Fil info
23:22Brive-la-Gaillarde - Les Jeux Gaillards reviennent cet été https://t.co/tP2n2lQNws
23:22International - Eurogroupe et Grèce : jusqu’à la lie https://t.co/zROI6nnmI3
23:20France - Flou et pommade https://t.co/CWQA0TEMsu
23:17International - Le Royaume-Uni meurtri après l’attentat revendiqué par Daesh https://t.co/C14eazdlWS
23:08La une du Mercredi 24 Mai 2017 https://t.co/tGCXBHIyrm
22:55La décision du tribunal de commerce devrait être connue demain matin. S'il y a de l'espoir les salariés comptent... https://t.co/aDLAeMYukb
22:26Région - GM&S : une lueur d'espoir https://t.co/z12tlLoSni
19:47Indre - Les soignants souffrent eux aussi https://t.co/Z1IUEMzPFh
19:46Indre - Jobs en stock au salon « 2 000 emplois, 2 000 sourires » https://t.co/6ISJIdUDOR
19:21Région - La Coordination rurale envahit une réunion nationale à l’ASP https://t.co/JQv0P6xBVV
18:50 la décision du tribunal sera connue demain en fin de matinée. Les salariés demandent aux constructeurs d'agir.
18:06 l'attente devient longue devant le tribunal de commerce de Poitiers...
18:04 l'audience au tribunal de commerce de Poitiers n'est pas encore terminée. L'attente devient longue à... https://t.co/hyyDS0XSb5
17:24«L'eau, l'arbre, la haie dans nos projets de territoire» était le thème choisi par les Conseils d'architecture... https://t.co/eOZGgmTIIt
17:23Creuse - Trame Verte et Bleue et haies en questions https://t.co/G8Fx7nKGAp
17:21Ludivine, Margaux, Loïse... de la commission vie quotidienne du conseil municipal des enfants de Guéret ont... https://t.co/Vf0gGqgo3q
17:20Creuse - Des fausses contraventions pour mieux stationner https://t.co/wgt7HKPa41
17:18Comme à son habitude, le Festival pliant proposé par l’association le Champ se-cret revient en ce week-end de... https://t.co/y9bq7MIqbp
17:17Creuse - Mystère et vérité autour du Festival pliant 2017 https://t.co/phP8p6Urem
17:00Celon - Les enfants maîtres du château le temps d’une journée https://t.co/PIBmGiDcaA
16:22 Jean-Marc Ducourtioux Vincent Labrousse, Patrick Brun et l'avocat des salariés Me Borie sont... https://t.co/j4Fhg6darV
15:53 les salariés et leurs soutiens ont respecté une minute de silence en mémoire des victimes de l'attentat de Manchester.
15:44 Philippe Poutou est de nouveau aux côtés des salariés à Poitiers.
15:40 Philippe Poutou est de nouveau aux côtés des salariés à Poitiers.
15:16 près de 400 personnes devant le tribunal de commerce de Poitiers pour défendre les salariés https://t.co/pIdEbtTW2w
15:15 Les salariés sont arrivés devant le tribunal de commerce de Poitiers où ils étaient attendus par une... https://t.co/zIWrqF07Vm
13:10 les cinq cars partent de La Souterraine direction Poitiers. https://t.co/sFZwFTS9cI
12:13 les salariés reçoivent des soutiens de partout même des dessins d'enfants. https://t.co/jqte9fVjh1
10:19Brive-la-Gaillarde - Un championnat de France plutôt "raid" https://t.co/SJnTPNArB9
10:19Brive-la-Gaillarde : Un championnat de France plutôt "raid" -> https://t.co/2qJjXm4KVy
10:05Région - Un réseau de drogue démantelé à Brive https://t.co/VsO57WqXLR
10:05Région : Un réseau de drogue démantelé à Brive -> https://t.co/lp971KyA6W
08:45Dans notre édition aujourd'hui : - Face aux annonces, les salariés de GM&S restent prudent - Zoom : Compostelle à... https://t.co/8lkHOsaILP

La Turquie au risque de la dictature

RÉFÉRENDUM . En plein état d’urgence et en l’absence de médias indépendants, les Turcs voteront dimanche pour ou contre le changement de Constitution.

ANKARA
Dimanche, les électeurs turcs sont appelés à voter « Evet » (oui) ou « Hayir » (non) à la modification de la Constitution proposée par leur président Recep Tayyip Erdogan.
Les dix-huit amendements soumis en bloc au vote visent à concentrer tous les pouvoirs exécutifs dans les mains du seul président, en fusionnant à cette fonction celle de Premier ministre. Cet hyper-président pourra nommer ou révoquer les membres du gouvernement, mais aussi magistrats, hauts-fonctionnaires, militaires, recteurs etc... Il pourra en outre gouverner par décrets, c’est-à-dire sans le Parlement, et déroger à la Constitution quand il le jugera nécessaire.
Ces changements doivent intervenir en 2019 lors du prochain mandat présidentiel, mais comme le rapporte Le Monde de vendredi, il est peu probable qu’Erdogan attende deux ans pour adopter une réforme qui lui donne le droit de rester au pouvoir jusqu’en 2029.
De la démocratie à la terreur
Cette concentration des pouvoirs dans les mains du seul président, Erdogan semble l’avoir préparée depuis longtemps : maire d’Istanbul de 1994 à 1998, il fonde en 2001 le parti AKP qui sort vainqueur des législatives en 2002 et lui permet de devenir Premier ministre en 2003 pour dix ans. Il amende alors la Constitution pour que le Président soit élu directement par les citoyens (et plus seulement par les députés), et devient en août 2014 le premier président turc élu au suffrage universel.
Dès ce moment-là il évoque la modification de la Constitution pour promouvoir un « régime présidentiel ». Mais il lui faudra deux ans, et l’aide du quasi providentiel « putsch » de juillet 2016, pour installer un climat de terreur, proclamer l’état d’urgence et lancer la procédure du référendum à l’automne 2016.
Si les kurdes, réprimés de longue date, avaient mis beaucoup d’espoir de démocratisation dans la perspective d’adhésion européenne, la situation s’est au contraire orientée vers une dictature qui ne dit pas son nom. Les vagues d’arrestations touchent désormais tous les progressistes en général et tous ceux qui ne sont pas de l’AKP en particulier.
Tandis que la torture fait son retour, la Turquie compte aujourd’hui 228 journalistes en prison et 149 médias
fermés.
Au terme d’une campagne où les partisans du « non » ont été constamment empêchés de s’exprimer, les résultats du référendum de dimanche s’annoncent néanmoins serrés.
« Dans ce monde globalisé, quand le feu prend quelque part, il peut rapidement se transformer en incendie généralisé », rappelle Can Dündar (rédacteur en chef en exil du quotidien turc Cumhuriyet) dans Le Monde du 13 avril, manière de souligner que ce référendum nous concerne tous.
Stéphanie Vincent

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.