Fil info
21:44 — Corrèze : Plus de 2.000 gilets jaunes expriment leur ras le bol -> https://t.co/HysZpjfPQQ
19:38 — RT : Dordogne : Une marée de gilets jaunes sur la Dordogne -> https://t.co/tUSBvfYYLI
18:52 — Dordogne : Une marée de gilets jaunes sur la Dordogne -> https://t.co/tUSBvfYYLI
18:16 — Pour des raisons de sécurité, les gilets jaunes ont décidé l'interruption de la mobilisation pour la nuit sur Guére… https://t.co/YQ0CIqR5mS
15:55 — Quand tu arrives à la soirée et que tu n'as pas été très attentif au indiqué sur le carton d'invitation.… https://t.co/MwWTY0K7Rn
14:49 — A La Croisière, les gilets jaunes se sont positionnés côté Haute-Vienne et côté Creuse occasionnant des bouchons ju… https://t.co/JLiHNklhDn
14:30 — 17 novembre 2017 : "Concentré de colère" / L'Echo https://t.co/viSNBqz2a2
13:06 — RT : Nouvel incident a . Une femme a été renversée par un automobiliste qui a voulu forcer le barrage au rond-… https://t.co/JPyW1g73zL
13:05 — RT : rond point de Souilhac bloqué avec barrage filtrant. Sono et casse croûte pour les https://t.co/xOBqquPYSJ
12:31 — Manifestation des gilets jaunes : d'après la préfecture une quinzaine de barrages filtrants sont toujours actifs po… https://t.co/MlaXUSBfih
12:20 — Les colonnes de évoquent la position du de l’ https://t.co/kIGBDMaIDs
10:24 — Bjr, avez-vous quelqu’un de chez vous à Thiviers? Avez-vous une adresse email que les personnes sur p… https://t.co/ooFFbJeel4
10:20 — RT : les véhicules passent sur le rond-point des Balladours toutes les 30 min. "On est pas là pou… https://t.co/mlEPqHekqZ
10:20 — RT : il s agit en fait d un barrage filtrant au rond point des balladours. Agriculteurs, commerça… https://t.co/A0aJtBva68
10:20 — RT : rond point des balladours complètement bloqué https://t.co/tgGvLo3OQe
10:11 — Mobilisation des gilets jaunes ce matin : La goutte d'essence qui a fait déborder le vase. https://t.co/YmmQ5s9NjL
10:06 — Plus grand que le stade Amedee Domenech à Brive où joue le CAB ... créer un stade… https://t.co/8zaQfKOXS1
08:36 — Rdv samedi 24/11, pour un moment d’échange et de partage avec , autour d’un footing Ouve… https://t.co/Z4wkQbfKWp

Le pouvoir de la mafia

MAFIA. Constat en demi-teinte lors des Etats généraux de la lutte contre les mafias réunis à Milan jeudi et vendredi.

ITALIE
Une semaine après la mort du patron de la mafia sicilienne, Toto Riina, les Etats généraux de la lutte contre les mafias se sont ouverts jeudi à Milan, concluant ainsi un an de recherches de 220 experts. « Nous sommes dotés depuis longtemps de la législation antimafia la plus avancée (...), nous menons une action incessante depuis 25 ans, comment est-il possible que les mafias soient encore puissantes ? », s’est interrogé Franco Roberti, procureur national antimafia jusqu’à la semaine dernière. En effet, malgré l’emprisonnement de milliers de mafieux et la séquestration d’un patrimoine d’une valeur de 30 milliards d’euros, la mafia continue de prospérer en Italie et à l’étranger.
Mafia du bitcoin
Outre le trafic de drogues à grande échelle, la mafia est présente dans la grande distribution, la restauration, la construction, l’ensemble de la filière agroalimentaire, le sport, le trafic des migrants, la gestion des déchets…Cette implantation
plurisectorielle induit qu’aujourd’hui, elles tuent beaucoup moins que dans les années 1980-1990, l’efficacité de la corruption et des pressions auprès des acteurs locaux s’étant fortement renforcée.
« Nos ennemis sont des entités réactives, dynamiques (...) qui savent s’adapter aux changements de la société et de l’économie », a insisté M. Orlando, ministre italien de la Justice. Alessandro Pansa, ancien chef de la police italienne désormais chargé des informations pour la sécurité auprès du chef du gouvernement, parle même de la « mafia du bitcoin ». « Le cyberespace si prégnant dans notre vie quotidienne n’a pas de système de régulation ou de contrôle, et on y voit déjà des formes de criminalité très sophistiquées » ajoute t-il. « La mafia du bitcoin se substituera à celle que l’on connaît, mais ce sera toujours la mafia », a-t-il insisté.
Salomé Hénon--Cohin avec AFP