Fil info
09:23Dans notre édition aujourd'hui : - Un centre d'études pour penser les enjeux de société de demain. - Zoom : La... https://t.co/VmZ5Jelcpy
06:10 Magnifique mondain
23:26La une du Lundi 26 Juin 2017 https://t.co/vrwyBW1wIg
23:01France - L’aviation a encore de beaux jours devant elle... et des affaires à faire https://t.co/imkLVIqOBj
22:54France - « Queen Mary 2 » : hommage aux victimes de l’accident de 2003 https://t.co/g4F50CTPu5
21:42Ahun Un motard trouve la mort dans un accident C'est vers 18h 30 que le drame s'est produit dimanche soir. Il... https://t.co/U5W68AUbZJ
20:23Objat - Une journée consacrée aux sapeurs-pompiers, sauveurs et héros au quotidien https://t.co/iI9pheoQ0u
18:33Région - La Région partage son réseau https://t.co/Vh9EiFJZUb
18:29Région - Un centre d’études pour penser les enjeux de société de demain https://t.co/W0G7JltsOw
18:24Haute-Vienne - Une fonction vraiment prise à cœur https://t.co/Dk7VZy4N9f
18:13Châteauroux - Le Before Darc revient puissance quatre https://t.co/8WWmB1AKoq
18:11France - Jazz à tous les étages avec le festival Jazz en Berry https://t.co/hiybYWQVri
17:46Ce dernier week-end de juin mettait à l’honneur les sapeurs-pompiers. Après leur journée nationale samedi où... https://t.co/oFFUSOcHnn
17:45Creuse - Un dévouement exemplaire https://t.co/CgV0eOSPmV
17:40Les élections terminées, la fédération creusoise du Parti communiste a organisé dimanche sa fête départementale... https://t.co/4qQUmkEBnL
17:38Creuse - "Le rassemblement reste un objectif et un outil de lutte" https://t.co/F2yGJFvsHA
17:34De son côté, la France insoumise creusoise a organisé samedi une assemblée générale pour faire le point sur les... https://t.co/TyU3qfdiA6
17:33Creuse - Un après-midi convivial fait de réflexions https://t.co/TIzmlrpOZb
17:31La dix-huitième édition de la fête de l’âne aura lieu le dimanche 2 juillet mais il y a bien longtemps que les... https://t.co/WRVHdR8dv3
17:30Glénic - Une belle "ânée" s'annonce https://t.co/U6aURA7pDc
17:28Loups de Chabrières Heureux événements Deux louveteaux noirs du Mackenzie ont pointé le bout de leur museau hors de... http://5.55.81.23/
17:24Haute-Vienne - Le salon du livre de musique n’a pas dit son dernier mot https://t.co/q5aC5sBldW
17:21Haute-Vienne - «Quel intérêt pour les familles ?» https://t.co/kuw0UEpjjG
16:16Nexon - Hand Sud 87 et St Astier Dordogne, en toute amitié! https://t.co/ZagcMyW0PQ
16:15Haute-Vienne - Maison de l’enfance et de la famille https://t.co/TdDx8mk4bf
16:07Saint-Léonard-de-Noblat - Mamie raconte-moi une histoire! https://t.co/4fE4ch01cL
16:05Saint-Junien - La Rencontre BD se déroule le week-end prochain https://t.co/3iuFpryQE0
11:21Ussel - Une réussite pour les 80 ans de l'école Jean Jaurès https://t.co/n1nromZp04

L’Écosse prête à quitter le navire

ROYAUME-UNI. A 15 jours du Brexit, la Première ministre écossaise a annoncé hier qu’elle allait demander un nouveau référendum.

BREXIT
A l’aube du déclenchement du Brexit, la Première ministre écossaise Nicola Sturgeon a annoncé hier qu’elle allait demander un nouveau référendum d’indépendance, faisant planer une menace d’éclatement du Royaume-Uni.
Après cette annonce fracassante, les services de la Première ministre britannique Theresa May ont fait savoir que le déclenchement du Brexit, qui aurait théoriquement pu avoir lieu dès ce matin, interviendrait à la fin du mois.
Mme Sturgeon, qui souhaite un référendum fin 2018 ou début 2019, a expliqué qu’elle demanderait la semaine prochaine au parlement écossais l’autorisation de réclamer l’accord du gouvernement britannique pour lancer la procédure. «J’estime qu’il est important que l’Écosse soit en mesure de décider de son futur (...) avant qu’il ne soit trop tard», a ajouté la cheffe du parti indépendantiste SNP, rappelant que les Écossais avaient voté contre le Brexit.
La Première ministre britannique Theresa May a aussitôt rétorqué qu’une nouvelle consultation, après celle de septembre 2014, serait un «facteur de division » et créerait «une énorme incertitude économique au pire moment possible». «La vision étroite que le SNP a montré aujourd’hui est très regrettable», a ajouté Mme May, accusant le parti de Mme Sturgeon de penser davantage à ses intérêts qu’à ceux des Écossais, qui avaient aussi voté contre l’indépendance il y a deux ans.
L’annonce de Nicola Sturgeon, si elle n’est pas une surprise, fait ressurgir le spectre d’une division du Royaume alors que Mme May s’apprête à déclencher le Brexit. Les députés britanniques ont en effet commencé à réexaminer lundi après-midi le projet de loi historique autorisant le pays à activer la sortie de l’UE. En cas d’adoption rapide, le lancement du divorce pourrait théoriquement intervenir dans la foulée cette semaine. Theresa May doit intervenir aujourd’hui en milieu de journée devant
le parlement pour informer les députés du contenu du dernier sommet européen de Bruxelles.
Dernier mot
Approuvé en première lecture par les députés début février et amendé depuis par les lords, le texte, sauf examen prolongé à la chambre des Communes, pouvait être adopté définitivement par les deux chambres dès hier soir. Mais les membres de la chambre haute du Parlement réclament la protection des droits des trois millions d’Européens vivant au Royaume-Uni et souhaitent que le Parlement ait le dernier mot sur l’accord final avec Bruxelles. Il est fort probable que les députés se soient opposés à ces amendements.
Une fois approuvé par la reine, il reviendra à Mme May de notifier la sortie de son pays de l’UE à Bruxelles.
Avec AFP

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.