Fil info
23:17RT : Le Blanc : 1500 personnes s’opposent à la fermeture de la maternité -> https://t.co/T1rLp4G6fF
23:16France : Accueil des migrants : la France hors-la-loi ! -> https://t.co/8oLRKbXIdv
22:38Football : La Russie écrase Salah -> https://t.co/nGLTwjbKGn
22:37Football : Le pôle Pogba pour orienter les Bleus -> https://t.co/MHHytpyyO4
22:34France : Le CDD incompatible avec l'allocation privé d'emploi ? -> https://t.co/5Yu2V78T8J
21:12RT : Région : Qui sauvera le site Anovo-Brive ? -> https://t.co/0vLLkRpIgG
20:45Région : Des bons plans pour l’été... avec arrière-pensée -> https://t.co/zYFYbrxVVG
20:12Région : Qui sauvera le site Anovo-Brive ? -> https://t.co/0vLLkRpIgG
19:14Coulounieix-Chamiers : Des solutions pour se lancer -> https://t.co/bMnd6aIx3H
18:51Châteauroux : [intégral] Une heure pour découvrir les charmes insolites de la ville -> https://t.co/7tmHRe5f6Y
18:08Le Blanc : 1500 personnes s’opposent à la fermeture de la maternité -> https://t.co/T1rLp4G6fF
17:06Périgueux : Affrontements entre jeunes et policiers sur le stade -> https://t.co/quSt37daqn
15:58RT : Le musée de la Résistance de Peyrat-le-Château est ouvert. Quatre salles retracent la vie de Georges Guingouin et d… https://t.co/eKT8X8cnfS
15:58RT : Les salariés d' ANOVO en grève pendant les négociations à Paris car 95 emplois doivent être supprimés. Le to… https://t.co/5q7D73IJt8
15:45Pouligny-Saint-Pierre : Fête de la musique : début des festivités ! -> https://t.co/GMDBsoXSb9
15:42Thenay : Un chœur d’hommes pour que vivent les chants traditionnels -> https://t.co/KMKXaaXT8L
15:40Périgueux : Un été musical et mélodieux -> https://t.co/I8l7HcUp7z
15:33Périgueux : Méthodes autoritaires et démocratie absente -> https://t.co/GjKTP6R7Q9
15:32Dordogne : Etre une collectivité exemplaire dans la lutte contre les discriminations -> https://t.co/yYzrqfLBSQ
15:09RT : Le musée de la Résistance de Peyrat-le-Château est ouvert. Quatre salles retracent la vie de Georges Guingouin et d… https://t.co/eKT8X8cnfS
15:01Le musée de la Résistance de Peyrat-le-Château est ouvert. Quatre salles retracent la vie de Georges Guingouin et d… https://t.co/eKT8X8cnfS

La Louisiane retient son souffle

TEMPÊTE

Après avoir plongé dans la désolation des régions entières du Texas, la tempête dévastatrice Harvey a commencé à frapper hier la Louisiane, où ses bourrasques de pluie menaçaient également de semer le chaos.
Sur des milliers de kilomètres de ces vastes étendues du sud de l’Amérique, les secouristes restaient engagés dans une course contre la montre pour retrouver des rescapés. Signe de la nervosité des autorités, la plus grande métropole texane au coeur de la catastrophe, Houston, a été soumise à un couvre-feu nocturne pour éviter les pillages dans les milliers d’habitations abandonnées dans l’urgence. « Il est probable que les inondations catastrophiques vont se poursuivre pendant des jours après l’arrêt de la pluie », a averti la ministre de la Sécurité intérieure par intérim, Elaine Duke.
En Louisiane, un État encore profondément meurtri par le passage de l’ouragan Katrina en 2005, des « pluies torrentielles » ont commencé à s’abattre dans le sud-ouest, a annoncé le Centre national des ouragans. Harvey, un ouragan de catégorie 4 désormais classé tempête tropicale, a retouché terre vers 5h locales du matin à l’ouest de la ville de Cameron et devrait se rapprocher durant la journée de la Nouvelle-Orléans.
Au moins 36 morts
Hier soir de nouveaux décès directement liés au désastre ont pu être confirmés, mais les médias américains indiquaient que le bilan
pourrait encore dépasser les 36 morts, tandis que des centaines d’autres personnes restaient injoignables.
Cinq jours après avoir commencé à frapper Houston, Harvey a transformé en lacs et rivières les rues de la quatrième métropole des Etats-Unis, comptant 2,3 millions d’habitants. Selon les autorités, environ 30% du comté de Harris, qui inclut Houston, serait inondé.
De 30 000 à 40 000 habitations seraient endommagées, selon un bilan provisoire.
De nombreuses industries pétrochimiques sont implantées dans cette partie du Texas, où les raffineries situées sur le passage d’Harvey étaient à l’arrêt. Selon une étude de la banque Barclays, 40% de la capacité de raffinage américaine était arrêtée ou sur le point de l’être, mardi. Le Texas représente environ 9% du Produit intérieur brut américain, et la banque d’affaires Goldman Sachs a estimé lundi que Harvey pourrait ôter 0,2 point de pourcentage au taux de croissance de l’économie américaine au 3e trimestre. Les dégâts provoqués par la tempête pourraient atteindre les 42 milliards de dollars, selon des modélisations, faisant figurer Harvey sur la liste des cinq tempêtes les plus coûteuses jamais enregistrées aux Etats-Unis.
Avec AFP

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.