Fil info
09:46GM&S avec des propositions à l’Elysée... https://t.co/xJfsnbBEJ7
18:31RT : de grâce donnez nous le numéro SIRET de La Souterraine Industrie » cette société n’est pas inscrite au registre de commerce !

La « mère de toutes les bombes » lâchée par les USA sur l’EI

AFGHANISTAN

Objectif : un fief montagneux de Daesh dans l’est du pays. Jeudi, la plus puissante bombe américaine non nucléaire a été larguée, tuant 36 combattants mais pas de civils a assuré le gouvernement afghan.
9,8 tonnes, d’une puissance explosive comparable à 11 tonnes de TNT : la plus puissante bombe américaine non-nucléaire a été larguée jeudi dans l’est de l’Afghanistan, détruisant un fief montagneux du groupe Etat islamique et tuant au moins 36 de ses combattants, a indiqué vendredi le gouvernement afghan, écartant toute victime civile.
L’explosion a résonné des kilomètres à la ronde et provoqué une vaste flambée dans cette zone isolée.
« C’est la plus forte explosion que j’ai jamais vue. L’endroit a été envahi par des flammes très hautes » a déclaré Esmail Shinwari, gouverneur du district d’Achin, ajoutant que la bombe avait frappé la zone de Mamand Dara. Une source proche des insurgés afghans a indiqué sous couvert de l’anonymat que des habitants avaient senti le sol bouger « comme lors d’un tremblement de terre », et que certains s’étaient évanouis en raison de la puissance du souffle.
La bombe a été larguée après une intensification des combats la semaine passée dans cette zone où les forces afghanes au sol, soutenues par les troupes américaines, peinaient à avancer. Des experts en sécurité estiment que l’EI avait établi ses bases près d’habitations civiles, mais le gouvernement afghan a assuré que des milliers de familles avaient fui les lieux ces derniers mois. Selon un porte-parole des forces spéciales afghanes à Nangarhar, il ne restait plus qu’une famille, qui a été transférée en sécurité.
« Je trouve répréhensible et contre-productive l’utilisation sur notre sol de la plus grosse bombe non-nucléaire, la soi-disant ‘mère de toutes les bombes’ », a estimé sur Twitter l’ambassadeur afghan au Pakistan, Omar Zakhilwal. « Si les grosses bombes offraient une solution, nous serions aujourd’hui l’endroit le plus sûr au monde ». Mais le commandant des forces américaines en Afghanistan, le général John Nicholson, a assuré que « c’était la bonne arme contre la bonne cible ».
Avec AFP

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.