Fil info
23:17RT : Le Blanc : 1500 personnes s’opposent à la fermeture de la maternité -> https://t.co/T1rLp4G6fF
23:16France : Accueil des migrants : la France hors-la-loi ! -> https://t.co/8oLRKbXIdv
22:38Football : La Russie écrase Salah -> https://t.co/nGLTwjbKGn
22:37Football : Le pôle Pogba pour orienter les Bleus -> https://t.co/MHHytpyyO4
22:34France : Le CDD incompatible avec l'allocation privé d'emploi ? -> https://t.co/5Yu2V78T8J
21:12RT : Région : Qui sauvera le site Anovo-Brive ? -> https://t.co/0vLLkRpIgG
20:45Région : Des bons plans pour l’été... avec arrière-pensée -> https://t.co/zYFYbrxVVG
20:12Région : Qui sauvera le site Anovo-Brive ? -> https://t.co/0vLLkRpIgG
19:14Coulounieix-Chamiers : Des solutions pour se lancer -> https://t.co/bMnd6aIx3H
18:51Châteauroux : [intégral] Une heure pour découvrir les charmes insolites de la ville -> https://t.co/7tmHRe5f6Y
18:08Le Blanc : 1500 personnes s’opposent à la fermeture de la maternité -> https://t.co/T1rLp4G6fF
17:06Périgueux : Affrontements entre jeunes et policiers sur le stade -> https://t.co/quSt37daqn
15:58RT : Le musée de la Résistance de Peyrat-le-Château est ouvert. Quatre salles retracent la vie de Georges Guingouin et d… https://t.co/eKT8X8cnfS
15:58RT : Les salariés d' ANOVO en grève pendant les négociations à Paris car 95 emplois doivent être supprimés. Le to… https://t.co/5q7D73IJt8
15:45Pouligny-Saint-Pierre : Fête de la musique : début des festivités ! -> https://t.co/GMDBsoXSb9
15:42Thenay : Un chœur d’hommes pour que vivent les chants traditionnels -> https://t.co/KMKXaaXT8L
15:40Périgueux : Un été musical et mélodieux -> https://t.co/I8l7HcUp7z
15:33Périgueux : Méthodes autoritaires et démocratie absente -> https://t.co/GjKTP6R7Q9
15:32Dordogne : Etre une collectivité exemplaire dans la lutte contre les discriminations -> https://t.co/yYzrqfLBSQ
15:09RT : Le musée de la Résistance de Peyrat-le-Château est ouvert. Quatre salles retracent la vie de Georges Guingouin et d… https://t.co/eKT8X8cnfS
15:01Le musée de la Résistance de Peyrat-le-Château est ouvert. Quatre salles retracent la vie de Georges Guingouin et d… https://t.co/eKT8X8cnfS

Le retour des réfugiés syriens à l’étude

LIBAN. Emmanuel Macron a reçu à Paris le premier ministre libanais. Il propose la tenue d’une conférence à Beyrouth sur la question des réfugiés.

ÉLYSÉE
La France veut organiser début 2018 une conférence au Liban sur le retour des réfugiés en Syrie, et une autre à Paris sur les investissements internationaux au Liban, a annoncé hier Emmanuel Macron après un entretien avec le Premier ministre libanais Saad Hariri.
Au premier trimestre 2018, «je souhaite pouvoir organiser une conférence sur le retour des réfugiés dans leur pays, impliquant les pays accueillant des réfugiés dans la région, pour que cette question soit pleinement prise en compte dans la stabilisation de la Syrie et de toute la région», a-t-il déclaré. Cette conférence pourrait se tenir à Beyrouth, a précisé l’Elysée.
«Le sujet des réfugiés est très difficile pour le Liban car cela pèse beaucoup sur l’économie, l’environnement et la sécurité», a commenté de son côté le Premier ministre du Liban, qui accueille plus de 1,2 million de réfugiés syriens.
Quant à la conférence sur les investissements au Liban, Paris veut y convier les grands investisseurs internationaux, dont la Banque Mondiale. Le président français a également annoncé qu’il recevrait le 25 septembre son homologue libanais Michel Aoun pour une visite d’Etat, «la première depuis mon élection, signe de la relation qui unit» la France et le Liban. Ce sera aussi la première visite d’Etat de Michel Aoun en France depuis son élection.
Interrogé sur le sort de Bachar El-Assad dans les discussions sur la Syrie, l’Elysée a réaffirmé que France ne voulait pas se laisser «enfermer dans ce débat». Paris estime désormais que le destitution du chef de l’Etat syrien ne constitue plus un «préalable» au dialogue, selon l’Elysée, mais Emmanuel Macron a déclaré lundi que «la reconstitution un jour d’un Etat de droit en Syrie devra s’accompagner de la justice pour les crimes commis, notamment par les dirigeants de ce pays».
«Assad doit partir»
Saad Hariri a lui déclaré vendredi au Monde qu’ «évidemment» M. Assad «doit partir». «Si la communauté internationale veut une solution de long terme en Syrie, c’est la seule issue. (...) Ce régime ne contrôle pas son territoire. C’est la Russie et l’Iran qui le contrôlent». «Les réfugiés ne rentreront pas dans le pays tant que le régime est là», a-t-il ajouté. M. Macron a aussi promis
le soutien de la France au renforcement de l’Etat libanais, en saluant les récentes réformes institutionnelles.
Des élections législatives devraient se tenir en 2018 pour la première fois depuis 9 ans. Hier, sur les ondes de RTL le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Diran a estimé que le président Bachar al-Assad «ne peut pas être la solution en Syrie» et que la transition «ne va pas se faire avec lui».
Avec AFP

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.