Fil info
12:15Auriac : L’esprit de Noël est aussi en Xaintrie -> https://t.co/5kP6qhZtl5
11:18RT : Région : Concert de soutien au journal jeudi à Châteauroux -> https://t.co/M1kpqr42vs
09:19Haute-Vienne : Jour noir pour les casquettes blanches | L'Echo https://t.co/R2Osmoa2gu via
19:15Bergerac : Le Hareng Rouge : une nouvelle association voit le jour | L'Echo https://t.co/0eUSK8dxfP via
19:01Région : Concert de soutien au journal jeudi à Châteauroux -> https://t.co/M1kpqr42vs
18:54Indre : La télémédecine dévoile ses atouts aux professionnels -> https://t.co/idSB4KoGQ5
18:41# # - -Vienne : Jour noir pour les casquettes blanches -> https://t.co/ZJ1vwiSzyc
18:40# # - -Vienne : L’hibiscus dans toute sa saveur -> https://t.co/hJAARLcCeC
18:39# # - -Vienne : Les enfants en conseil -> https://t.co/E9i4QL36qx
18:37Région : La solidarité, un nouveau délit? -> https://t.co/Xjzte0ShhS
18:24Dordogne : Blocage du lycée pour contester les mesures gouvernementales -> https://t.co/d2C02KTKxd
17:47Issoudun : Un marché de Noël sous le déchaînement des éléments -> https://t.co/TuUnsDtlV0
17:30Bergerac : Un comité consultatif seniors pour favoriser le « bien vieillir » -> https://t.co/sxMJ8vylYK
17:30Bientôt plus de "casquettes blanches" sur les quais pour faire partir les trains? C'est quasi effectif à Limoges de… https://t.co/ENLwF0fIUF
17:04# # - -Sulpice-les-Feuilles : Temps de saison pour le marché de Noël -> https://t.co/pkTiB9T9G2
17:02# # - : De tout jeunes citoyens -> https://t.co/EhiVXYzFyV
16:59# # - -Yrieix-la-Perche : L’école de pétanque s’étoffe -> https://t.co/MKnFsGttv1
16:57# # - -Vienne : L’Office de Tourisme dévoile ses trésors d’hiver -> https://t.co/dib1Y3aBvi
16:55# # - -Priest-sous-Aixe : La commune et la CdC reçoivent chacune un prix -> https://t.co/5094urhIuq
16:39Trélissac : Apatrides dans leur propre pays -> https://t.co/VPpAK1518X

Le retour des réfugiés syriens à l’étude

LIBAN. Emmanuel Macron a reçu à Paris le premier ministre libanais. Il propose la tenue d’une conférence à Beyrouth sur la question des réfugiés.

ÉLYSÉE
La France veut organiser début 2018 une conférence au Liban sur le retour des réfugiés en Syrie, et une autre à Paris sur les investissements internationaux au Liban, a annoncé hier Emmanuel Macron après un entretien avec le Premier ministre libanais Saad Hariri.
Au premier trimestre 2018, «je souhaite pouvoir organiser une conférence sur le retour des réfugiés dans leur pays, impliquant les pays accueillant des réfugiés dans la région, pour que cette question soit pleinement prise en compte dans la stabilisation de la Syrie et de toute la région», a-t-il déclaré. Cette conférence pourrait se tenir à Beyrouth, a précisé l’Elysée.
«Le sujet des réfugiés est très difficile pour le Liban car cela pèse beaucoup sur l’économie, l’environnement et la sécurité», a commenté de son côté le Premier ministre du Liban, qui accueille plus de 1,2 million de réfugiés syriens.
Quant à la conférence sur les investissements au Liban, Paris veut y convier les grands investisseurs internationaux, dont la Banque Mondiale. Le président français a également annoncé qu’il recevrait le 25 septembre son homologue libanais Michel Aoun pour une visite d’Etat, «la première depuis mon élection, signe de la relation qui unit» la France et le Liban. Ce sera aussi la première visite d’Etat de Michel Aoun en France depuis son élection.
Interrogé sur le sort de Bachar El-Assad dans les discussions sur la Syrie, l’Elysée a réaffirmé que France ne voulait pas se laisser «enfermer dans ce débat». Paris estime désormais que le destitution du chef de l’Etat syrien ne constitue plus un «préalable» au dialogue, selon l’Elysée, mais Emmanuel Macron a déclaré lundi que «la reconstitution un jour d’un Etat de droit en Syrie devra s’accompagner de la justice pour les crimes commis, notamment par les dirigeants de ce pays».
«Assad doit partir»
Saad Hariri a lui déclaré vendredi au Monde qu’ «évidemment» M. Assad «doit partir». «Si la communauté internationale veut une solution de long terme en Syrie, c’est la seule issue. (...) Ce régime ne contrôle pas son territoire. C’est la Russie et l’Iran qui le contrôlent». «Les réfugiés ne rentreront pas dans le pays tant que le régime est là», a-t-il ajouté. M. Macron a aussi promis
le soutien de la France au renforcement de l’Etat libanais, en saluant les récentes réformes institutionnelles.
Des élections législatives devraient se tenir en 2018 pour la première fois depuis 9 ans. Hier, sur les ondes de RTL le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Diran a estimé que le président Bachar al-Assad «ne peut pas être la solution en Syrie» et que la transition «ne va pas se faire avec lui».
Avec AFP

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.