Fil info
19:39Dordogne : La Région fait état des travaux réalisés dans les lycées cet été -> https://t.co/IZrXIN6pIf
15:11RT : A dérouler pour ne pas oublier qu'il y a des "journalistes" (qui servent plus la soupe qu'autre chose....) et des… https://t.co/sjW76fq6yX
15:10RT : Une foule de plusieurs milliers d'opposants au G7 a entamé à Hendaye une marche de quatre kilomètres vers Irun, de… https://t.co/PVO9VLe2n0
14:46Bergerac : Si le sas du bar discothèque n’était pas surveillé, l’entrée, si… et bonjour la dérouillée -> https://t.co/CMvnxHSrKa
13:50RT : utilise une loi "antiterroriste" pour empêcher un journaliste militant allemand de couvrir le contre… https://t.co/VQUtiOmz7j
13:50RT : La fête du Bois de la Croix Rouge en mode banquet autour des fameuses farcidures avant la poursuite des festivités. https://t.co/A4ORvCj9Ht
13:49RT : Brive-la-Gaillarde : Le petit commerce is not dead ! -> https://t.co/ZJMbZxtHmr
13:16La fête du Bois de la Croix Rouge en mode banquet autour des fameuses farcidures avant la poursuite des festivités. https://t.co/A4ORvCj9Ht
11:26Brive-la-Gaillarde : Le petit commerce is not dead ! -> https://t.co/ZJMbZxtHmr
07:28France : Façon canicule jusqu’à Périgueux -> https://t.co/ezfk0oCtNH
07:27# # - : Payer pour stationner ou comment se prendre la tête -> https://t.co/QChwZhUyRk
07:27# # - : Payer pour stationner ou comment se prendre la tête -> https://t.co/SEUDBqk9HM
07:19# # - -Vienne : Liaison Limoges-Poitiers: des opérations d’aménagement en cours d’étude -> https://t.co/kkHAjvLRbf
07:14France : D’importants travaux débutent lundi -> https://t.co/1SH5xI7j8w
07:06Région : Près de 400 cavaliers en lice à Pompadour -> https://t.co/v61HQKUKwp
06:55Castels : Un gîte du Périgord Noir ravagé par le feu -> https://t.co/Iz0fpC1sK2

Une réserve d’arbres à visiter

Depuis le mois d’avril, le domaine de la Grande Lienne, installé le long de l’ancienne nationale 20 au sud de Châteauroux, a ouvert ses portes au public afin de partager son immence arboretum planté sur 70 hectares, tout autour d’un château.

La famille Alès a planté durant des années de nombreuses essences dans la propriété de la Grande Lienne, sur la commune de Saint-Maur. C’est une visite qui aurait presque tout d’un safari présentant des espèces rares, impressionnantes, dans leur milieu naturel, abordant les cinq continents... sauf qu’ici les êtres vivants que l’on découvre ne sont ni à poils, à plumes ou à écailles, mais tout en écorces, branches, feuilles et aiguilles... Aux côtés des traditionnels habitants de nos forêts, chênes, châtaigniers ou autres charmes et hêtres, on peut découvrir ici des catalpas, savionniers, tulipier, cèdres, séquoias... Patricia Alès, la gestionnaire des lieux, reconnaît chacun des arbres de son parc, se souvient du jour où elle ou ses parents les a plantés, des anecdotes. Pour cette botaniste, c’est une passion de tous les instants, héritée de son père, Patrick Alès, fondateur d’un grand groupe de cosmétiques.
Coiffeur star dans les années 60, il se lance à l’époque dans la création de cosmétiques pour cheveux à base de plantes, un succès mondial. De plus, l’étude de cette matière première vivante devient petit à petit sa passion. Dans les années 90, il décide de tenir une promesse faite à son épouse de trouver ensemble une forêt à acheter. « Il est tombé amoureux de ce domaine, d’autant plus qu’il s’y trouvait déjà des arbres magnifiques, et de nombreuses essences différentes », se souvient sa fille Patricia. À l’époque, son père déclare : « nous avons décidé de faire de ce lieu privilégié un havre de paix, une construction de l’esprit, qui pourrait un jour, si Dieu le veut, revenir aux hommes sous forme de message. Un message qui parlerait de nature, de solidarité entre les hommes, de chaîne humaine. Pour cela, nous nous engageons. » Quelques années plus tard, en 2015, au moment de choisir quoi faire de ce magnifique domaine, il décide qu’il sera accessible à tous et crée alors le fonds de dotation Patrick Alès, les Hommes et les plantes qui devient propriétaire des lieux. En échange d’avantages fiscaux, les gestionnaires, sa fille et son neveu, ont obligation d’ouvrir le site au public sans en tirer profit.
Aujourd’hui, Patricia Alès gère avec passion le domaine créé par ses parents avec l’aide de cinq jardiniers. L’arboretum de la Grande Lienne a ouvert ses portes au public en avril, sur une superficie de 70 hectares. Le site est accessible tous les jours cet été, il est possible de venir avec des vélos ou de louer des voiturettes sur place pour ne rien manquer de ce vaste site.

Arboretum de la Grande Lienne, musée, parc et jardin, site et monument historiques. La Lienne RD 920 à Saint-Maur.
Horaires : ouvert de 14 h à 18 h tous les jours jusqu’au 31 août et du jeudi au dimanche jusqu’au 3 novembre. Tarifs : plein 3 e, réduit 2 e, 6 - 12 ans 1 e, - 6 ans gratuit ; visite guidée adulte 6 e, enfant 1 e; pass annuel 30 e.

Le regard tourné vers l’avenir
Patricia Alès ne manque pas d’idées pour faire de ce site un lieu toujours plus riche. Outre les multiples projets de plantations, elle ambitionne en premier lieu de rouvrir la « phytothèque », un hectare organisé autour de la conservation et la protection de plantes ainsi que la réintroduction d’espèces disparues. Actuellement en cours de restructuration, elle devrait être visitable au premier semestre 2020.
à terme, la gestionnaire souhaiterait également qu’une bien plus grande partie du domaine soit accessible, sa quasi-totalité. La question d’ouvrir le château reste en suspens, il garde pour le moment son caractère privé. Autre grand rêve qui pourrait voir le jour si le site rencontre le succès : la création d’un zoo à plumes. Quelques volières trouveraient ainsi place dans le parc afin de présenter des oiseaux aux visiteurs.

Quelques dates

La grande Lienne
 - 1820 : début de la construction du domaine et de son château par le Dr Testaud-Marchain.
 - 1992 : acquisition par la famille Alès de ce domaine de 400 ha.
 - 2015 : création du fonds de dotation Patrick Alès-Les Hommes et les plantes
 - mai 2019 : inauguration de l’arboretum de la Grande Lienne.

Patrick Alès
 - 1931 : naissance à Santander dans le nord de l’Espagne.
 - années 1960 : il devient le coiffeur des stars, invente le brushing...
 - 1967 : invention de la phytothérathrie, le soin des cheveux par les plantes.
 - 1969 : création d’Alès Groupe et des laboratoires Phytosolba et agrandissement du groupe au fil des années.
 - 20 mai 2019 : décès de Patrick Alès.

Air Zoom Pegasus 34