Fil info
19:50Indre : Le CRIA 36 poursuit sa lutte contre l’illettrisme -> https://t.co/zybvYNi1yL

La tentation d’une Europe forteresse

RÉFUGIÉS. Tandis que le commissaire aux migrations prône un renvoi plus systématique, SOS Méditerranée s’insurge contre un éventuel « code de conduite des ONG ».

POLITIQUE
Depuis que l’Italie a lancé un appel à l’aide à ses homologues européens quant à l’accueil des réfugiés (notre édition du lundi 3 juillet), la question est revenue sur le devant de la scène. Or non pas, pour la plupart des acteurs concernés, en termes de réponse à la détresse de milliers d’hommes, de femmes et d’enfants qui quotidiennement entreprennent de franchir la Méditerranée au péril de leur vie, ou de solidarité avec le voisin italien. Mais plutôt sous forme de discours et de mesures de repli, voire de rejet.
Ainsi, force est de constater qu’on a connu mieux en matière d’hospitalité que les dernières déclarations du commissaire européen aux migrations dans les colonnes du Figaro en date du 4 juillet. S’il admet que la situation « n’est plus soutenable » pour l’Italie, Dimitris Avramopoulos préconise ni plus ni moins un retour à la case départ pour ceux qui fuient la plupart du temps des pays en proie à des conflits armés ou des régimes dictatoriaux.
« Le retour vers les pays d’origine est un aspect indispensable d’une politique migratoire globale. Les pays européens doivent collectivement augmenter les retours car trop peu de migrants sont rapatriés », estime-t-il.
Visiblement pas à une contradiction près, la Commission européenne avait menacé, le 2 mars dernier, de sanctions les États membres refusant d’accueillir des réfugiés. Mais dans le même temps, elle annonçait un « plan d’action » afin de renvoyer de manière plus systématique les migrants irréguliers, avec notamment un raccourcissement des délais de recours et un placement en rétention en cas de risque de fuite.
Proposant en somme de faire le tri entre les bons et les mauvais réfugiés ? Les seconds étant visiblement ceux que Dimitris Avramopoulos nomme les migrants économiques, qui « doivent retourner dans leur pays le plus vite possible », prenant néanmoins
soin de préciser : « dans des conditions humaines ».
« Discrédit sur les organisations humanitaires »
Peu ou prou dans le même état d’esprit, les pistes avancées à l’issue d’une rencontre dimanche réunissant les ministres de l’Intérieur italien, français et allemand ainsi que le commissaire européen aux migrations.
Un plan en six points qui sera examiné jeudi à Tallinn à l’occasion d’une réunion informelle des ministres de l’Intérieur des pays de l’UE.
Ceux-ci souhaitant en substance un « code de conduite des ONG », invitées à « ne pas alimenter elles-mêmes ce flux incessant ». ONG parmi lesquelles SOS Méditerranée a vivement réagi et rappelé que « plusieurs ONG présentes en Méditerranée centrale
ont déjà spontanément élaboré un code de conduite volontaire, sous l’égide d’organisations de sauvetage en mer mondialement reconnues ». Voyant dans ces propos « un discrédit jeté sur les organisations humanitaires européennes issues de la société
civile », elle souligne : « L’anarchie ne se situe pas dans les opérations de secours en Méditerranée, l’anarchie se situe en Libye, pays sans structures étatiques dignes de ce nom, où prolifère un trafic d’êtres humains à grande échelle, maintes fois dénoncé. »
Aussi fustige-t-elle le financement d’un « corps de "garde-côtes libyens"
dont la collusion avec les réseaux de trafic d’êtres humains a été dénoncée par un récent rapport du conseil de sécurité de l’ONU ».
A.M.

Commentaires

C'est désastreux, vraiment nous devons faire quelque chose, il y a tellement de choses qui se dit que je ne sais même plus quoi penser, je n'aimerais pas être à la place de ces pauvres gens

Denis de <a href="http://fiscal.immo/">fiscal.immo</a>

Je confirme, c'est vraiment une situation désolante...
Pierre, de http://www.perceuse-visseuse.fr/

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.