Fil info
14:09Le Bourdeix : Les retraités CGT du Bergeracois défileront jeudi à Périgueux -> https://t.co/zqC4cjxQUo
13:42Dordogne : Une nouvelle expérience télévisuelle -> https://t.co/vEPEvarv54
13:41Dordogne : L’université pour se former à l’entreprise artisanale -> https://t.co/apkOd5t90H
12:43RT : Vigeois : Eden : des pacifistes s’exposent -> https://t.co/EgMCmRCZUJ
12:27Vigeois : Eden : des pacifistes s’exposent -> https://t.co/EgMCmRCZUJ
11:50Haute-Vienne : Des stagiaires au bout du rouleau | L'Echo https://t.co/F9iC0ipg4m via
11:23RT : ⚠️Accident poids lourd impliqué sur dans le sens ▶️ entre les sorties n°53 (Nespouls) et n°54… https://t.co/PIRsQLIjpi
10:26Bergerac : Code du Travail : le Campanile sur le grill des Prud’hommes -> https://t.co/c7o4oXC2g0
10:10Ussel : Une campagne participative pour maintenir le bar d'ânes -> https://t.co/9M3egHciGr
09:57RT : La police de Limoges lance un appel à témoins suite à la disparition d'Arnaud Potier, disparu depuis vendredi midi. https://t.co/rAuK1qZxGe
21:07RT : La police de Limoges lance un appel à témoins suite à la disparition d'Arnaud Potier, disparu depuis vendredi midi. https://t.co/rAuK1qZxGe
18:59Région : Quand l’Education nationale se rapproche de l’entreprise -> https://t.co/abJQTWKUYT
18:56Indre : [intégral] Vanik Berbérian écrit à Agnès Buzyn -> https://t.co/ujYXcKy3cC
18:55Saint-Gaultier : Eglise romane : près de dix siècles d’histoire -> https://t.co/wuUUrPuqav
18:54Indre : Comment aider les orphelins à faire leur deuil ? -> https://t.co/wQmyQUEZYj
18:51# # - -Vienne : Les retraités en ont marre d’être maltraités -> https://t.co/2qWOFhpBhs
18:50Indre : Dans l’intimité de George Sand -> https://t.co/PX6rcRd6DG
18:46La police de Limoges lance un appel à témoins suite à la disparition d'Arnaud Potier, disparu depuis vendredi midi. https://t.co/rAuK1qZxGe
18:13Région : Des pistes pour économiser l’eau -> https://t.co/9yZl9eksh1
18:05RT : Le parti d’extrême droite fait son entrée au parlement de avec 11% des voix. Nouvelle alerte. La pest… https://t.co/G0HDwpOFRW
17:53# # - -Vienne : Des stagiaires au bout du rouleau -> https://t.co/1zI0CG5nSs
17:50Comme chaque 2e dimanche d’octobre, les badauds ont pris d’assaut les rues, le champ de foire de Chénérailles pour… https://t.co/tq5okDutiD
16:56Mercredi 17 octobre SOLIHA Dordogne-Périgord avec le Département fête ses 50 ans à Périgueux de 9h à 12… https://t.co/e2NGHhFMUF
16:52# # - -Vienne : Le marché aux plantes prend racine parc Victor-Thuillat -> https://t.co/M63o5XWUoy

Le mépris d’Emmanuel Macron pour la Guyane en souffrance

CAYENNE

Le chef de l’Etat a fait une visite mouvementée en Guyane. Le plan de trois milliards du 21 avril ne sera pas respecté notamment 2,1 milliards de mesures. Le collectif Pou Lagwiyann dékolé a manifesté.
On «n’a pas besoin de Père Noël, on a besoin d’un gouvernement qui se rende compte qu’en Guyane rien ne va», a réagi David Riché, président de l’Association des maires de Guyane, interrogé par franceinfo, au propos méprisant du président de la République qui à peine posé le pied sur le sol de ce territoire délaissé par la République a annoncé qu’il n’était pas «le père Noël». Rendant compte sur son compte Facebook d’une réunion de travail «en demi-teinte» avec le chef de l’Etat, David Riché explique: «Sur certains points on a eu gain de cause, surtout sur le volet immigration, sécurité, minima sociaux». Mais «le plan qui a été annoncé par le précédent gouvernement, je crois qu’il ne sera pas totalement respecté par celui-là, notamment sur le deuxième volet, sur le plan additionnel de 2 milliards d’euros». Dans l’accord de Guyane du 21 avril, l’ancien gouvernement avait acté un plan d’urgence de 1,08 milliard d’euros pour construire notamment des lycées, signé des accords sectoriels et «pris acte» d’une demande de 2,1 milliards d’euros de mesures supplémentaires. Les déclarations du nouveau chef de l’Etat sont un désavoeu des engagements du précédent gouvernement: «L’engagement de l’État d’1,1 milliard pour la Guyane sera tenu», a souligné Emmanuel Macron, en ajoutant : «les engagements seront tenus, pas plus, mais pas moins!» Dans l’après-midi, une marche à l’appel du collectif Pou Lagwiyann Dékolé avait rassemblé dans le calme plus d’un millier de personnes à Cayenne pour demander le respect de cet accord. La Guyane, un territoire français aussi grand que le Portugal où vivent 250 000 habitants a un taux de chômage de 22,3% et 40% des jeunes de 15 à 24 ans sont chômeurs. La population y est pauvre : le revenu moyen est 44% inférieur à celui de la métropole.
Des chiffres qui donnent la mesure de la crise et explique la mobilisation du printemps.
F.V avec AFP