Fil info
22:51France : Incendie mortel au cœur de la très chic station de Courchevel 1850 -> https://t.co/sBRlGn7zCY
22:49France : Psychiatrie : les personnels réclament de l’« humain » -> https://t.co/ep9TC7WLTV
19:18Indre : La France insoumise mise sur le local pour les européennes -> https://t.co/boPSjSWLVr
19:17Châteauroux : Une nouvelle directrice à l’APF pour la nouvelle année -> https://t.co/Y2x7USruik
19:14Indre : Acte X : des bougies en hommage, le débat vu comme de l'enfumage -> https://t.co/iOaN9LyXXE
18:17Comme chaque samedi depuis le 17 novembre, les gilets jaunes du sud de la Creuse se réunissent au carrefour de La S… https://t.co/WE4SAyCyxH
18:13Dordogne : Grand débat national, élections, les ambitions des marcheurs -> https://t.co/KAyNcQGIfi
18:12Beynac-et-Cazenac : Les opposants à la déviation écrivent aux entrepreneurs -> https://t.co/XA5QWofgxk
18:04Saint-Léon-sur-l'Isle : Les communistes veulent relever les défis politiques de 2019 -> https://t.co/EgNM6OBsl2
18:01Périgueux : Une fête intimiste pour célébrer le diamant noir du Périgord -> https://t.co/BUw1rhrBLD
17:58Beauregard-de-Terrasson : Améliorer le quotidien -> https://t.co/dT6CtqKoYr
16:54Bergerac : Virage à gauche pour des vœux aux accents très politiques -> https://t.co/ABNDiVZAr3
14:20Nouveau succès pour la à la . Petits et grands lecteurs ont investi la bibliothèque jus… https://t.co/QzLAH8mNDd

Macron reçoit Erdogan à Paris

POLITIQUE. Ankara semble vouloir rétablir ses relations avec l’Union européenne.

TURQUIE
La visite bilatérale de vendredi dans la capitale française est la plus importante du chef de l’État turc dans un pays de l’UE depuis le putsch manqué de juillet 2016. Elle portera essentiellement sur les dossiers régionaux, comme le conflit syrien ou la question du statut de Jérusalem, mais Paris assure que la question des droits de l’homme sera également abordée.
En effet, l’ampleur des purges menées par Ankara après la tentative de coup d’État lui a valu de nombreuses critiques de ses partenaires européens, Berlin en première ligne, ramenant quasiment à l’arrêt les négociations au long cours sur sa candidature d’adhésion à l’UE. Plus de 140 000 personnes ont été limogées et suspendues et plus de 55 000 ont été arrêtées, dont des universitaires, des journalistes et des militants pro-kurdes.
La chancelière allemande Angela Merkel a même annoncé début septembre être favorable à un arrêt de ces négociations, tandis qu’Emmanuel Macron a appelé quelques jours plus tard à « éviter les ruptures » entre l’UE et la Turquie, la qualifiant de « partenaire essentiel », tout en s’inquiétant
de « dérives préoccupantes ».
« Outrage »
Le PCF a d’ailleurs vivement réagi à cette annonce : « La rencontre entre Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan constitue un nouvel outrage à l’égard des familles des victimes et des Kurdes qui subissent une impitoyable guerre meurtrière », dénonçant une « situation de chaos » dans le pays. Il a en outre souligné que la visite du « dictateur » turc « se déroulera(it) la veille d’une manifestation commémorant l’assassinat de trois militantes kurdes il y a cinq ans » et que « la justice française avait pourtant mis en évidence l’implication des services secrets turcs dans ce crime ».
Avec AFP