Fil info
20:27Corrèze : Vers une convergence des luttes autour des rond-points ? -> https://t.co/vAxApwjaXb
19:43Périgueux : Pas les pompiers de l’état -> https://t.co/GBBD9KuJG3
19:02Indre : Stop aux éoliennes en Berry, un collectif réunit les opposants -> https://t.co/ZqXdkWRp6X
18:56Indre : Pas dupes des annonces de Macron -> https://t.co/A3Iex2Kb1h
18:01Dordogne : Ils ne veulent pas d’une éducation au rabais -> https://t.co/vtpKgrBDEN
17:45Région : Ils ne disent pas merci Macron -> https://t.co/2l3imTUNfU
17:08Terrasson-Lavilledieu : Les CdC s’unissent pour aider les commerçants et artisans -> https://t.co/M5nY86CfK8
17:06Sarlat-la-Canéda : La 26e campagne sarladaise a été lancée -> https://t.co/iKvrgw590Q
16:57RT : Tout simplement ahurissant : aucun ministre français à la négociation finale de la . C'est la première fois que ça arrive.
16:55# # - -Vienne : Solidarité plutôt que fermeté -> https://t.co/1HEHnQiFUh
16:42# # - -Vienne : Patrick Gensac, le nouveau président -> https://t.co/ym3mXCDqVp
16:33# # - -Vienne : Envoûtant d’énergie -> https://t.co/AHRoFyHkLP
16:31# # - -Vienne : «Je donne - je vends» ou l’économie collaborative -> https://t.co/it0NqH1596
16:25ça bloque à La Croisière
15:51Boulazac : Le mini-golf de Barnabé bientôt réhabilité -> https://t.co/9aU1MPEURg
15:49RT : n’en a pas fini avec nous ! Oui nous sommes en ballotage très défavorable. Mais avec tous les appuis que nous… https://t.co/IBsYTKmj0Z
15:48Un nouveau service proposé par l'Agglo "Je donne - je vends by Limoges Métropole". Dans notre édition de demain. https://t.co/JKPIx6Qwqk
14:54Coulounieix-Chamiers : Une édition qui s’annonce technique -> https://t.co/G4mJzuICSj
11:17RT : convergence des luttes autour du rond point des horloges entre et https://t.co/20meVzsFu1
09:47RT : C'est aujourd'hui à ! Venez nombreux à l'auditorium de la Médiathèque Intercommunale Eric Rohmer à 18h !… https://t.co/kxLKsEMdtD
09:39L'avant dernière étape de la tournée d' se passe à lundi 17/12, Grande Salle de la mairie à 18… https://t.co/mr9A7xtUV0
09:29RT : barrage filtrant et distribution de tracts autour du feu https://t.co/ynBYBhNMFg
09:29RT : les gaulois réfractaires sont en place. Derrière on installe palettes et journaux pour faire un feu https://t.co/jpQXJBcp95
09:29RT : il commence à y avoir du monde malgré le froid https://t.co/84CvTMtvZE
09:29RT : Des manifestants doivent arriver d'Ussel également. Et cet après-midi à 14h le rassemblement sera au rond point de Beauregard à
09:29RT : la arrive au rond point des horloges à la zone de La Montane à en opération escargot. https://t.co/RiF84QXvr6
09:23C'est aujourd'hui à ! Venez nombreux à l'auditorium de la Médiathèque Intercommunale Eric Rohmer à 18h !… https://t.co/kxLKsEMdtD
09:17Nécrologie : Bernard ! on ne t'oubliera pas https://t.co/aCtWnsWTfX https://t.co/aCtWnsWTfX
08:00🌍 Si vous ne connaissez pas , suivez et dans le parc naturel du Périgord L… https://t.co/sCUjJhthUu
07:56Région : Remise du premier prix littéraire Jacques-Lacarrière à Jean-Luc Raharimanana un fidèle des Francophonies… https://t.co/abtQtJfumk
07:53 de Noël Limoges # - : Marché de Noël, une vitrine de l’excellence locale -> https://t.co/ZQTA3C7tv2
07:50Région : SNCF, quand les élus déblaient la voie -> https://t.co/OeAQiqWX4r

Angela Merkel espère pouvoir former une coalition

GOUVERNEMENT. Après avoir échoué avec les Libéraux et les écologistes, la chancelière conservatrice tente de négocier avec les sociaux-démocrates.

ALLEMAGNE
Angela Merkel s’est dite « optimiste » hier sur les chances de pouvoir former un gouvernement en Allemagne et sortir le pays de l’impasse politique, à l’entame de cinq jours de négociations marathon avec les sociaux-démocrates. « J’entre dans les discussions qui s’ouvrent avec optimisme, même si je suis consciente de l’énorme travail qui nous attend », a déclaré la chancelière conservatrice à Berlin.
Les législatives de septembre, marquées par une percée de l’extrême droite et un repli des partis traditionnels, n’ont pas permis de dégager une majorité évidente à la chambre des députés. La chancelière et son camp démocrate-chrétien ont d’abord essayé de former un gouvernement de coalition avec les Libéraux et les écologistes, sans succès.
Il ne reste plus à Angela Merkel comme formule de coalition majoritaire qu’une alliance avec les sociaux-démocrates du SPD, avec lesquels elle a déjà gouverné dans le cabinet sortant (2013-2017), qui actuellement gère les affaires courantes du pays. « Je pense que nous pouvons y arriver », a-t-elle dit dimanche, en disant vouloir « un gouvernement stable » face aux défis internationaux et européens.
« Nous devons nous mettre d’accord », a aussi déclaré dimanche à son arrivée le président du parti conservateur bavarois CSU, allié à celui
d’Angela Merkel, Horst Seehofer, pour mieux souligner l’urgence de la situation. Les négociations s’annoncent pourtant très difficiles, notamment
en raison de divergences sur la politique migratoire ou l’Europe entre la CSU, plus à droite que la CDU d’Angela Merkel, et le SPD.
Poussée de l’extrême droite
La CSU est engagée dans une campagne électorale en vue d’un scrutin régional capital pour elle dans son fief bavarois à l’automne, où sa majorité absolue est mise en danger par la poussée du parti d’extrême droite Alternative pour l’Allemagne (AfD). Du coup, ses dirigeants multiplient les exigences pour durcir la politique d’accueil des demandeurs d’asile.
Un responsable de la CSU, Manfred
Weber, a créé la polémique ce week-end en prônant une « solution définitive » en 2018 sur les réfugiés, vocabulaire réminiscent de l’expression
« solution finale » employée par les nazis pour l’extermination des Juifs.
L’Europe constitue une autre source importante de discorde : le chef du SPD Martin Schulz, ancien président du Parlement européen, prône la création des « États-Unis d’Europe » et soutient les projets de réformes de la zone euro du chef de l’Etat français avec budget et ministre
des Finances. La CDU d’Angela Merkel, et surtout la CSU, sont nettement plus sceptiques à ce sujet.
Les militants du SPD auront le dernier mot lors d’un congrès le 21 janvier.
AFP