Fil info
19:34Châteauroux : La rectrice auprès des tous petits -> https://t.co/X4UdYiXwuo
19:32Indre : La couveuse : un dispositif qui a fait ses preuves -> https://t.co/KeDoShBSY7
19:31Châteauroux : Des travaux à la résidence des Rives de l’Indre -> https://t.co/hoFMaELL8E
18:52RT : Bugeat : Projet innovant vs désolation ! -> https://t.co/S2YWwfe4Ly
18:36Bugeat : Projet innovant vs désolation ! -> https://t.co/S2YWwfe4Ly
16:41Saint-Barthélemy-de-Bellegarde : Le pastolarisme en exemple -> https://t.co/WTVlHIibwi
16:29Sarlat-la-Canéda : Vers de nouvelles modalités de collecte -> https://t.co/LKSm8QZgRn
15:14RT : Les salariés de Carrefour se battent pour une revalorisation de leurs salaires : « On ne vit pas, on survit »… https://t.co/u0GCFAwa2q
15:07Dordogne : FO pénitentiaire prêt à rejoindre la convergence des luttes -> https://t.co/fHGJLF3bLu
15:06Périgueux : La permanence du député Philippe Chassaing vandalisée -> https://t.co/DFIpWtOj4F
15:00Dordogne : Un bol d’air financier pour la Semitour qui veut voir plus loin -> https://t.co/8U8VMDUtrp
14:58Dordogne : L’école pour tous les enfants -> https://t.co/0aqEHYICp3
14:32Bergerac : Cheminots et retraités s’invitent à la permanence En Marche -> https://t.co/XINzPaf5J6
13:56Vous souhaitez devenir partenaire du ! Contactez nous via Gael Champier ou Michel Bremont https://t.co/42ZRHT1UBH
11:08Bergerac : CAB : les deux points de hausse fiscale définitivement entérinés -> https://t.co/6s7DbBAq0r
11:05Mérinchal : prévention du risque routier et aide à la conduite Le département de la Creuse, la conférence des finan… https://t.co/qMg9uuj0K1
22:42Corrèze : "Un ennemi : Macron et son système" -> https://t.co/9g2PnS50BM
21:27Handball : Rester lucide jusqu'à la fin -> https://t.co/f7BLYFPjfW
21:26Sport : Du haut vol en perspective -> https://t.co/zy2BY88w4O
21:24Football : Tout sauf une défaite! Par Daniel LIMOUSIN -> https://t.co/nQ7RM0NhfJ

Elles disent « Time’s up » au harcèlement sexuel

ÉTATS-UNIS

300 personnalités du cinéma se mobilisent depuis Hollywood afin d’agir concrètement.
Notamment en faveur des victimes de toutes les catégories professionnelles, qui n’ont pas toujours les moyens de se faire entendre.
« A chaque femme employée dans le secteur de l’agriculture qui a dû repousser les avances de son patron, chaque domestique qui a tenté d’échapper à un invité agressif, chaque garde de nuit enfermée la nuit dans un immeuble avec un supérieur prédateur, chaque serveuse pelotée par un client et supposée prendre ça avec le sourire »… C’est à toutes celles - mais auss  tous ceux - qui subissent le harcèlement sexuel sur leur lieu de travail que s’adresse le collectif « Time’s up » dans une lettre ouverte publiée sur son site, reprise par le New York Times, ainsi que par le journal en langue espagnole La Opinion.
Un fonds de 15 millions de dollars Si l’initiative intervient dans la foulée de l’affaire Weinstein, et de la cascade de révélations qu’elle a suscitée, elle vient rappeler que le monde du spectacle n’a pas l’apanage des violences, pressions et autres discriminations sexuelles. Et que, dans les milieux modestes, celles-ci sont plus compliquées à dénoncer. « Nous incitons vivement les médias qui couvrent les révélations de personnalités d’Hollywood
à consacrer autant de temps à la myriade d’expériences vécues par des personnes employées dans des secteurs moins glamour et valorisés », déclarent les signataires.
Elles sont donc plus de 300 - actrices, femmes scénaristes, metteuses en scène et autres personnalités du cinéma - à afficher leur détermination
à combattre concrètement le harcèlement. Outre leur message, cela se traduira notamment par la mise en place d’un fonds dédié aux victimes. Sur les 15 millions de dollars espérés, 13 ont d’ores et déjà pu être collectés. « Souvent, le harcèlement persiste parce que les harceleurs ne payent jamais les conséquences de leurs actes », soulignent-elles.
Elles revendiquent en outre qu’une place plus importante soit laissée aux femmes à des fonctions de pouvoir, ainsi que des salaires et opportunités
égales à ceux des hommes dans le secteur du cinéma.
A.M. avec AFP

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.