Fil info
20:58 — Victoire d'aubusson aux tirs au but 4 à 3 !
20:45 — SĂ©ance de tirs au but entre Aubusson et Gouzon.
20:04 — Égalisation de Gouzon 1 à 1 par Gokhan Poyraz. Direction les prolongations.
18:40 — La finale hommes a dĂ©butĂ© Ă  18h. Aubusson mĂšne 1 Ă  0 grĂące Ă  Jeremy Nury.
17:32 — En direct de Felletin pour les finales de la Coupe de la creuse. Chez les fĂ©minines, La souterraine s'incline aprĂšs
 https://t.co/jcxNTx1DZG
23:32 — France : Can DĂŒndar : « Erdogan est prĂȘt Ă  tout pour ne pas perdre » -> https://t.co/EEORIcrfka

La tension ne baisse pas en Iran

CRISE. 21 personnes sont mortes depuis le dĂ©but des rassemblements, jeudi. 450 ont Ă©tĂ© arrĂȘtĂ©es Ă  TĂ©hĂ©ran.

MANIFESTATIONS
Le bilan s’alourdit en Iran : au total, 21 personnes – dont 16 manifestants – ont Ă©tĂ© tuĂ©es depuis le dĂ©but jeudi des rassemblements contre les difficultĂ©s Ă©conomiques et le pouvoir, qui ont commencĂ© Ă  Machhad (nord-est) pour se propager rapidement Ă  l’ensemble du pays. La capitale iranienne TĂ©hĂ©ran est globalement moins touchĂ©e par les protestations que les villes petites et moyennes mais 450 personnes y ont Ă©tĂ© arrĂȘtĂ©es depuis samedi, selon les autoritĂ©s locales. Accusant une « petite minoritĂ© » de « fauteurs de troubles » qui utilisent la violence, le prĂ©sident iranien
Hassan Rohani a assurĂ© que le gouvernement Ă©tait dĂ©terminĂ© Ă  « rĂ©gler les problĂšmes de la population », en particulier le chĂŽmage (12% de la population active). Les autoritĂ©s ont dĂ©ployĂ© des forces de sĂ©curitĂ© supplĂ©mentaires pour faire face au mouvement de protestations en cours, qui ne paraĂźt pas ĂȘtre particuliĂšrement structurĂ©, notamment Ă  sa tĂȘte.
Selon la tĂ©lĂ©vision d’Etat, six manifestants sont morts dans des affrontements nocturnes avec les forces de l’ordre alors qu’ils tentaient de prendre d’assaut un poste de police Ă  Qahderijan, dans la province d’Ispahan. A Khomeinyshahr, dans cette mĂȘme rĂ©gion du centre de l’Iran, un enfant de 11 ans a Ă©tĂ© tuĂ© et son pĂšre blessĂ© par des tirs de manifestants alors qu’ils passaient prĂšs d’un rassemblement.
Un membre des Gardiens de la rĂ©volution a par ailleurs Ă©tĂ© tuĂ© et un autre blessĂ© par des tirs de fusil de chasse Ă  Kahriz Sang (centre). Une centaine de personnes ont par ailleurs Ă©tĂ© arrĂȘtĂ©es lundi soir dans la province d’Ispahan.
A TĂ©hĂ©ran, une poignĂ©e de manifestants seulement a tentĂ© de se rassembler dans le quartier de l’universitĂ©, dans le centre de la capitale. Dans la capitale, « deux cents personnes ont Ă©tĂ© arrĂȘtĂ©es samedi, 150 dimanche et environ 100 lundi », a dĂ©clarĂ© le sous-prĂ©fet Ali-Asghar Nasserbakht Ă  l’agence Ilna, proche des rĂ©formateurs.
Alors que le prĂ©sident amĂ©ricain Donald Trump a dĂ©noncĂ© mardi le rĂ©gime « brutal et corrompu » au pouvoir en Iran, le guide suprĂȘme iranien, l’ayatollah Ali Khamenei, a brisĂ© son silence et accusĂ© les « ennemis » de l’Iran de s’unir pour porter atteinte au rĂ©gime. Le principal groupe rĂ©formateur, prĂ©sidĂ© par l’ex-prĂ©sident Mohammad Khatami, a condamnĂ© les violences commises et la « profonde duperie » des Etats-Unis, dans un communiquĂ© publiĂ© par les mĂ©dias.
« Les fauteurs de troubles ont profitĂ© des rassemblements et des protestations pacifiques pour (...) dĂ©truire les biens publics et insulter les valeurs sacrĂ©es religieuses et nationales », affirme le communiquĂ© qui dĂ©nonce le soutien apportĂ© par « les ennemis jurĂ©s du peuple iranien, et Ă  leur tĂȘte les Etats-Unis (...) aux actions violentes ».
Avec AFP

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisĂ©e.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformĂ©es en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont Ă  la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.