Fil info
19:10Thenay : L’incroyable résurrection du calvaire d’Usseau -> https://t.co/e00UXRflgJ
19:08Châteauroux : Un air de rentrée à la librairie -> https://t.co/5MpJzmxxlP
19:06Châteauroux : Des cours de français pour profiter au mieux du stage -> https://t.co/3wdQwk9Ngf
18:32Favars : La Croix Rouge, citoyenne et festive | L'Echo https://t.co/1qf140gvWm via
18:08Favars : La Croix Rouge, citoyenne et festive | L'Echo https://t.co/XlpIgXlahp via
18:05Dordogne : La SPA arrivée à saturation -> https://t.co/t4vmfDX8DX
17:31Favars : La Croix Rouge, citoyenne et festive -> https://t.co/HaWRhfR7EZ
16:05Bergerac : Elles font un périple cyclo pour vaincre la mucoviscidose -> https://t.co/Q5lQL7iNJm
16:01 peut- t-il y vivre? Se prétendre 2eme force de l'opposition française fait 😂😂😂… https://t.co/vjtt2BtWEM
11:26https://t.co/h3Hxzp6wkW la fête en 2018 c'est à Lacelle, Corrèze https://t.co/8Mhuxs3GQR
22:44International : Gênes : 43 morts et la société d'autoroute en accusation -> https://t.co/otWSJ3qcDj

La commission veut enfoncer le clou des réformes structurelles

EUROPE

Maintenir le cap des réformes structurelles en les rendant incontournables : la philosophie générale des propositions de la commission pour rénover la zone euro. Soumis aux états le 15 décembre prochain.
C’est au commissaire européen Pierre Moscovici qu’il est notamment revenu hier de présenter les propositions de la Commission européenne pour rénover la zone euro.
Et d’être tout heureux de pouvoir porter une option qu’il défend depuis longtemps : « la mise en place d’un ministre européen de l’économie et des finances, président de l’Eurogroupe et vice-président de la commission ». Sans préciser cependant que celui-ci n’aurait aucun budget mais en soulignant que cela aiderait à la « transparence des décisions dans l’eurozone ». Transparence,
démocratie, citoyens... Les mots sont répétés à l’envi, pourtant, les annonces ne visent qu’à conforter un système en place, celui
qui aurait permis à la zone euro « d’aller mieux ». La seule ambition est de poursuivre les réformes structurelles entamées, dans les pays de la zone euro et dans ceux qui voudraient l’intégrer, car il faut « préparer l’avenir » car « le danger demeure » martèle Pierre Moscovici.
Pour y parvenir, la Commission propose de transformer l’actuel Mécanisme de stabilité européen en Fonds monétaire européen,
une structure qui fonctionnerait comme le FMI et qui aiderait les pays en difficulté... à condition qu’ils respectent les réformes demandées. Elle propose aussi d’intégrer le traité budgétaire dans les droits nationaux, inscrire dans chaque pays le respect des règles sur les déficits. Elle propose enfin de nouveaux « outils » qui auraient pour objectif d’obliger les états à s’engager dans un programme de réformes structurelles avec aides de la commission mais aussi vérifications et sanctions.
Ces propositions seront mises sur la table des gouvernements lors du conseil européen du 15 décembre prochain. Si l’Allemagne veut garder son droit de veto sur le MES, la France sera elle contrariée de voir ses propositions si peu prises en compte. Rien n’est donc encore écrit. A.S.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.