Fil info
10:52Si la pluie ne cesse de tomber depuis ce matin sur la Creuse, à La Courtine, c'est de la neige. Prudence sur les routes.
07:24Creuse : Le lycée Jean Favard prend des gants | L'Echo https://t.co/ORTz65ipMu via
23:06France : Fessenheim : le gouvernement lance le pilotagede la fermeture de la doyenne des centrales françaises -> https://t.co/QCCEZAstTE
23:04France : Cédric Herrou en rétention -> https://t.co/lPo2kp2JwG
23:02France : Entre les lignes, Macron rassure les troupes et tance les industriels -> https://t.co/Rl7at75Zys
23:00France : Prisons : la tension monte, pas les solutions -> https://t.co/BJSiLurgF7
22:37Si vous tentez d'escroquer le Fisc surtout il est conseillé de "planquer" des MILLIONS d'€...mais surtout pas quelq… https://t.co/Rw3RjBYCeA
22:00RT : Corrèze : Le département en vigilance jaune pour risque de crue et d’inondation -> https://t.co/gV5xfIkei3
21:55Football : Châteauroux veut continuer sur le même rythme -> https://t.co/VLfGKSSUtB
21:55Basket : Retrouver obligatoirement la victoire -> https://t.co/bYlNFx1aM8
21:53Rugby : Jouer leur (petite) chance à fond! -> https://t.co/VQVt4iDXrH
21:19Nos DIRIGEANTS devraient réfléchir comment YOYOTA réussit à PRODUIRE en FRANCE alors que parait-il c'est IMPOSSIBLE… https://t.co/YQzGsiIz5A
19:50Périgueux : De bons résultats malgré le sous effectif -> https://t.co/4Zrl2fvNJQ
19:35Châteauroux : Une nuit de musique, théâtre et danse au conservatoire -> https://t.co/4EbKnylx14
19:34Châteauroux : C’est gratuit, on vous dit ! -> https://t.co/J7ERAnvKJ4
19:23Région : Un très bon démarrage pour cette série -> https://t.co/6lOFE55JUz
19:18# # - : La commune peut autofinancer de nouveaux investissements -> https://t.co/olYhrvCREJ
19:16# # - -Buffière : Les sapeurs-pompiers ont fêté Sainte-Barbe -> https://t.co/NsfLEEuLz5
19:14# # - -sur-Vienne : Des voeux optimistes pour Jean-Pierre Granet -> https://t.co/XOoRSkd0Cm
19:13# # - : Comment lire la cité... demain? -> https://t.co/0XwAL5Lk8O
19:11Corrèze : Le département en vigilance jaune pour risque de crue et d’inondation -> https://t.co/gV5xfIkei3
17:32RT : Exposition. Le pop art, bien ancré dans son époque au https://t.co/6vefWpzLKx https://t.co/lCXukXYbys
17:26RT : 5 prix ont été remis aux vaillants constructeurs du concours Jouer son quartier. Félicitations !🎉 https://t.co/myrDO5QSSW
17:25RT : [INFO] Fermeture mardi de l'accueil de la 22 avenue Jean Gagnant à Limoges. Pour vos démarches consultez am… https://t.co/hbycjvUri8
17:11Le lycée Jean Favard prend des gants: Pierre Lamoine est cuisinier au lycée Jean-Favard de Guéret. Au fil des... https://t.co/pfB19O0eLI
17:08France : Le lycée Jean Favard prend des gants -> https://t.co/nfSzqhDJ8c
16:51RT : Le Défenseur des droits recommande le retrait de la circulaire sur l’hébergement d’urgence https://t.co/WZRYepCUwI
16:49Sarlat-la-Canéda : L’actualité Rougié au cœur des vœux de la cgt -> https://t.co/K5lEw1JNTl
16:22En raison des conditions météorologiques défavorables passées et à venir (fortes précipitations), de l’état des... https://t.co/b1EmXuofGT
15:48Périgueux : Une administration en pleine mutation -> https://t.co/NnBo5GOo8A
15:43En raison des conditions météo défavorables, de l’état des terrains, et du nombre d’arrêtés municipaux reçus, le… https://t.co/CyVwPOKAk7
15:27Corrèze : La 2e Nuit de la Lecture, c'est demain -> https://t.co/c7RSFhPTOA
14:59En raison des conditions météo défavorables (pluies persistantes annoncées) et de nombreux Arrêtés Municipaux, le… https://t.co/TDBo5edR6I
14:47Il n'y a plus de place pour la représentation de la Troupe Bat de l'Aile demain samedi à l'espace Confluences de Co… https://t.co/DWcBOVx5HP
14:27RT : Le des 32ès de a dévoilé ses affiches ! Retrouvez les rencontres de nos équi… https://t.co/QG8XcLRu4w
13:41En raison des conditions météo, le district de football 87 annule et reporte toutes les rencontres départementales… https://t.co/9pTqQTAKbZ
13:32Bergerac : Hôpital : la rigueur budgétaire toujours de mise en 2018 -> https://t.co/TupCLlOt8B
13:26RT : Dimanche 4 Février 2018 dès 9h donne rendez-vous au stade de Rugby du Bugue à tous les sapeurs-pompiers… https://t.co/IaodIdRl8f
13:00Coulounieix-Chamiers : Les malvoyants jouent la vidéo -> https://t.co/5RgGJNyIpw

La poudrière Rohingyas explose

BIRMANIE. Presque 20 000 personnes de cette ethnie martyrisée depuis des décennies ont fui les combats entre rebelles et armées.

EXODE
Au moins 18 500 réfugiés de Birmanie ont traversé la frontière vers le Bangladesh voisin, fuyant les combats qui se poursuivaient hier entre l’armée birmane et les rebelles musulmans rohingyas.
Dans la zone la plus touchée par les violences, qui ont fait au moins 110 morts en six jours, plusieurs villages étaient de nouveau en feu mercredi, a constaté une journaliste de l’AFP lors d’une tournée organisée par le gouvernement. Les affrontements avaient commencé le 25 août, lorsque des centaines d’hommes, qui feraient partie de l’Arakan Rohingya Salvation Army (ARSA), ont attaqué plusieurs dizaines de postes de police dans l’Etat Rakhine, des violences sans précédent depuis des mois. Dans la ville de Maungdaw, secouée mercredi par des échanges de tirs, la tension était très forte : cinq hommes de l’ethnie rakhine, bouddhistes, ont été poignardés à mort, ont indiqué les autorités.
Bangladesh fermé
Les violences ont jeté des milliers de civils, surtout issus de la minorité persécutée des Rohingyas, sur les routes. « Les villageois fuient... Où allons-nous pouvoir vivre maintenant ? », s’est inquiété par téléphone un homme vivant près de cette ville au coeur des récents affrontements. D’après lui, l’armée a mis le feu aux habitations. « Au total, 18 500 personnes ont traversé (la frontière) depuis le 25 août », a annoncé à l’AFP Chris Lom, porte-parole de l’Organisation internationale des migrations (OIM), fournissant la première estimation de l’ampleur de l’exode depuis vendredi. « Nous savons aussi qu’il y a des gens coincés à la frontière, mais nous ne savons pas combien », a souligné Chris Lom, insistant sur la difficulté à travailler dans la région.
Une partie des réfugiés, principalement des femmes et des enfants, se sont vu refuser l’accès au Bangladesh ces derniers jours. Les corps de deux femmes rohingyas et deux enfants se sont échoués mercredi sur la rive du côté du Bangladesh, a indiqué un officier à l’AFP. Beaucoup de réfugiés tentent en effet de traverser la rivière qui sépare les deux pays sur des embarcations de fortune ou à la nage. Plus de 400 000 réfugiés rohingyas se trouvent déjà au Bangladesh après avoir fui des vagues de violences précédentes.
Et le pays, qui ne veut plus en accueillir davantage, a fermé sa frontière.
Risque de radicalisation
Malgré des décennies de restrictions et de persécutions en Birmanie, où leur communauté est marginalisée et considérée comme étrangère, les Rohingyas n’avaient jusqu’à présent presque jamais recouru à la lutte armée. Mais la donne a drastiquement
changé en octobre dernier, lorsqu’un groupe de rebelles rohingyas jusqu’ici inconnu et sommairement équipé de couteaux a lancé des attaques surprise contre des postes-frontières. L’armée birmane a violemment réagi et engagé une campagne de répression qui, selon l’Onu, pourrait s’assimiler à une épuration ethnique. Des accusations rejetées par l’armée birmane. Une commission internationale dirigée par l’ex-secrétaire général de l’Onu Kofi Annan a récemment appelé la Birmanie à donner plus de droits à sa minorité musulmane des Rohingyas, qui compte environ un million de personnes, faute de quoi elle risque de « se radicaliser ».
Mais le pouvoir birman, emmené par l’ex-dissidente Aung San Suu Kyi, est jusqu’ici sur une ligne dure, dans le sillage de l’armée. La lauréate du prix Nobel de la paix a accusé lundi les « terroristes » rohingyas, qui mènent ces attaques meurtrières dans l’ouest du pays, d’utiliser des enfants soldats et de mettre le feu à des villages.
Avec AFP

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.