Fil info
22:42France : Entre rachat et Cuillère de bois -> https://t.co/1Jq4fsxsWj
22:42France : Amazon fond sur la santé... américaine -> https://t.co/AMVlXxGM0s
22:40France : Procès à huis-clos pour le repenti -> https://t.co/lHBpFQHftO
22:39Sport : Très investis dans la création trahis par leur costume -> https://t.co/Wa1sav37oP
22:38France : Corvéables les cadres ? C'est tout l’enjeu des négociations sur le statut -> https://t.co/yjALgnvS1B
20:23Région : Rue de la Boucherie, enquête et évaluations se poursuivent -> https://t.co/pd1sqnutba
19:25RT : Tulle : Tous unis contre les idées extrêmes -> https://t.co/07UM5yQwkl
18:32Incendie rue de la Boucherie à Limoges. Modification de la circulation autour du site. Le communiqué de la Ville de… https://t.co/oMw9D8Zr19
18:32Argenton-sur-Creuse : Commune nouvelle : les élus font le point avant les réunions publiques -> https://t.co/FV7EzoxlIc
18:31Châteauroux : La Vallée d’Ebbes s’inscrit dans le paysage -> https://t.co/KrMZUdpmGN
18:29Indre : PME : comment être plus visible sur le web ? -> https://t.co/iVGwXkHsOi
18:27RT : Incendie meurtrier de la rue de la Boucherie à : l'enquête avance. Le premier homme placé en garde-à-vue a… https://t.co/9RhcFkr2g9
17:52RT : L’Entente du football aubussonnais a organisé ce week-end son tournoi de foot en salle pour les U13 samedi, les... https://t.co/5lVkKq8Cnd
17:40L’Entente du football aubussonnais a organisé ce week-end son tournoi de foot en salle pour les U13 samedi, les... https://t.co/5lVkKq8Cnd
17:27Incendie rue de la Boucherie à Limoges. Evaluation des dégâts en cours, à l'aide d'un drone. Modification de la cir… https://t.co/NlDbRDrJ26
16:38RT : Prochaine édition du Festival des du 29 juin au 1er juillet 2018 !
16:30 Y a personne qui leurs à dit que ça fait bien longtemps qu' il n' y a plus personne à la préfecture ..… https://t.co/GCgX4xZeer
16:11RT : Suite accident RN141, trafic stoppé dans les 2 sens de circulation jusqu'à 17H30 Sens Limoges - S… https://t.co/XTPZMRItl2
15:54RT : met gracieusement l'un de ses drones à disposition des enquêteurs chargés de… https://t.co/NQAIHTrSRI
12:22RT : Tulle : Tous unis contre les idées extrêmes -> https://t.co/07UM5yQwkl
12:12Tulle : Tous unis contre les idées extrêmes -> https://t.co/07UM5yQwkl
11:26RT : Accident au Bugue au passage piéton devant la bibliothèque. Véhicules à l’arrêt dans les 2 sens, si vous… https://t.co/Jr077DgseM
11:16Ça pourrait être intéressant qu'on puisse être relayé, si ce n'est déjà fait... https://t.co/95o3qEvNQC
11:08RT : sur la : pour , "la région devient un désert ferroviaire" https://t.co/2L4Wyy35j6
11:08RT : 📣 Dans l'histoire des il y a également qui compte quatre titres !!! 🥇🥇🥇🥇🥈🥈 Christian d'Oriola 🥇… https://t.co/BJJSCHNKfl
11:07RT : « La vraie question à laquelle ne répond pas M. Spinetta c’est quelle France je veux demain. Est-ce que je veux que… https://t.co/If5FBlfGeP
11:06RT : Vidéo. Une journaliste de France 3 pousse un "coup de gueule", Matignon lui répond https://t.co/6VrSZFpLsp https://t.co/vqHWvgjcQm
11:04RT : Transformation en société privatisable, ouverture à la concurrence, fermeture de lignes, fin du statut de cheminot…… https://t.co/Pja0DU3Zti
11:03RT : Ligne Douai-Cambrai. 12900 personnes transitent chaque jour par la gare d’Aubigny. Sur la commune de Cantin c… https://t.co/us3xsmWZvu

Le risque d’escalade après les frappes de Donald Trump en Syrie

PROCHE-ORIENT. La décision unilatérale des Etats-Unis de bombarder la Syrie après une attaque à l’arme chimique entraîne une crise internationale.

NEW YORK
La guerre pour répondre à la guerre. C’est l’option choisie par le président des Etats-Unis Donald Trump. Un acte soutenu par ses alliés, la France en tête, décidément bien arrimée au chef de l’Otan, sans indépendance aucune.
La Russie quant à elle, principal soutien du régime syrien, a vivement accusé les Etats-Unis, vendredi à l’ONU, d’avoir violé la loi internationale en frappant militairement le régime de Damas jeudi soir, après une attaque chimique présumée qui a fait plus de 80 morts.
« Les Etats-Unis ont attaqué le territoire souverain de la Syrie.
Nous qualifions cette attaque de violation flagrante de la loi internationale et d’acte d’agression », a déclaré le représentant de Moscou à l’ONU, Vladimir Safronkov, lors d’une réunion d’urgence du Conseil de sécurité consacré à la frappe américaine. Le chef de l’ONU, la France et le Royaume-Uni ont plaidé pour leur part en faveur d’une solution « politique » en Syrie.
Peu avant la réunion, le secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres avait appelé à la « retenue » et souligné qu’il n’y avait d’autre solution que « politique » à la guerre qui déchire la Syrie. « Le Royaume-uni soutient entièrement l’action des Etats-Unis de cette nuit (jeudi), qui est une réponse appropriée à un tel crime odieux, un crime de guerre », a déclaré sans surprise l’ambassadeur britannique à l’ONU Matthew Rycroft. « Il est temps maintenant de nous concentrer sur le processus politique », a-t-il ajouté. Dans la ligne de François Hollande, l’ambassadeur français Francois Delattre a qualifié les frappes d’« appropriées » et a exprimé son espoir qu’elles marquent un « changement et aident à relancer les négociations politiques » actuellement au point mort.
Rappel des faits : le président américain Donald Trump a ordonné jeudi le tir de 59 missiles Tomahawk contre une base aérienne syrienne, après l’attaque chimique présumée contre une zone rebelle, qui a tué au moins 86 personnes. C’est la première fois que les Etats-Unis interviennent militairement contre le régime de Damas, dans une guerre civile entrée dans sa septième année qui a fait plus de 320.000 morts.
Cette réunion d’urgence s’est tenu vendredi à la demande de la Bolivie, qui estime comme la Russie que les Etats-Unis ont violé la loi internationale. L’ambassadeur bolivien Sacha Lorenti a affirmé que les Etats-Unis s’étaient comporté comme « un enquêteur, un avocat, un juge et un bourreau » en Syrie. « Ce n’est pas du tout la loi internationale », a-t-il déclaré avant la réunion.
Le représentant russe M. Safronkov avait averti jeudi les Etats-Unis de « conséquences négatives » en cas d’intervention militaire.
« Conscient du risque d’escalade, j’en appelle à la retenue pour éviter tout acte qui ajouterait encore à la souffrance du peuple syrien
», a déclaré Antonio Guterres dans un communiqué. « Il n’y a pas d’autre voie pour mettre fin à ce conflit que celle d’une solution politique », a ajouté M. Guterres, en appelant « toutes les parties à renouveler leur engagement à faire avancer les discussions de Genève ».
Vendredi soir, l’ambassadrice américaine aux Nations unies, Nikki Haley, a réitéré des menaces devant le Conseil de sécurité : « Nous sommes prêts à en faire plus, mais nous espérons que cela ne sera pas nécessaire ». Pas vraiment rassurant.
Avec AFP

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.