Une gigantesque coulée de boue décime une ville de 40 000 habitants dans le Sud du pays

COLOMBIE.

Au moins 234 personnes ont perdu la vie à la suite de la gigantesque coulée de boue dans le sud de la Colombie, selon un nouveau
bilan diffusé hier par la Croix Rouge colombienne. Cette catastrophe a ravagé tard vendredi soir la ville de Mocoa, chef-lieu du Putumayo, à la suite de fortes pluies affectant la région andine. « Nos coeurs sont avec les familles des victimes et les personnes affectées par cette tragédie », a tweeté le président Juan Manuel Santos, qui a pris sur place la direction des secours et déclaré l’état de « calamité publique » pour les « accélérer ».
Les images de cette ville de 40 000 habitants, privée d’électricité et d’eau courante, sont impressionnantes : rues envahies de boue et de rochers, militaires portant des enfants dans les décombres, habitants en larmes, voitures écrasées... « On pouvait entendre le bruit que faisait la rivière et c’est pour ça que ma famille est sortie, parce qu’on a su que l’avalanche arrivait », a décrit Harvey Gomez, fonctionnaire dont la maison a été dévastée. Parlant d’une catastrophe de «grande dimension», le directeur du service de secours de la Croix-Rouge, César Urueña, a précisé que 300 familles étaient affectées, 17 quartiers gravement endommagés et 25 bâtiments d’habitation détruits. AFP PHOTO AFP

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.