Fil info
23:19International : Ankara viole la frontière syrienne pour régler ses comptes avec les Kurdes -> https://t.co/KQluZ1iKlP
23:06RT : Dordogne : Les rivières périgordines sont sorties de leurs lits -> https://t.co/qLa1wWVRb4
22:45France : La «revenante» écrouée -> https://t.co/OW0uApC6s5
22:44France : Paul Bocuse, superstar de la cuisine française, s’en est allé paisiblement -> https://t.co/NdwP8sl59y
22:42International : Au moins 18 morts dans un attentat dans un hôtel de Kaboul -> https://t.co/t5RkPm1Bj3
22:21Rugby : Le CAB valide son ticket sur une folle journée tout bonus -> https://t.co/wmHLyfdVVX
22:18Basket : Ouf! On peut enfin souffler... -> https://t.co/t96olh0cWZ
21:46 🎥 Mardi 23 janvier à 20h15 🎬 Presentation du film MAKALA avec la présence du réalisateur… https://t.co/U9LFkUQfYk
20:46Région : Un surveillant de la prison de Guéret agressé par un détenu -> https://t.co/P8ARFCM6kN
19:54Dordogne : Le PCF à la reconquête en 2018 -> https://t.co/SxpIVJVKsw
19:52Dordogne : Les rivières périgordines sont sorties de leurs lits -> https://t.co/qLa1wWVRb4
19:23Sarlat-la-Canéda : Visite de l’ambassadeur de Chine -> https://t.co/7pNTSkya1h
19:19Chancelade : Un temps de réflexion sur les rythmes scolaires -> https://t.co/cfDfqhdNhN
19:09RT : Sarlat-la-Canéda : Sale temps pour Rougié -> https://t.co/dK0syWOI6h
19:09RT : ⚠️Département de la maintenu en Inondation sur le tronçon Vézère aval. Les autres cours d… https://t.co/rBCqBbG7TW
19:06Sarlat-la-Canéda : Sale temps pour Rougié -> https://t.co/dK0syWOI6h
19:05Indre : Les étudiants de l’IUT s’impliquent dans la vie locale -> https://t.co/70fAI3IS6b
18:48Châteauroux : Travaux d’élagage annuels : les arbres se refont une beauté -> https://t.co/GtdFyKRPY2
18:26Indre : La rechute des Poinçonnoises -> https://t.co/Sj4xgnokYX
17:47Un surveillant pénitentiaire de la petite maison d’arrêt de Guéret a reçu un coup de point au visage de la part... https://t.co/jgOFj7wTqN
17:44Région : Un surveillant de la prison de Guéret agressé par un détenu -> https://t.co/XrJOWJqlvx
17:34# # - -Vienne : Accélérateur de jeunes pousses -> https://t.co/by66UmLEow
17:23Région : être simplement libre de choisir -> https://t.co/D3tCR4DWTy
17:18# # - -Vienne : «Ce que nous allons semer» -> https://t.co/cwbeUK4lJ9
16:18# # - -Brice-sur-Vienne : Entre ombres et lumières -> https://t.co/1VWJEob8P3
16:09# # - -Vienne : Remise des prix des villages fleuris -> https://t.co/hOebK7gljo
16:05# # - : La commune:hier, aujourd’hui et demain... -> https://t.co/pKZ6FNbOVi
15:20Bergerac : Le vœu d’une « ville volontaire, intelligente et solidaire » -> https://t.co/He8HImfY4N
13:27RT : Extrait bulletin vigicrues Vézère aval : les précipitations ont été importantes les niveaux d'eau sont importants c… https://t.co/nM9PjCrKfd
13:27RT : Parents, enseignants, élus... rassemblement mercredi 24 janv. à 13h30 devant la cité administrative https://t.co/nfwbCrRoxw
12:33Parents, enseignants, élus... rassemblement mercredi 24 janv. à 13h30 devant la cité administrative https://t.co/nfwbCrRoxw
11:05 Ce n'est pas un préjugé mais pour éviter toute mauvaise interprétation et commentaires en tous genres… https://t.co/tUv6pmwiR4
11:03 ce qui a accru mon sentiment qu'il s'agissait d'un tweet satirique c'est que vous ayez cru nécessaire d… https://t.co/TqyxwjR0Cs
10:57 Pardon mais un tel événement est très rare à Guéret, qui est une petite maison d'arrêt... Nous évoqui… https://t.co/s0wGTGTOrI
10:53 "Événement RARE et GRAVE" j'ai cru à une blague quand on connaît les conditions déplorables (salariés &… https://t.co/Kx7Qr7xxMi
10:44 pourquoi demandez-vous si nous sommes un vrai journal ?

Paris en fond de cale

MIGRANTS. Emmanuel Macron convoque un mini-sommet Europe-Afrique.

ARRANGEMENT
Le président français, Emmanuel Macron, a ouvert hier un nième sommet sur la crise migratoire, destiné à chercher une réponse toujours plus sécuritaire face à la route meurtrière transitant par la Libye et la Méditerranée.
Cette réunion «peut constituer le début d’un nouveau rapport entre l’Europe et l’Afrique», a plébiscité le ministre italien de l’Intérieur, dans une déclaration conjointe avec ses homologues du Tchad, du Niger, du Mali et de la Libye qu’il a reçus parallèlement lundi matin à Rome. Les discussions à Paris ont réuni les présidents tchadien et nigérien, Idriss Deby Itno et Mahamadou Issoufou, ainsi que le chef du gouvernement d’entente nationale libyen, Fayez al-Sarraj, dont les pays sont au coeur du transit de migrants d’Afrique et du Moyen-Orient vers les côtes européennes. Pour l’Europe, étaient présents la chancelière allemande Angela Merkel, les chefs de gouvernement italien et espagnol, Paolo Gentiloni et Mariano Rajoy, ainsi que la cheffe de la diplomatie européenne, Federica Mogherini.
La réunion visait à «réaffirmer le soutien de l’Europe au Tchad, au Niger et à la Libye pour le contrôle et la gestion maîtrisée des flux migratoires», selon la présidence française. Traduction : a entériner le système de lutte contre l’immigration illégale basé sur le report des frontières européennes et de la gestion des flux sur le sol africain, à grand coups de subventions aux états. Fussent-ils assis sur les droits de l’homme, le droit d’asile et le secours humanitaire le plus élémentaire.
Une approche aussi illégale qu’inefficace puisque le chaos d’aujourd’hui en Méditerranée résulte notamment de l’accord controversé avec la Turquie en 2016. En 2015, lors du sommet sur la migration à La Valette (Malte), l’UE avait encore mis sur la table 1,8 milliard d’euros via un fonds pour les pays africains. Et l’UE a versé en juillet une aide de 10 millions d’euros au Niger pour lutter contre l’immigration clandestine, premier décaissement d’un programme décidé en 2016. Résultat, les efforts même des pays présents à Paris hier sont en train de se reporter sur d’autres routes migratoires, notamment du côté du Maroc et de l’Espagne. Avec une seule et même constance : la tragédie humaine, avec 14.000 morts en Méditerranée depuis 2014.
Embargo sur les armes
Autre problème, les éléments du «deal» diplomatique. Le dirigeant libyen Fayez-al Sarraj, qui ne contrôle qu’une faible partie du territoire en proie au chaos, demande aux pays européens de faire pression pour lever l’embargo sur les armes imposé par l’Onu en 2011, afin d’équiper ses garde-côtes et les garde-frontières. Officiellement.
Enfin, ce mini-sommet intervient après l’annonce côté français de la création de «hotspots» - centres d’enregistrement des migrants
- en Libye, au Niger et au Tchad. Si la présidence française a vite fait machine arrière sur la Libye en raison des conditions de sécurité et de détention, une délégation de l’Office français de protection des réfugiés et des apatrides a été envoyée début août au Tchad et au Niger. Or les associations regardent avec inquiétude ces projets : «On repousse la frontière européenne dans des pays de plus en plus lointains», constate Eva Ottavy, de l’ONG française Cimade.
F.D avec AFP

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.