Fil info
21:49Très nombreux avec notre maire Vincent Millan pour défendre notre territoire de mobilité https://t.co/gCKHfA1Hga
20:16 Rétablissons les faits réels : a publié une image de cette cérémonie.
09:51L toujours avec nous et dans notre ❤️ le faire vivre une urgence !! https://t.co/WkKC72f5CT
09:20Aujourd’hui jour de soutien à Sylvie postière à qui passe en conseil de discipline ✊🏼… https://t.co/eRtiBqNEM9

Tourisme industriel : plus de 2 000 visiteurs

Les visites d’entreprises organisées l’été dans le cadre des « Secrets de fabrique » connaissent un succès croissant.
Depuis 2007, la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) a mis en place avec l’Agence départementale du tourisme des visites de la mi-juin à la fin septembre dans des entreprises du département sous le nom de « Secrets de fabrique ». Depuis deux ans, la Chambre des métiers et de l’artisanat s’associe à ces visites qui donnent de la visibilité à leurs adhérents et notamment à ceux pratiquant des métiers très spécifiques.
Un bilan de la saison 2019 a été fait hier au château Raoul par Marc Fleuret, président par intérim de la toute nouvelle Agence d’attractivité de l’Indre (qui prend donc le relais de l’Agence départementale du tourisme), en présence de représentants de plusieurs entreprises participantes.
L’objectif qui avait été fixé depuis plusieurs années de franchir le cap des 2 000 visiteurs a été dépassé pour la première fois cette année puisque l’on en comptabilise 2 113, soit une hausse de 9 % par rapport à 2018. Certaines personnes effectuent plusieurs visites.
Du 14 juin au 20 septembre, 59 entreprises de l’Indre (dont 17 nouvelles) ont ouvert leurs portes pour des visites gratuites, 242 au total.
Beaucoup de ces visites ont affiché complet faisant parfois quelques déçus. La taille des groupes accueillis est limitée. Si les réservations s’effectuent maintenant en ligne avec succès, un point noir a été signalé concernant les annulations qui ne sont pas visibles sur internet et ne permettent donc pas à de nouvelles personnes de s’inscrire. Le problème a été signalé et on est à la recherche d’une solution. Ces visites d’entreprises attirent un public local à 82 % mais la part des personnes extérieures tend à augmenter. « À travers cette opération, les Indriens découvrent les richesses de leur territoire. Ils ont du mal à en être fiers mais on s’aperçoit que les mentalités sont en train de changer », se réjouit Marc Fleuret.
L’opération sera reconduite l’été prochain.
JMD