Fil info
19:15Bergerac : Le Hareng Rouge : une nouvelle association voit le jour | L'Echo https://t.co/0eUSK8dxfP via
19:01Région : Concert de soutien au journal jeudi à Châteauroux -> https://t.co/M1kpqr42vs
18:54Indre : La télémédecine dévoile ses atouts aux professionnels -> https://t.co/idSB4KoGQ5
18:41# # - -Vienne : Jour noir pour les casquettes blanches -> https://t.co/ZJ1vwiSzyc
18:40# # - -Vienne : L’hibiscus dans toute sa saveur -> https://t.co/hJAARLcCeC
18:39# # - -Vienne : Les enfants en conseil -> https://t.co/E9i4QL36qx
18:37Région : La solidarité, un nouveau délit? -> https://t.co/Xjzte0ShhS
18:24Dordogne : Blocage du lycée pour contester les mesures gouvernementales -> https://t.co/d2C02KTKxd
17:47Issoudun : Un marché de Noël sous le déchaînement des éléments -> https://t.co/TuUnsDtlV0
17:30Bergerac : Un comité consultatif seniors pour favoriser le « bien vieillir » -> https://t.co/sxMJ8vylYK
17:30Bientôt plus de "casquettes blanches" sur les quais pour faire partir les trains? C'est quasi effectif à Limoges de… https://t.co/ENLwF0fIUF
17:04# # - -Sulpice-les-Feuilles : Temps de saison pour le marché de Noël -> https://t.co/pkTiB9T9G2
17:02# # - : De tout jeunes citoyens -> https://t.co/EhiVXYzFyV
16:59# # - -Yrieix-la-Perche : L’école de pétanque s’étoffe -> https://t.co/MKnFsGttv1
16:57# # - -Vienne : L’Office de Tourisme dévoile ses trésors d’hiver -> https://t.co/dib1Y3aBvi
16:55# # - -Priest-sous-Aixe : La commune et la CdC reçoivent chacune un prix -> https://t.co/5094urhIuq
16:39Trélissac : Apatrides dans leur propre pays -> https://t.co/VPpAK1518X
16:05Sarlat-la-Canéda : De nouvelles infrastructures pour Groléjac -> https://t.co/xj2zJ35eja
13:18Chanteix : Elle joue la carte de la diversité -> https://t.co/mlEiEXPeRP
10:38RT : Colloque autour du tourisme social et solidaire à la Maison de la Région de Limoges co-organisé par la Région et l'… https://t.co/6JiDOB7aLr
10:12RT : Voici l'avis du conseil scientifique du de Millevaches sur le projet d'usine en ➡… https://t.co/K2OXIrZKWu
10:00Colloque autour du tourisme social et solidaire à la Maison de la Région de Limoges co-organisé par la Région et l'… https://t.co/6JiDOB7aLr

La commission veut enfoncer le clou des réformes structurelles

EUROPE

Maintenir le cap des réformes structurelles en les rendant incontournables : la philosophie générale des propositions de la commission pour rénover la zone euro. Soumis aux états le 15 décembre prochain.
C’est au commissaire européen Pierre Moscovici qu’il est notamment revenu hier de présenter les propositions de la Commission européenne pour rénover la zone euro.
Et d’être tout heureux de pouvoir porter une option qu’il défend depuis longtemps : « la mise en place d’un ministre européen de l’économie et des finances, président de l’Eurogroupe et vice-président de la commission ». Sans préciser cependant que celui-ci n’aurait aucun budget mais en soulignant que cela aiderait à la « transparence des décisions dans l’eurozone ». Transparence,
démocratie, citoyens... Les mots sont répétés à l’envi, pourtant, les annonces ne visent qu’à conforter un système en place, celui
qui aurait permis à la zone euro « d’aller mieux ». La seule ambition est de poursuivre les réformes structurelles entamées, dans les pays de la zone euro et dans ceux qui voudraient l’intégrer, car il faut « préparer l’avenir » car « le danger demeure » martèle Pierre Moscovici.
Pour y parvenir, la Commission propose de transformer l’actuel Mécanisme de stabilité européen en Fonds monétaire européen,
une structure qui fonctionnerait comme le FMI et qui aiderait les pays en difficulté... à condition qu’ils respectent les réformes demandées. Elle propose aussi d’intégrer le traité budgétaire dans les droits nationaux, inscrire dans chaque pays le respect des règles sur les déficits. Elle propose enfin de nouveaux « outils » qui auraient pour objectif d’obliger les états à s’engager dans un programme de réformes structurelles avec aides de la commission mais aussi vérifications et sanctions.
Ces propositions seront mises sur la table des gouvernements lors du conseil européen du 15 décembre prochain. Si l’Allemagne veut garder son droit de veto sur le MES, la France sera elle contrariée de voir ses propositions si peu prises en compte. Rien n’est donc encore écrit. A.S.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.