Fil info
20:36Creuse : On s’en doutait… | L'Echo https://t.co/kNyLxjkKN8 via
19:33Issoudun : Hôpital : la télémédecine c’est maintenant -> https://t.co/Zn3L2f1M3l
19:33 88%? On ne m'a jamais demandé mon avis...
19:30Déols : Dix-huit candidates pour une seule place de Miss Centre -> https://t.co/ms5IXRRMnw
19:28Châteauroux : L214 sur le marché pour dénoncer les conditions d’élevage -> https://t.co/dQjjde0KjI
19:25Le Poinçonnet : Très bons débuts du Poinçonnet -> https://t.co/tBZ7j4U1wL
19:07Coulounieix-Chamiers : Préfet Frédéric Perissat : « nonobstant la loi chasse, je reste le patron » -> https://t.co/WGQBNSjKM6
18:36Périgueux : Prise de conscience de l’urgence climatique et sociale -> https://t.co/3npg9YL2Rs
18:19RT : Pour un Jean-François choqué, l’incarcération de est particulièrement sévère au regard de son âge. Venant… https://t.co/oRDsTLZrE8
18:18RT : La droite qui s’indigne de l’incarcération de Patoche c’est la même qui a fait du « laxisme de la justice » son fon… https://t.co/YWj0Z29AGn
18:04Saint-Laurent-sur-Manoire : Une troisième saison riche de découvertes -> https://t.co/Ksxua3wlZj
18:04RT : [A LA UNE A 18h00] De nouvelles scènes de violence ont émaillé des manifestations interdites à Hong Kong, la police… https://t.co/3SuiyShqYU
18:00Castelnaud-la-Chapelle : Sensibiliser le public aux enjeux du climat et de la biodiversité -> https://t.co/00uPHwNESp
14:18RT : Merci aux ⁦⁩ ⁦pour cette article sur le train des primeurs. Ils confirment mes propos ainsi que ceux de ⁦… https://t.co/a1wVulXTlH
08:26Périgueux : (VIDÉO) Jean-Philippe Granger : "le monde agricole est aussi des négociations sur le réforme des retrai… https://t.co/quugxSk02B
07:08Chancelade : Deux incendies, une maison totalement détruite aux portes de Périgueux -> https://t.co/zJ68vKjs43

Chine et USA prennent enfin leurs responsabilités

Environnement. Les deux pays les plus pollueurs de la planète annoncent un engagement commun de lutte d’envergure contre les gaz à effet de serre.

Barack Obama et Xi Jinping, qui dirigent les pays les plus polluants de la planète et les plus réfractaires à la prise de conscience écologique ont fixé hier à Pékin des engagements de lutte contre les gaz à effet de serre qualifiés d’« historiques » par le président américain Une étape en effet majeure en vue d’un accord mondial sur le climat fin 2015, même si des inconnues demeurent et s’il en faudra davantage pour limiter le réchauffement climatique, affirment les experts.

La Chine, premier émetteur mondial de ces GES, a annoncé un pic de ses émissions « autour de 2030 ». Avec l’intention « d’essayer d’y arriver plus tôt » selon la Maison Blanche. Pékin vise aussi 20% d’énergies renouvelables à horizon 2030. De leur côté, les États-Unis se sont engagés à réduire de 26-28% leurs émissions d’ici 2025 par rapport à 2005. Ces déclarations ont été saluées dans le monde, le désaccord entre Pékin et Washington ayant largement contribué en 2009 à l’échec d’un accord international sur le climat à Copenhague.

Une « base» pas un «maximum »

Ce pacte vise à limiter à 2 degrés la hausse des températures, au-delà de laquelle la planète serait soumise à des dérèglements dramatiques. C’est une « importante contribution au nouvel accord sur le climat qui doit être signé l’an prochain à Paris », a déclaré le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, qui a appelé « tous les pays, notamment les grandes économies, à suivre la voie de la Chine et des États-Unis ». Les observateurs comptent sur un effet d’entraînement sur les autres États, chargés d’annoncer dans les mois qui viennent leurs propres engagements. « Cette clarté est très importante politiquement, car elle poussera d’autres pays à faire de même », a surenchéri Li Shuo, de Greenpeace East Asia, soulignant l’ampleur de l’engagement chinois puisqu’il signifie la mise en route de 800 à 1.000 gigawatts d’énergie propre d’ici 2030.

Pour autant, cela ne sera pas suffisant, souligne M. Li : « Nous ne pensons pas que ce soit le mieux qu’ils puissent faire (...) Les annonces de ce jour (d’hier) devraient être la base et pas le maximum.» Reste de fait l’inconnue du niveau du pic d’émissions qui sera atteint par la Chine en 2030, des chiffres qui ne sont pas précisés. « On attend la définition des contributions nationales au 1er trimestre 2015 », dit Pierre Cannet du WWF, pour qui l’annonce d’hier « répond d’abord à un enjeu politique ». « Maintenant le Canada, le Japon... vont devoir rendre des comptes. Ensuite, il y aura du travail pour que ces annonces soient à la hauteur de ce que la science demande », explique-t-il.

Côté américain, se pose aussi la question de la réalisation d’un plan auquel les Républicains, désormais majoritaires au Congrès, ont exprimé –et répété ce même mercredi– leur opposition.

Air Max 95 - Fresh Mint