Fil info
15:54 Entre le FN, ET le DPS. Pourquoi relativiser ???. On sait tous que la plupart des jeunes neo-nazis sont violent....
15:46Tulle : Riposte pacifique et enquête ouverte suite à l’altercation entre des jeunes et le DPS | L'Echo… https://t.co/RMKcwppxMF
11:57RT : 🤽🏼‍♂️🤽🏻‍♀️Ce soir à L’Aquapolis de . Rencontres Waterpolo France/Suisse ! 18h : match équipe feminine,… https://t.co/Qad8x4x2Bb
11:42RT : L' reçoit ce soir à 19h au stade municipal de Beaublanc 💪 https://t.co/6A6H29J9tX
11:37RT : Au moins 27 femmes sont incarcérées au Salvador pour fausse couche. La loi prévoit une peine de 2 à 8 ans de prison… https://t.co/WPKjviVPbZ
11:34RT : Tulle : Riposte pacifique et enquête ouverte suite à l’altercation entre des jeunes et le DPS -> https://t.co/QWQl6p2qHu
11:33RT : Plan grand froid : renforcement de la vigilance Compte-tenu des températures très basses qui vont se prolonger à... https://t.co/T5mMpLp3gi
11:22Plan grand froid : renforcement de la vigilance Compte-tenu des températures très basses qui vont se prolonger à... https://t.co/T5mMpLp3gi
23:16International : Le sort des civils en débat -> https://t.co/XtVXKgp6in
22:42France : Déradicalisation : un peu d’humilité pour un énième plan -> https://t.co/gjVtpMYoJN
22:40France : Négociez, il en restera peut-être quelque chose -> https://t.co/Onm4Rza19Q
22:29Tulle : Riposte pacifique et enquête ouverte suite à l’altercation entre des jeunes et le DPS -> https://t.co/QWQl6p2qHu
22:23RT : Indre : Tri Yann et Jean-Marie Bigard à l’étang de Luant cet été -> https://t.co/zwn5p38t0i
22:22RT : Sarlat-la-Canéda : Manifestation des Rougié à Pau vendredi 2 mars -> https://t.co/vhqfvkmyDY
22:22RT : Treignac : L’évasion 4X4 version française -> https://t.co/lZhFMyDoCn
22:21RT : Soutien aux journalistes de poursuivis par des entreprises ! https://t.co/xyVnWzhmOm
21:23 Pour le 15 MARS à PARIS il faut AIDER les RETRAITÉS à s’organiser pour CE DÉPLACEMENT CAPITAL! Personnelleme… https://t.co/kzj0ogHFto
20:43Région : Territoires ruraux : le Limousin veut être pilote de la téléjustice -> https://t.co/TIQlYfUgi2
20:41Région : Le salon, une histoire de famille -> https://t.co/olJKMOGE3o
19:09La Ville de a désormais son compte twitter officiel : ! https://t.co/pa4pocbEbB
18:53Périgueux : Dénoncer les violences policières contre les Zadistes -> https://t.co/94Pbif6zd3

Les femmes marocaines résistent

MAROC. Un collectif appelle au rassemblement pour la libération des prisonniers politiques du Rif.

CASABLANCA
Depuis huit mois, le Maroc connaît un mouvement social historique dans la région du Rif, au nord du pays. Un mouvement populaire réprimé avec brutalité par le régime. Pour dénoncer cette répression et exiger la libération des prisonniers politiques rifains, un collectif de femmes a lancé un appel pour un grand rassemblement vendredi 7 juillet, Place Maréchal à Casablanca.
« Conscientes de l’importance que jouent les femmes dans le Hirak du Rif et au vu de l’arrestation de la chanteuse du mouvement Silya, nous, femmes marocaines ? appelons à faire du mois de juillet un mois placé sous le signe de la lutte pour la libération des prisonniers politiques du Hirak », peut-on lire dans un communiqué diffusé sur les réseaux sociaux en six langues.
« Aujourd’hui, plus que jamais les voix des femmes doivent porter la voix des femmes d’Al Hoceima qui bravent les matraques quasi-quotidiennement en sortant dans les rues de la ville exprimer leur colère et demander la libération de leurs maris, leurs fils, leurs frères ou camarades aujourd’hui derrière les barreaux », poursuit l’appel qui demande « à toutes les femmes issues de la diaspora et de l’immigration de se solidariser à la cause des prisonniers politiques du Hirak et à la cause des femmes du Hirak
qui aujourd’hui continuent à porter la voix de celles et ceux que l’État a décidé de bâillonner ».
Selon l’AFP, les forces de l’ordre ont entamé mercredi un retrait « progressif » de lieux publics symboliques à Al-Hoceïma, un geste apparent d’apaisement. Les principaux meneurs de la contestation dans le Rif, dont son leader Nasser Zefzafi, ont été arrêtés fin mai, Mais les manifestations quasi-quotidiennes ont continué depuis, avec des heurts fréquents avec les forces de l’ordre, et de violents affrontements le 26 juin. Outre un développement de leur région enclavée, les manifestants réclament désormais en priorité la « libération des détenus ». Les femmes sont à la pointe de cette résistance appelée le Hirak du Rif pour la justice sociale et la liberté. Le 20 juillet, une grande journée de mobilisation est prévue.
F.V. Avec AFP

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.