Fil info
19:34Châteauroux : La rectrice auprès des tous petits -> https://t.co/X4UdYiXwuo
19:32Indre : La couveuse : un dispositif qui a fait ses preuves -> https://t.co/KeDoShBSY7
19:31Châteauroux : Des travaux à la résidence des Rives de l’Indre -> https://t.co/hoFMaELL8E
18:52RT : Bugeat : Projet innovant vs désolation ! -> https://t.co/S2YWwfe4Ly
18:36Bugeat : Projet innovant vs désolation ! -> https://t.co/S2YWwfe4Ly
16:41Saint-Barthélemy-de-Bellegarde : Le pastolarisme en exemple -> https://t.co/WTVlHIibwi
16:29Sarlat-la-Canéda : Vers de nouvelles modalités de collecte -> https://t.co/LKSm8QZgRn
15:14RT : Les salariés de Carrefour se battent pour une revalorisation de leurs salaires : « On ne vit pas, on survit »… https://t.co/u0GCFAwa2q
15:07Dordogne : FO pénitentiaire prêt à rejoindre la convergence des luttes -> https://t.co/fHGJLF3bLu
15:06Périgueux : La permanence du député Philippe Chassaing vandalisée -> https://t.co/DFIpWtOj4F
15:00Dordogne : Un bol d’air financier pour la Semitour qui veut voir plus loin -> https://t.co/8U8VMDUtrp
14:58Dordogne : L’école pour tous les enfants -> https://t.co/0aqEHYICp3
14:32Bergerac : Cheminots et retraités s’invitent à la permanence En Marche -> https://t.co/XINzPaf5J6
13:56Vous souhaitez devenir partenaire du ! Contactez nous via Gael Champier ou Michel Bremont https://t.co/42ZRHT1UBH
11:08Bergerac : CAB : les deux points de hausse fiscale définitivement entérinés -> https://t.co/6s7DbBAq0r
11:05Mérinchal : prévention du risque routier et aide à la conduite Le département de la Creuse, la conférence des finan… https://t.co/qMg9uuj0K1
22:42Corrèze : "Un ennemi : Macron et son système" -> https://t.co/9g2PnS50BM
21:27Handball : Rester lucide jusqu'à la fin -> https://t.co/f7BLYFPjfW
21:26Sport : Du haut vol en perspective -> https://t.co/zy2BY88w4O
21:24Football : Tout sauf une défaite! Par Daniel LIMOUSIN -> https://t.co/nQ7RM0NhfJ

L’austérité cause principale du mouvement de protestation qui a fait 12 morts depuis jeudi

IRAN.

En dépit des slogans anti-régime lancés par les manifestants
en Iran, les experts estiment que le mouvement de contestation actuel est né du même sentiment de colère qui a agité d’autres pays frappés par l’austérité.
«Ce qui fait descendre les Iraniens dans la rue le plus souvent, ce sont des problèmes économiques ordinaires : la frustration face au manque d’emplois, l’incertitude par rapport à l’avenir de leurs enfants», explique Esfandyar Batmanghelidj,
fondateur du Europe-Iran Business Forum. Selon cet expert, les troubles de ces derniers jours ont été provoqués par les mesures d’austérité du président Hassan Rohani depuis son arrivée au pouvoir en 2013, comme les réductions des budgets sociaux ou les augmentations des prix des carburants annoncées il y a quelques semaines. Les manifestations contre la vie chère et le pouvoir ont commencé jeudi en Iran. Le bilan de la répression est dramatique : 12 morts selon un bilan officiel. Dans ce contexte le président américain Donald Trump met de l’huile sur le feu en appelant à un changement de régime : «L’Iran échoue à tous les niveaux, malgré le très mauvais accord passé avec le gouvernement Obama», a-t-il tweeté lundi. AFP

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.