Fil info
20:32Saint-Ybard : La Corrèze gourmande en chemin de traverse -> https://t.co/3aX4G5EMH5
19:59Football : Gourvennec, ça ne pouvait plus durer -> https://t.co/wNqUyRVIwz
19:57Handball : Cédric Sorhaindo sort de l'ombre -> https://t.co/h7GUFrwPbH
19:44France : Le ralentissement mais aussi la précarisation de l’emploi -> https://t.co/yjHGlEmmHD
19:27Dordogne : Les efforts des communes récompensés -> https://t.co/yvapJPEjmG
18:52Châteauroux : Le square Charles de Gaulle bientôt rénové -> https://t.co/yPo7iZAgec
18:20# # - -Vienne : Un démarrage décevant -> https://t.co/XbHnGxVacZ
18:09Indre : La volière de Sainte Hélène exposée à Montréal -> https://t.co/jkslRrDy2f
17:53RT : [] Disparition inquiétante de Grégoire, 17 ans, à . Merci de vos RT pour aider les enquêteurs d… https://t.co/ahVm35h3JD
17:52 -Vienne - : La commune, deuxième ville de Limoges Métropole -> https://t.co/wgbpHdhJDH
17:49-Yrieix-la-Perche -Vienne - -Yrieix-la-Perche : Un club où il fait bon vivre -> https://t.co/BkD0OsaJO0
17:47-léonard-de-Noblat -Vienne - -Léonard-de-Noblat : Union Musicale: le président Fabien Béchameil p… https://t.co/WjXJSOhsZa
17:45 -Vienne - : Voeux: tant de choses ont changé -> https://t.co/cxFT8guDAS
17:21Carsac-Aillac : De nombreux aménagements à Aillac pour les vœux -> https://t.co/7EvVfKlHQb
17:17RT : Dans le cadre des 75 ans de L’Echo/La Marseillaise, nous recherchons des documents, anciens ou récents, photos, obj… https://t.co/4toaUSZ97N
16:32Dans le cadre des 75 ans de L’Echo/La Marseillaise, nous recherchons des documents, anciens ou récents, photos, obj… https://t.co/4toaUSZ97N
16:01Le Blanc : Des habitants exposent leur talent au centre social -> https://t.co/5U2kXD91Fv
15:57Les Petits Frères des Pauvres de Limoges recherchent des bénévoles. https://t.co/6bf4iiAkuw
15:56Valençay : Du Gers à l’Élysée en fauteuil roulant -> https://t.co/DtWZ5IiU2N
15:54La Châtre : Ton Aben narre l'histoire des moulins de La Châtre -> https://t.co/3Mo3Arc3IT
15:45RT : Les amis, INFORMATIONS IMPORTANTES ci-dessous concernant l'évènement 🏀de ce mois de Janvier. Venez tous sa… https://t.co/owXLaKOz9L
15:43Coulounieix-Chamiers : Patrick sort des rails, mais reste cheminot de cœur -> https://t.co/cJOiPyRx8C
15:40RT : INTERVIEW : Koffi Kwahulé, lauréat du Grand Prix de Littérature dramatique 2017 pour “L’Odeur des arbres”, Ed.... https://t.co/NwBSmH4MsJ
14:21RT : Anny Duperey de retour à Guéret pour un moment culturel le 11 février prochain.
13:54RT : L'Echo fête cette année son 75e anniversaire et recherche des documents ou autres. Voir l'appel https://t.co/Jaevpldqx5
13:47Région : On recherche des documents et autres -> https://t.co/yplM13e3Yh
13:45Soirée ciné en partenariat avec ! Places offertes aux adhérents ! https://t.co/BGuoLDIcXb
13:39L'Echo fête cette année son 75e anniversaire et recherche des documents ou autres. Voir l'appel https://t.co/Jaevpldqx5
13:24 Votre site web est HS ? Impossible de se connecter...
12:15RT : Anny Duperey de retour à Guéret pour un moment culturel le 11 février prochain.
11:52Anny Duperey de retour à Guéret pour un moment culturel le 11 février prochain.
10:22RT : EXERCICE de sécurité civile. Simulation d’un attentat terroriste à Oradour-sur-Glane. Cellule de crise à la préfect… https://t.co/J06P3ladDQ
10:09RT : Exercice attentat à Oradour-sur-Glane : le préfet vient d’arriver à la cellule de crise https://t.co/cbJOJFlLJm
10:06RT : Sarlat-la-Canéda : Les salariés de Rougié sont toujours aussi mobilisés -> https://t.co/sXL7BqawzG
10:06RT : Assez rare ces jours-ci pour être signalé : il fait beau sur les toits de ce soir, depuis le 5e étage de l… https://t.co/N4YqKWMBF9
10:05RT : : un accident s'est produit ce soir sur la route de Lissac : ne voiture avec 4 personnes à bord, seule sur l… https://t.co/fTiHSA75v1
10:05RT : A20 fermée à hauteur de St Sylvestre en direction de Limoges pour battue administrative. Déviation locale mise en p… https://t.co/DBbcRdSN9p
10:05RT : en cours Simulation d’un terroriste à Forces de et d… https://t.co/1gtUpG6iZq
00:50Corrèze : A20 : Fermeture successive des bretelles des échangeurs n°47 «Donzenac» à n°52 «Noailles» | L'Echo… https://t.co/qEiZXJNgJY
00:46Région : 75 ans et un bel avenir à construire | L'Echo https://t.co/RrxHnw2GRj via
23:18International : La Palestinienne Ahed Tamimi maintenue en prison -> https://t.co/VqUIMJdnNV
23:16France : Les zadistes rêvent au Larzac du 21e siècle -> https://t.co/MsRPtcWEJN
23:14France : Le gouvernement met fin à « l’aéroport de la division » -> https://t.co/t6juicJBHe
21:45Chanteix : La commune se mobilise pour son école -> https://t.co/9tEWbsoFhN
20:57 : un accident s'est produit ce soir sur la route de Lissac : ne voiture avec 4 personnes à bord, seule sur l… https://t.co/fTiHSA75v1

L’Europe libérale reprend du poil de la bête

CONSEIL EUROPÉEN. Atteint de « macronmania », il se lance dans la construction d’une Europe de la défense et d’un noyau dur de la zone euro, avec budget et ministre. Exit paix, diplomatie et alternative budgétaire.

BRUXELLES
Si la gauche de transformation va avoir fort à faire dans l’Hexagone pour combattre les décisions d’une Assemblée nationale ultra-dominée par les députés macronistes, elle aura aussi du pain sur la planche au niveau européen où elle n’est pas davantage en position de force et où « l’effet Macron » est également en train de se faire ressentir. Le Conseil européen, qui s’est déroulé jeudi et vendredi à Bruxelles, a témoigné d’une incroyable « macronmania », certes bien orchestrée médiatiquement.
Alors que les europhiles libéraux semblaient très atteints par le Brexit et la montée des populismes, versant des larmes de crocodile sur l’incompréhension générale de leur « oeuvre », les voilà qui reprennent du poil de la bête. Au point d’afficher l’accord avec la Grèce comme signe du renouveau - alors que rien n’a été obtenu sur la dette qui puisse à terme, permettre au pays de sortir de l’ornière - et de voir Donald Tusk, président du Conseil européen,« rêver » d’un maintien du Royaume-Uni dans l’UE.
De ce Conseil européen sont tout d’abord sorties les fondations d’une Europe de la défense. Mise en commun des achats de matériels militaires et de la recherche, soutien aux industriels de la défense, réaction militaire et civile rapide en cas de crise grave : d’une même voix, les dirigeants de l’UE ont promis de « renforcer la coopération ». À la clé, un fonds doté de 90 millions d’euros dans un premier temps puis de 5,5 milliards par an à partir de 2020.
Pas question de remettre en cause le Ceta
La crainte d’un désengagement américain annoncé par Trump, le départ de la très atlantiste Grande-Bretagne et la volonté farouche de poser les Russes comme des ennemis ont plaidé dans ce sens même si tous les sujets ne sont pas encore tranchés, comme la mise sur pied d’opérations lourdes et combattantes dans le cadre d’une coopération permanente structurée. Il n’empêche. La logique est désormais de guerre, bien loin de l’approche pacifique et diplomatique portée par Jean-Luc Mélenchon durant la présidentielle.
Autre évolution : la chancelière allemande s’est déclarée officiellement prête à discuter des propositions d’Emmanuel Macron de créer un noyau dur de la zone euro avec un budget propre et un super ministre des Finances. La guerre et l’euro comme projet : bien loin d’une Europe sociale et de solidarité à laquelle certains s’étaient également pris à rêver durant la campagne électorale.
Le dernier pilier du triptyque infernal a été abordé vendredi : le libre-échange. Si Emmanuel Macron joue avec les mots en plaidant pour une « Europe qui protège » et en disant toute sa conscience des enjeux climatiques, pas question de remettre en cause les traités commerciaux type Ceta. Sa proposition concerne un « instrument de contrôle des investissements étrangers en Europe », ciblant particulièrement sans les nommer les Chinois qui ont inquiété les Allemands qui ont assisté au transfert de technologies « made in germany » quand le géant Midea a racheté Kuka, tout comme certains Français ont alerté sur les transferts possibles quand les chantiers navals de Saint-Nazaire sont rachetés par Fincantieri en affaire avec des Chinois.
Pour autant, l’affaire ne fait pas consensus car les plus pauvres - Grèce et Portugal - ont besoin de ces investissements leur offrant le bol d’air financier que leur interdit la pression budgétaire européenne et les plus riches sont très attachés à ne pas entraver l’investissement. À tel point que le président français apparaîtrait presque comme « protectionniste »… Tout comme il est apparu comme « trop exigeant » en matière de travailleurs détachés (lire ci-dessous).
Décidément, un maître en manipulation.
Angélique Schaller

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.