Fil info
08:37Corrèze : Platonov, "une comédie de la vie" -> https://t.co/kPgGM9Nu9o
06:20Région : Maladie de Lyme : 1700 nouveaux cas par an en Limousin -> https://t.co/cWUlQqoHiK
06:18Région : «On peut licencier pour pas cher» -> https://t.co/fBP3LCdZWW
20:22Dordogne : Des caresses et des films porno pour éduquer sa belle-fille -> https://t.co/5b139lGFfV
19:24Dordogne : Ils demandent une évolution du droit -> https://t.co/MMMIAjLHVD
19:05Indre : Bluesberry, une sixième édition à la croisée des styles -> https://t.co/vuo8Bnznqv
19:04Châteauroux : Cinq habitants à l’honneur -> https://t.co/l6MTplEGb5
18:18Bergerac : Souvenir de Johnny Clegg à Bergerac -> https://t.co/iBexb9iiSZ
18:10Bergerac : Pétition et tractage, les personnels des Urgences ne lâchent rien -> https://t.co/uifEjW6eJ7
18:02RT : Des sites de baignade, contaminés aux cyanobactéries sont fermés en Limousin : les plans d'eau d'Auzances, Chénéra… https://t.co/Qb0Iut9P8l
17:15RT : UNE VALIDATION ABERRANTE DES BARÈMES MACRON PAR LA COUR DE CASSATION https://t.co/ddPWMejXPO
17:15Des sites de baignade, contaminés aux cyanobactéries sont fermés en Limousin : les plans d'eau d'Auzances, Chénéra… https://t.co/Qb0Iut9P8l
17:04RT : De Rugy ajoute l'indignité à l'incurie. Son honneur n'a pas été livré aux chiens. Il n'a pas subi 1 campagne de pre… https://t.co/PHf51TSwUB
17:04RT : Selon Christophe Barbier, la démission de Rugy est la conséquence du trotskisme d'Edwy Plenel. Voilà. Faut pas croi… https://t.co/kNSBoXEPxh
17:03RT : Vous ne savez pas où partir cet été ? Allez donc faire un tour à et passez par la plus belle gare du monde… https://t.co/StacqQXLqF
17:00RT : Alors qu’elle vient d’être nommée ministre de l’écologie vient de laisser partir pour le troisième… https://t.co/woCwSITPMy
16:23# # - : Un beau jour pour la Vienne -> https://t.co/iOImmXigcE
16:13Indre : Commémorations à Sainte-Sévère-sur-Indre, Pérassay et Vijon -> https://t.co/g8as7mOw8w
15:54Dordogne : Révolte au lycée -> https://t.co/ixsJL8bmAK
15:51Périgueux : Macadam revisite les frontières du Jazz -> https://t.co/gzTXU9TE33
14:59France : Mauvaise nouvelle pour les salariés: la Cour de cassation valide le plafonnement des indemnités pour licen… https://t.co/YuJdjlJ4xE
14:49France : Mauvaise nouvelle pour les salariés: la Cour de cassation valide le plafonnement des indemnités pour licen… https://t.co/1aMhTInzsL

Des enseignants toujours mobilisés

A l’heure où des élèves sortaient d’une épreuve du Bac, ils voulaient former « un mur de la colère ». Peu nombreux, ils y ont finalement renoncé.
Une dizaine d’enseignants s’est réunie hier vers 11 heures devant le lycée Blaise Pascal à Châteauroux comme ils l’ont fait mardi devant le lycée Jean Giraudoux et jeudi devant le lycée Pierre et Marie Curie. Selon leurs chiffres, la grève de la surveillance des épreuves du Bac le premier jour a été assez bien suivie dans l’Indre avec des pourcentages allant de 15 à 46 % selon les établissements.
« Le projet initial de loi Blanquer était déjà inquiétant dès la première lecture au vu de certains articles mais le passage à l’assemblée nationale a généré une série d’amendements qui ont aggravé le texte initial. Le passage devant le Sénat aurait pu s’avérer compliqué pour le ministre, mais il n’en a rien été », résume Manuel Félix (CGT). Parmi les sujets qui fâchent, un temps de formation continue obligatoire sur le temps des congés d’été.
Mathieu Henner (FSU) est particulièrement remonté contre la mise en place d’un tronc commun : « L’objectif, c’est d’arriver à des effectifs de 35 élèves par classe partout et donc d’économiser des postes ». Soit une nouvelle dégradation des conditions de travail pour des enseignants qui pouvaient jongler entre des classes plus ou moins chargées. « On cumule tous les désavantages du public et du privé », se plaint-il.
Certains enseignants laissent maintenant planer une posible rétention de leurs notes aux copies du Bac et du Brevet.