Fil info
22:42 — France : Entre rachat et Cuillère de bois -> https://t.co/1Jq4fsxsWj
22:42 — France : Amazon fond sur la santé... américaine -> https://t.co/AMVlXxGM0s
22:40 — France : Procès à huis-clos pour le repenti -> https://t.co/lHBpFQHftO
22:39 — Sport : Très investis dans la création trahis par leur costume -> https://t.co/Wa1sav37oP
22:38 — France : Corvéables les cadres ? C'est tout l’enjeu des négociations sur le statut -> https://t.co/yjALgnvS1B
20:23 — Région : Rue de la Boucherie, enquête et évaluations se poursuivent -> https://t.co/pd1sqnutba
19:25 — RT : Tulle : Tous unis contre les idées extrêmes -> https://t.co/07UM5yQwkl
18:32 — Incendie rue de la Boucherie à Limoges. Modification de la circulation autour du site. Le communiqué de la Ville de… https://t.co/oMw9D8Zr19
18:32 — Argenton-sur-Creuse : Commune nouvelle : les élus font le point avant les réunions publiques -> https://t.co/FV7EzoxlIc
18:31 — Châteauroux : La Vallée d’Ebbes s’inscrit dans le paysage -> https://t.co/KrMZUdpmGN
18:29 — Indre : PME : comment être plus visible sur le web ? -> https://t.co/iVGwXkHsOi
18:27 — RT : Incendie meurtrier de la rue de la Boucherie à : l'enquête avance. Le premier homme placé en garde-à-vue a… https://t.co/9RhcFkr2g9
17:52 — RT : L’Entente du football aubussonnais a organisé ce week-end son tournoi de foot en salle pour les U13 samedi, les... https://t.co/5lVkKq8Cnd
17:40 — L’Entente du football aubussonnais a organisé ce week-end son tournoi de foot en salle pour les U13 samedi, les... https://t.co/5lVkKq8Cnd
17:27 — Incendie rue de la Boucherie à Limoges. Evaluation des dégâts en cours, à l'aide d'un drone. Modification de la cir… https://t.co/NlDbRDrJ26
16:38 — RT : Prochaine édition du Festival des du 29 juin au 1er juillet 2018 !
16:30 — Y a personne qui leurs à dit que ça fait bien longtemps qu' il n' y a plus personne à la préfecture ..… https://t.co/GCgX4xZeer
16:11 — RT : Suite accident RN141, trafic stoppé dans les 2 sens de circulation jusqu'à 17H30 Sens Limoges - S… https://t.co/XTPZMRItl2
15:54 — RT : met gracieusement l'un de ses drones à disposition des enquêteurs chargés de… https://t.co/NQAIHTrSRI
12:22 — RT : Tulle : Tous unis contre les idées extrêmes -> https://t.co/07UM5yQwkl
12:12 — Tulle : Tous unis contre les idées extrêmes -> https://t.co/07UM5yQwkl
11:26 — RT : Accident au Bugue au passage piéton devant la bibliothèque. Véhicules à l’arrêt dans les 2 sens, si vous… https://t.co/Jr077DgseM
11:16 — Ça pourrait être intéressant qu'on puisse être relayé, si ce n'est déjà fait... … https://t.co/95o3qEvNQC
11:08 — RT : sur la : pour , "la région devient un désert ferroviaire" https://t.co/2L4Wyy35j6
11:08 — RT : 📣 Dans l'histoire des il y a également qui compte quatre titres !!! 🥇🥇🥇🥇🥈🥈 Christian d'Oriola 🥇… https://t.co/BJJSCHNKfl
11:07 — RT : « La vraie question à laquelle ne répond pas M. Spinetta c’est quelle France je veux demain. Est-ce que je veux que… https://t.co/If5FBlfGeP
11:06 — RT : Vidéo. Une journaliste de France 3 pousse un "coup de gueule", Matignon lui répond https://t.co/6VrSZFpLsp https://t.co/vqHWvgjcQm
11:04 — RT : Transformation en société privatisable, ouverture à la concurrence, fermeture de lignes, fin du statut de cheminot…… https://t.co/Pja0DU3Zti
11:03 — RT : Ligne Douai-Cambrai. 12900 personnes transitent chaque jour par la gare d’Aubigny. Sur la commune de Cantin c… https://t.co/us3xsmWZvu

Le jeu dangereux des apprentis sorciers

CORÉE DU NORD / ÉTATS-UNIS. Les deux pays continuent, à coup de déclarations, d’affirmer qu’ils n’exclueront aucune hypothèses pour « régler » le conflit.

TENSIONS
Le vice-président des Etats-Unis Mike Pence a recommandé hier à Pyongyang de ne pas éprouver la « détermination » de Donald Trump sur la question nucléaire, ni la puissance de l’armée américaine. Il a adressé cet avertissement depuis Séoul après une visite de la zone démilitarisée, où il avait affirmé que « toutes les options » étaient « sur la table » pour régler le problème nord-coréen.
« Ces deux dernières semaines, le monde a été le témoin de la puissance et de la détermination de notre nouveau président au cours d’opérations menées en Syrie et en Afghanistan », a déclaré Mike Pence, évoquant la frappe américaine contre une base aérienne du régime syrien et le largage d’une méga-bombe en Afghanistan. « La Corée du Nord ferait mieux de ne pas éprouver sa détermination ou la puissance des forces armées des Etats-Unis dans cette région », a-t-il ajouté.
De son côté, la Corée du Nord s'est dit prête à répondre à « n’importe quel type de guerre » déclenchée par les Etats-Unis, a mis en garde lundi l’émissaire de Pyongyang aux Nations unies. « Si les Etats-Unis osent choisir l’action militaire (...), la RPDC (République populaire démocratique de Corée, NDLR) est prête à réagir à n’importe quel type de guerre voulue par les Etats-Unis », a déclaré l’ambassadeur adjoint à l’ONU, Kim In Ryong.
Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a espéré lui qu’« il n’y aura pas d’actions unilatérales comme celles que nous avons vues récemment en Syrie » de la part de Washington. « Nous n’acceptons pas les aventures nucléaires et balistiques de Pyongyang en violation des résolutions de l’ONU, mais cela ne veut pas dire qu’il soit dès lors possible de violer le droit international en utilisant la force » contre la Corée du Nord, a-t-il mis en garde.
Pyongyang a de nouveau testé un missile dimanche et de nombreux experts redoutent qu’un sixième essai nucléaire ne soit imminent, dans un contexte de fortes tensions.
Donald Trump, qui a promis jeudi que le « problème » nord-coréen serait « traité », avait auparavant annoncé l’envoi vers la péninsule coréenne du porte-avions Carl Vinson, escorté par trois navires lance-missiles, puis évoqué une « armada » comprenant des sous-marins.
Fin de la « patience stratégique »
Le numéro deux du régime nord-coréen a répliqué samedi que son pays était prêt « à répondre à une guerre totale par une guerre totale » et « à toute attaque nucléaire par une attaque nucléaire de notre façon ».
M. Pence était arrivé dimanche en Corée du Sud, où sont basés 28 500 soldats américains, quelques heures après l’échec de l’essai balistique de la Corée du Nord.
« Nous anéantirons toute attaque et nous fournirons une réponse écrasante et efficace à toute utilisation d’armes conventionnelles ou nucléaires », a déclaré le vice-président au cours de sa conférence de presse avec le président sud-coréen par intérim Hwang Kyo-Ahn.
M. Pence a réaffirmé que l’ère de la « patience stratégique » était révolue, une allusion à la doctrine du gouvernement de Barack Obama qui consistait à refuser tout dialogue avec le Nord mais à durcir les sanctions afin que Pyongyang fasse des gestes tangibles en direction d’une dénucléarisation, dans l’espoir que les tensions internes dans ce pays reclus provoquent un changement.
La Corée du Nord a « répondu à nos gestes d’ouverture par la tromperie délibérée, des promesses non tenues et des essais nucléaires et balistiques », a accusé M. Pence.
Le vice-président s’était rendu dans la matinée dans le village frontalier de Panmunjom, où avait été signé le cessez-le-feu de 1953, à quelques mètres d’une ligne de démarcation qu’il a qualifiée de « frontière de la liberté ». Il a affirmé que la relation entre Séoul et Washington était « à toute épreuve et inaltérable ».
Les tensions ont augmenté ces derniers mois, les essais balistiques nord-coréens ayant entraîné des avertissements de plus en plus menaçants des Etats-Unis, qui eux-mêmes ont encore un peu plus enflammé la rhétorique nord-coréenne.
Le nouveau et inexpérimenté président américain a plusieurs fois affirmé qu’il ne laisserait pas la Corée du Nord mettre au point un missile intercontinental susceptible de porter le feu nucléaire sur le sol américain.
Or, Pyongyang explique justement son programme atomique par la menace américaine.
Donald Trump s’est également dit prêt à régler seul la question nucléaire nord-coréenne si Pékin ne parvenait pas à faire rentrer son turbulent allié dans le rang.
A Séoul, M. Pence a, quant à lui, salué lundi après-midi les efforts des Chinois : « C’est encourageant de voir que la Chine s’engage dans ce sens ».
Le ministère chinois des Affaires étrangères a à cet égard fait une mise au point concernant la suspension dès ce lundi des vols de la compagnie aérienne publique Air China entre Pékin et Pyongyang, assurant que cette mesure n’avait aucun caractère
politique, mais reposait sur des considérations « commerciales ».
AFP

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.