Fil info
10:18RT : ⚠️ Les sapeurs-pompiers sont actuellement engagés pour un accident de circulation sur la commune de Lolme au lieu d… https://t.co/DwYTgRCMBy
09:39RT : ❄️ CP - Activation du plan grand froid niveau 1 : Ouverture de 7 places d'hébergement d'urgence à Périgueux et Berg… https://t.co/R01BmX2nrQ
09:29Activation du plan grand froid niveau 1 A la suite des températures négatives prévues pour les jours prochains,... https://t.co/rAmopDOKa6
08:51Limoges : Une aide pour utiliser les outils informatiques | L'Echo https://t.co/qgNF9Xwjgx via
22:47France : Première visite officielle du président Weah à Paris -> https://t.co/4EZQy3fisd
22:46International : De noirs nuages sur la tête de « Bibi » -> https://t.co/066x1lQ4n4
22:44France : Répression et humanité : l’impossible « en même temps » -> https://t.co/SVtPgVu4To
22:42France : Droits de l’homme : défaillances des Etats et sursauts citoyens -> https://t.co/CEJBAm8h8q
21:15Indre : Yann enfin dans la vie active | L'Echo https://t.co/0m1kWNVDU4 via
21:15 Ils veulent du libéralisme la semaine et du protectionnisme le weekend. Qu’ils continuent à voter à droite
19:07Région : Les candidatures sont ouvertes -> https://t.co/XLsoavKXT6
18:59RT : [Solidarité] Plan ❄️ en : activation niveau 2. Températures ressenties très froides dans jours… https://t.co/9AW5vO4rKN
18:48Indre : La Confédération paysanne réfléchit à l’agriculture du futur -> https://t.co/LrL8iKiewP
18:25Dordogne : Les agriculteurs ne veulent pas d’accord avec le Mercosur -> https://t.co/tHCQF5s70I
18:23Dordogne : Quatre mois de prison ferme pour corruption de mineur -> https://t.co/KG7LKHwaR5
18:20RT : Conférence de presse dans les locaux de la Fédération du PCF de la Creuse. Avec un joli kit de communication !!! https://t.co/2ypFSVn06q
18:19RT : Région : Des parents d’autistes atterrés -> https://t.co/jNwQaO3T4V
17:17# # - : Villefavard sera «cité livre» le samedi 3 mars -> https://t.co/yQwdKvi9yt
17:15# # - : Soirée concert «La Grange hip hop» à Limoges le 28 avril -> https://t.co/w3IEtNTPbW
17:15# # - -Léonard-de-Noblat : Les sports plein air ont le vent en poupe -> https://t.co/QbzfB4xYa8
17:13# # - -Yrieix-la-Perche : La fin des marchés primés -> https://t.co/ZtCO4TZ80x
17:12# # - -Junien : Un trésor à découvrir au cœur de la collégiale -> https://t.co/t70YmK64bk
17:11# # - : La culture à la disposition de tous dans toute la Haute-Vienne -> https://t.co/kp8dCoEUw5
17:00# # - : Déblaiement, étaiement : ça avance -> https://t.co/Ty7Pdxt5da
16:59# # - : Une aide pour utiliser les outils informatiques -> https://t.co/bginwdt2rS
16:07Vézac : Pour le maintien des deux classes de Vézac -> https://t.co/qLwwpP83H9
14:46Bourbon Street (folk-blues) sera en concert vendredi 23 février au café littéraire à Limoges, à partir de 19 heures.
14:19Région : Des parents d’autistes atterrés -> https://t.co/jNwQaO3T4V
13:24RT : “ n'a aucun ancrage territorial. Les parlementaires LREM en marche n'ont alors aucune remontée du terrain,… https://t.co/SGPZhZgkuh
13:22RT : Entretien avec Laurent Brun secrétaire général de la : « Le rapport Spinetta enterre les petites lign… https://t.co/KzlHHNXdHj
13:21RT : À lire dans https://t.co/IRZZRXv2Ty
11:57Heureuse de te retrouver en compagnie de pour échanger sur les enjeux de la politique nati… https://t.co/37uyIPxzvy
11:57RT : « Il est aujourd’hui le président des riches » à lire dans l’. https://t.co/OgjVoL2ThL
11:52RT : À lire dans https://t.co/IRZZRXv2Ty

Les finances avant le peuple

EUROPE. Athènes sort de la procédure de déficit excessif. Mais à quel prix ? Revue d’un enthousiasme technocratique malsain.

GRÈCE
Plus d’un quart du PIB a été perdu, le chômage a explosé s’établissant toujours à 24% avec une pointe à 46% chez les jeunes, 4% de la population a quitté le pays, 36% de celle qui est restée risque de sombrer dans la pauvreté et l’exclusion mais... qu’importe, le plus important serait que « les finances de la Grèce sont en bien meilleur état ».
C’est le ministre des Finances de l’Estonie – pays qui assure en ce moment la présidence tournante de l’Union européenne – qui s’en ait félicité hier. Se faisant, il a annoncé la sortie d’Athènes de la procédure de déficit excessif ouverte depuis
2009. Se faisant, le Conseil de l’Europe a validé une recommandation de la Commission européenne datant de mi-juillet. Le commissaire européen des affaires économiques et financières, le Français Pierre Moscovici, a commenté l’annonce en affirmant qu’il s’agissait d’une « reconnaissance des efforts et des sacrifices considérables faits par le peuple grec pour restaurer la stabilité
des finances publiques de leur pays ».
« Des efforts et sacrifices considérables » ? La formule est faible. Les salaires n’ont cessé de chuter au point de s’établir à 650 euros en moyenne, les retraites ont été diminuées à 11 reprises, la Grèce est le seul pays européen où le salaire minimum a baissé durant ces dix dernières années. Et que dire de la santé et de la mortalité infantile qui a progressé de 40% selon Médecins du Monde quand les avortements progressaient, eux, de 30% ?
Mais qu’importe. L’heure est aux réjouissances et à l’auto-congratulation de la part d’une Europe qui veut affirmer qu’elle a su remettre la Grèce « sur les rails » en se réjouissant de la timide croissance annoncée pour l’an prochain.
L’heure est même tellement à la fête que Jeroen Dijsselbloem, chef de file de l’Eurogroupe, était hier à Athènes. Une ville où il n’avait plus mis les pieds depuis l’arrivée de Syriza, pour avoir été par trop malmené par l’ancien ministre des finances Yanis Varoufakis qui n’avait de cesse de rendre publiques les pratiques antidémocratiques de cette institution non élue.
Hier, il s’est encore permis de dire à Alexis Tsipras qu’il fallait que la Grèce conclut « au plus vite la 3e revue » de ses réformes pour lui permettre de « sortir propre du programme de soutien financier fin août 2018 afin que le pays retrouve son indépendance économique ». Au plus vite, cela signifie faire passer les 95 « pré-requis » – pour reprendre la formule des technocrates – exigés par les créanciers du pays et qui manquent encore à l’appel, soit la réforme du droit du travail, de l’administration publique, du marché de l’énergie et le programme de privatisation.
Des réformes d’ampleur donc, que ce monsieur Dijsselbloem veut voir terminer avant l’Eurogroupe du 4 décembre prochain.
A.S.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.