Fil info
16:04 — Lubersac : Yannick Icebe a rencontrĂ© les jeunes rugbymen stagiaires -> https://t.co/unH00Vgu6q
14:51 — RT : 19/07 grille Chñteauroux ST SEBASTIEN Limoges https://t.co/AkBdJFGs4C . Pour le Vendredi 20 juillet, s
 https://t.co/hoQP9TL9MI
14:50 — RT : RĂ©gion : Brive : La pression monte chez Anovo -> https://t.co/NB01gLnPzC
14:50 — RT : Visite ce matin de la prĂ©fĂšte de la . Nous lui demandons un RV avec pour lui demander ce qu'il
 https://t.co/SoaqhMd30z
12:38 — RT : Affaire . J’avais dĂ©posĂ© une commission d’enquĂȘte sur les incidents du 1er mai refusĂ© par la majoritĂ© ⁩
 https://t.co/bFWqBdcrqm
12:37 — RT : Insupportable ! On apprend ce soir que le collaborateur d’ Alexandre Benalla dĂ©guise en policier s’e
 https://t.co/9S2GJNLAYh
12:37 — RT : A Nice Estrosi coupe l'eau aux SDF, des commerçants se mobilisent et leurs viennent en aide ... Ici Mme Baerts phar
 https://t.co/1s39tHS4Qh
23:35 — France : Contrîler les industriels : la leçon de l’affaire Lactalis -> https://t.co/5irFln5kfV
23:32 — International : Le Jefta, un nouvel accord commercial passĂ© en douce -> https://t.co/VjXZaMGEjC
20:51 — Cyclisme : Le coup de force des Sky et de Geraint Thomas -> https://t.co/JSDfI9edLx
20:50 — RT : RĂ©gion : Brive : La pression monte chez Anovo -> https://t.co/NB01gLnPzC
20:49 — RĂ©gion : Brive : La pression monte chez Anovo -> https://t.co/NB01gLnPzC
20:13 — Montignac : Le monde au cƓur de Montignac -> https://t.co/khAQOJlI7n
20:10 — Dordogne : Mutation des mĂ©tiers de la Poste et des services publics au programme -> https://t.co/FiZNakc4CG
19:18 — Chñteauroux : Grand nettoyage des places et des rues de Vaugirard -> https://t.co/EKTwZUidhL
18:54 — Indre : AĂ©rocast, une pĂ©pite industrielle au cƓur du berry -> https://t.co/2lLxJBNAVs
18:32 — RT : đŸŽ¶ La programmation complĂšte du Festival Eclats d’Email Jazz 2018, les vidĂ©os, le dĂ©tail de chaque concert, la bille
 https://t.co/f4a3eGu9i4
18:12 — Les maires de Mainsat, La Serre-BussiĂšre-Vieille et Crocq, qui inauguraient une seconde stĂšle Ă  Chaumont, commĂ©mora
 https://t.co/H6Vs5pDAnj

Puigdemont trouve la voie du milieu

CATALOGNE. Le prĂ©sident sĂ©paratiste a rĂ©affirmĂ© la rĂ©alitĂ© du processus d’indĂ©pendance tout en le suspendant le temps du dialogue.

DISCOURS
Alors que toute l’Europe Ă©tait suspendue Ă  ses lĂšvres hier soir, le prĂ©sident catalan, Carles Puigdemont a trouvĂ© la voie de la sagesse en proposant au Parlement de la rĂ©gion dĂ©chirĂ©e de suspendre la dĂ©claration d’indĂ©pendance envisagĂ©e en vue d’un dialogue avec Madrid tout en rĂ©affirmant que «la Catalogne sera un État indĂ©pendant».
«Le gouvernement catalan et moi-mĂȘme proposons que le Parlement suspende les effets d’une dĂ©claration d’indĂ©pendance afin de pouvoir entreprendre dans les prochains jours un dialogue», a-t-il assĂ©nĂ©. «Je veux transmettre aux Espagnols un message de respect et d’apaisement. Je vous demande de vous efforcer de reconnaĂźtre ce qui nous a amenĂ© jusqu’ici. Nous ne sommes pas des dĂ©linquants, nous ne sommes pas des fous, pas des putschistes. Nous sommes des personnes normales qui voulons voter», a-t-il plaidĂ©. «Des millions de Catalans croient que la Catalogne doit avoir son propre État», relĂšvera le leader indĂ©pendantiste.
AprĂšs le rĂ©fĂ©rendum du 1er octobre, «la Catalogne a gagnĂ© le droit d’ĂȘtre un État indĂ©pendant, d’ĂȘtre Ă©coutĂ© et respectĂ©. Être Ă©coutĂ©, c’est possible, on l’a vu ces derniĂšres semaines. Le “oui” Ă  l’indĂ©pendance a gagnĂ© par majoritĂ© absolue. Le seul langage que les urnes comprennent c’est le “oui” Ă  l’indĂ©pendance et c’est le chemin que je vais mener», a alors affirmĂ© Carles Puigdemont avant de lancer : «Il y a un avant et un aprĂšs 1er octobre.
Madrid intraitable
La Catalogne sera un État indĂ©pendant sous la forme d’une RĂ©publique ».
Respectant les dolĂ©ances de son peuple tout en ne le prĂ©cipitant pas dans l’abĂźme, le discours du prĂ©sident a Ă©tĂ© regardĂ© comme une prouesse diplomatique. Mais le principal intĂ©ressĂ© a fait exception.
Pour le gouvernement conservateur espagnol, la stratĂ©gie de M. Puigdemont reste inadmissible et s’apparente Ă  une dĂ©claration implicite d’indĂ©pendance, a dit l’un de ses portes-paroles peu aprĂšs le discours retransmis en direct par plusieurs mĂ©dias jusque au coeur de Barcelone. «Une dĂ©claration implicite d’indĂ©pendance, suivie ensuite d’une suspension explicite (...) n’est pas admissible» a dĂ©clarĂ© le responsable.
DĂšs lors, l’appel de M. Puigdemont au dialogue pourrait se heurter Ă  la fermetĂ© de Madrid. DĂ©jĂ , quelques heures avant son discours,
la vice-prĂ©sidente du gouvernement Soraya Saenz de Santamaria avait dĂ©clarĂ© qu’il n’y avait «pas de place pour la mĂ©diation entre la lĂ©galitĂ© et l’illĂ©galitĂ©, entre la loi et la dĂ©sobĂ©issance, entre la dĂ©mocratie et la tyrannie». Pour autant, toute mesure draconienne risquerait de provoquer des troubles en Catalogne, oĂč huit Ă©lecteurs sur dix auraient souhaitĂ© un rĂ©fĂ©rendum en bonne et due forme, en lieu et place de celui du 1er octobre.
D’autant que la tension y est dĂ©jĂ  extrĂȘme, ainsi que dans toute l’Espagne oĂč les vieux fantĂŽmes du passĂ© ressurgissent quand parmi
les «patriotes» dĂ©fendant l’unitĂ© du royaume se glissent des nostalgiques de la dictature de Francisco Franco.
F.D avec AFP

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisĂ©e.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformĂ©es en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont Ă  la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.