Fil info
09:38 Attention, suite à un accident de la circulation, la route entre Périgueux et Sarlat (D 710) es… https://t.co/FbdhHNMpss
09:38Corrèze : Ils veulent créer un collectif pour « sauver Ruffaud » -> https://t.co/dp595UDUgj
19:32Indre : Maternité : fermeture ferme -> https://t.co/GdP4BoIPjQ
19:30Indre : Un nouveau président et des renforts au tribunal -> https://t.co/5AFCstHdg3
19:28Châteauroux : Fermeture de deux bureaux de Poste avant la fin de l’année -> https://t.co/nd969VVeyK
18:56 - : Blocage payant à La Poste -> https://t.co/zZE2HafxmG
18:49 Hallyday pays c’est l’amour - : Un peu de Cloître dans le dernier « Hallyday » -> https://t.co/Ls6UhnqwTc
17:48# # - -Vienne : Les chauffeurs de bus lassés d’être insultés, voire agressés -> https://t.co/p26dVi5KOB
17:07Région : Toutes les facettes de la laine -> https://t.co/LUvQS4865v
17:06RT : Ouverture de la billetterie pour le match France 🇫🇷 - 🇧🇬 Bulgarie qui se déroulera le 3 décembre à dans le… https://t.co/PqsAZJCCiS
17:05RT : / ♻️ Ce samedi 20/10, une des chimiques des particuliers est organisée ♻️ Rendez… https://t.co/LrdLMnR0BD
17:03RT : Le 2 novembre 2018, 11ème journée mondiale pour le droit de mourir dans la dignité. Retrouvez-nous square de la Mai… https://t.co/49ybSnKYN3
17:00# # - -Vienne : Les automobilistes vont devoir s’adapter -> https://t.co/wf1BKQOiTM
16:51# # - -Vienne : Coder et décoder un jeu d’enfant pour les collégiens -> https://t.co/na60sTsRpn
16:39Dordogne : Aide à la modernisation des structures touristiques en zone rurale -> https://t.co/aRKGPJASlO

Nouveau drame à l’heure d’un sommet de l’UE

MIGRANTS. Un naufrage a à nouveau eu lieu au large de la Libye mardi, tandis que les dirigeants de sept pays étaient réunis hier soir.

ROME
Chefs d’Etat ou de gouvernement, ils représentent sept pays du Sud de l’Union européenne – Italie, France, Espagne, Portugal, Grèce, Chypre et Malte – et étaient réunis hier soir à Rome. Un mini-sommet européen au cours duquel, parmi d’autres dossiers, figurait en bonne place la question migratoire.
L’ambition déclarée est de parvenir à une approche et un discours communs en la matière. Notamment en ce qui concerne une meilleure répartition en termes d’accueil des réfugiés.
Or, au sein même de ce groupe de pays, l’état des lieux est marqué par une importante disparité d’un territoire à l’autre. La Grèce et l’Italie ont en effet jusqu’à récemment fourni le plus d’efforts.
Même si, depuis quelques mois, on observe quelques évolutions. En Grèce, l’accord entre l’Union européenne et la Turquie a limité le nombre d’arrivées à 28 800 personnes, soit six fois moins qu’en 2016. En Espagne en revanche, des Algériens et des Marocains sont venus grossir les arrivées sur les côtes, passées de 6000 en 2016 à près de 23 000 migrants en 2017.
Quant à l’Italie, qui a maintes fois interpellé ses voisins européens sur le sujet, un virage politique est actuellement à l’oeuvre. Qui se traduit par le passage d’un flux toujours plus massif au premier semestre aux prémices d’une immigration choisie, au prix d’accords, controversés, avec la Libye. Ce qui a eu pour effet de réduire de 35% les arrivées par rapport à 2016, et de les circonscrire à 119 000.
Une centaine de disparus
Reste qu’une réponse partagée de l’ensemble des membres de l’Union européenne face au drame humain qui se joue en Méditerranée demeure un défi. Chaque jour ou presque, malgré l’engagement des ONG, des victimes sont à déplorer en Méditerranée. Après la sombre actualité de ce week-end – au cours duquel dix migrants ont péri et plus d’une cinquantaine d’autres ont disparu au large de la Libye–, le naufrage de mardi soir est une nouvelle fois venu le rappeler aux dirigeants européens.
Toujours au large de la Libye, voie migratoire très empruntée, entre 90 et 100 personnes ont été portées disparues, selon la Marine libyenne, qui a recueilli les témoignages de survivants.
Sur l’embarcation de fortune – un canot pneumatique –, se trouvait plus d’une centaine de migrants, mais seuls 17 d’entre eux, dont des femmes, ont pu être secourus, a rapporté le général Ayoub Kacem, porte-parole de la Marine. Les survivants sont restés plusieurs heures accrochés à des bouts du canot jusqu’à l’arrivée des secours.
L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) fait état d’au moins 3116 morts ou disparus qui tentaient de traverser la Méditerranée pour gagner l’Europe en 2017.
A.M. avec AFP