Fil info
22:24RT : Victoire pour la liberté d'expression. Nous poursuivons le combat https://t.co/fIKk3fOp8N
22:23RT : L'Indication Géographique Protégée (IGP) a été accordée aux porcelainiers de Limoges. Seule la porcelaine entièrem… https://t.co/MOWbd1dtGS
22:23RT : Région : Jeudi 14 décembre, ils chanteront pour L’Echo -> https://t.co/FsiQBvNj7M
16:19 ça commence à bien faire de s'en prendre aux syndicats de travailleurs
16:09La secrétaire générale de l'Union départementale CGT de la Creuse Catherine Baly est convoquée au commissariat de... https://t.co/mEUkOlyFAu
13:02RT : Suite aux violences survenues à l’encontre des arbitres lors de rencontres départementales de ces de… https://t.co/ZDLyLsB1KT

La piste familiale privilégiée dans la tuerie qui a fait au moins 26 morts dans une église au Texas

ÉTATS-UNIS

Le tireur qui a abattu dimanche 26 personnes, dont plusieurs enfants, dans une église au Texas, a probablement agi en raison d’un «différend familial », a déclaré Freeman Martin, un responsable des forces de l’ordre du Texas. «Il y avait un différend dans cette famille», a indiqué M. Freeman, expliquant que la belle-mère de Devin Patrick Kelley, fréquentait cette église. L’ex-caporal de l’armée de l’air avait été jugé dans une cour martiale en 2012 pour violences contre son épouse et son enfant. Il s’agit de la pire tuerie de l’histoire de cet Etat et de l’une des plus meurtrières de l’histoire moderne aux Etats-Unis. Aucun membre de la belle-famille du tireur n’était toutefois présent dimanche à la First Baptist Church de Sutherland Springs, a indiqué plus tôt le shérif du comté, Joe Tackitt. AFP PHOTO AFP

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.