sport adapté: une passion commune pour la pratique sportive -> https://t.co/hdo8rFmLuF
07:44# # - -Vienne : Des portes ouvertes qui ont drainé les foules -> https://t.co/h1HSf4YgCJ
07:42# # - -Vienne : Un lieu unique qui mixe parfaitement sport, musique et détente -> https://t.co/HvpGgJgKdy
07:40Région : En Corrèze, le Soudan soude les solidarités -> https://t.co/cG7SjNphJ0
07:36Région : L’éolienne n’a pas le vent en poupe -> https://t.co/nXE3w9KP0G

Une 9e édition prestigieuse pour Plumes en Berry

Le rendez-vous littéraire du Club des amis de La Bouinotte, en partenariat avec  Être Pontcabanois et la Société Hapimag, revient dans le cadre enchanteur du château de Chabenet, ce dimanche, de 10 h à 19 h.
Sur une idée originale de Léandre Boizeau, Plumes en Berry a donc « migré » depuis le château des Planches à Saint-Maur, et investi cette place forte du XVe siècle, présentant chaque année un panorama le plus large et le plus complet possible de la création littéraire en Centre France. « Mettre en avant les créations des auteurs, appréhender la diversité des maisons d’édition, comprendre enfin le travail du livre à travers tous ses états, voilà le chalenge réussi par cette manifestation », précise Gilles Boizeau, directeur de La Bouinotte. Et Léandre, son père, d’ajouter : « Plumes en Berry est en passe de devenir un rendez-vous littéraire incontournable, empreint d’une très grande qualité. » Pas de thématique particulière mais toujours une programmation de qualité. « Cette année, l’équipe a décidé d’avancer la date pour s’éloigner de la période des vacances d’été. C’est un essai qui, espérons-le, permettra d’attirer plus de visiteurs », souligne Gilles Boizeau. Alexandra Combe, présidente d’Être Pontcabanois, rend hommage aux quarante bénévoles qui œuvrent avec un grand dévouement à la mise en place du salon comme à son déroulement. Elle remercie également la Société Hapimag pour sa confiance et son accueil depuis dix ans, en la personne de Sarah Hetzger, resort manager, et Dominique Vignaud, directeur adjoint.
Lectures, ateliers et conférences
La programmation a été pensée pour satisfaire petits et grands, de même que le cheminement dans la cour du château et la chapelle. Une manière plus intimiste de donner une belle et grande place à la littérature de terroir, la fiction, le polar, l’histoire et la littérature jeunesse. Juliette Bouchet et Olivier Bordaçarre seront les invités d’honneur après Anny Duperey, Nancy Huston, Laetitia Colombani, Serge Joncour, Bernard Lecoq, Barbara Constantine et Michel Janvier. « Ancien mannequin et comédienne, Juliette Bouchet est aujourd’hui auteure. Elle a d’abord publié Le Double des corps, un récit érotique sur la quête amoureuse et Avant j’étais juste immortel sur le mal-être amoureux et la malbouffe. Avec son dernier livre, Mon cœur vient du désert d’Atacama, paru en mars chez Sable Polaire, la Vierzonnaise d’adoption aborde les thématiques de la robotisation, de l’intelligence artificielle et des relations mère-fille dans un monde de post-effondrement », explique Gilles Boizeau. Olivier Bordaçarre est metteur en scène de théâtre, dramaturge, comédien et écrivain. Son premier roman, Géométrie variable, aborde le quotidien d’un acteur de théâtre. Par la suite, il choisit des thèmes plus généraux avec parfois une pointe d’humour noir, Régime sec, La France tranquille, Dernier désir et Accidents. Avec son dernier livre, Le Sexe du ministre, paru en 2018, il initie une tragicomédie féministe sur les piliers du pouvoir.
Parmi les auteurs : Didier Cornaille présentera son dernier roman, Étrangers à la terre, dans lequel il évoque la tolérance des origines au sein d’un village morvandiau. Avec son premier roman, La Fin des idoles, Nicolas Gaudemet est nommé pour le prix Jules-Renard et gagne le prix pour la catégorie « premier roman ». Cet espoir de la littérature est un coup de cœur de La Bouinotte, comme Olivier Herran, avec son roman jeunesse Ryan et le mystère de la salamandre, paru en 2017. Un seul libraire sera présent, Cultura, et plusieurs éditions : La Bouinotte, Les Ardents éditeurs, Éditions Collodion (présentation de l’ouvrage de poésie Dialogue avec l’anonyme de Béatrice Bonhomme, prix Vénus Khoury-Ghata, 2019), Éditions Corsaire/Pavillon Noir, Éditions Éponymes, les éditions de la Châtaigneraie, Le Pont du Vent et des auteurs indépendants. Des jeux géants pour petits et grands seront en accès libre sur les pelouses du château.
Sophie Tymula
Entrée gratuite.

Les moments forts du salon
11 h – Conférence sur le Berry de la Renaissance par Jean-Pierre Surrault, à la Bergerie. Agrégé et docteur en histoire, il a été coordinateur du Centre de recherches, d’études et de documentation de l’Indre (CREDI). Il est également président de l’Académie du Centre et l’un des trois coordinateurs de l’ouvrage Le Berry de la Renaissance écrit avec 46 contributeurs, historiens et chercheurs.
14 h 30 - Lecture de textes de Raymonde Vincent par le comédien Renan Prévot, suivi d’un échange, à la Bergerie. Après un premier rôle dans le film Pris de court, il a enchaîné deux longs-métrages, Seuls de David Moreau et Un couteau dans la plaie avec Vanessa Paradis, présenté en sélection à Cannes en mai 2018. Au théâtre, il était aux côtés de Julie Gayet et Patrick Catalifo dans la pièce dramatique Rabbit Hole. Dernièrement, il a joué dans La Place Royale, une pièce de Corneille mis en scène par Claudia Stavisky.
16 h – Échange avec Olivier Bordaçarre et Juliette Bouchet, à la Bergerie.
17 h – Le Livre de la jungle, spectacle de marionnettes par la Compagnie du Château, mis en scène par Sandrine Pahaut, à la Menuiserie. Les comédiens ont créé un livret-jeu autour du Livre de la Jungle à destination des enfants. Il sera distribué à la fin du spectacle. Ce spectacle sera joué à l’Avant-Scène les 12 et 13 octobre.
19 h – Récital « au chapeau » de la pianiste Brigitte Coissard et de la violoniste Melissa Schneps autour de la musique viennoise, à la Cave des Chevaliers. Ce concert, reprenant des œuvres de Mozart, Beethoven, Schubert, Kreisler, Strauss... sera donné en préambule à un grand spectacle de théâtre lyrique Ah, l’Amour, qui aura lieu au château le 20 septembre.