Fil info
20:27Corrèze : Vers une convergence des luttes autour des rond-points ? -> https://t.co/vAxApwjaXb
19:43Périgueux : Pas les pompiers de l’état -> https://t.co/GBBD9KuJG3
19:02Indre : Stop aux éoliennes en Berry, un collectif réunit les opposants -> https://t.co/ZqXdkWRp6X
18:56Indre : Pas dupes des annonces de Macron -> https://t.co/A3Iex2Kb1h
18:01Dordogne : Ils ne veulent pas d’une éducation au rabais -> https://t.co/vtpKgrBDEN
17:45Région : Ils ne disent pas merci Macron -> https://t.co/2l3imTUNfU
17:08Terrasson-Lavilledieu : Les CdC s’unissent pour aider les commerçants et artisans -> https://t.co/M5nY86CfK8
17:06Sarlat-la-Canéda : La 26e campagne sarladaise a été lancée -> https://t.co/iKvrgw590Q
16:57RT : Tout simplement ahurissant : aucun ministre français à la négociation finale de la . C'est la première fois que ça arrive.
16:55# # - -Vienne : Solidarité plutôt que fermeté -> https://t.co/1HEHnQiFUh
16:42# # - -Vienne : Patrick Gensac, le nouveau président -> https://t.co/ym3mXCDqVp
16:33# # - -Vienne : Envoûtant d’énergie -> https://t.co/AHRoFyHkLP
16:31# # - -Vienne : «Je donne - je vends» ou l’économie collaborative -> https://t.co/it0NqH1596
16:25ça bloque à La Croisière
15:51Boulazac : Le mini-golf de Barnabé bientôt réhabilité -> https://t.co/9aU1MPEURg
15:49RT : n’en a pas fini avec nous ! Oui nous sommes en ballotage très défavorable. Mais avec tous les appuis que nous… https://t.co/IBsYTKmj0Z
15:48Un nouveau service proposé par l'Agglo "Je donne - je vends by Limoges Métropole". Dans notre édition de demain. https://t.co/JKPIx6Qwqk
14:54Coulounieix-Chamiers : Une édition qui s’annonce technique -> https://t.co/G4mJzuICSj
11:17RT : convergence des luttes autour du rond point des horloges entre et https://t.co/20meVzsFu1
09:47RT : C'est aujourd'hui à ! Venez nombreux à l'auditorium de la Médiathèque Intercommunale Eric Rohmer à 18h !… https://t.co/kxLKsEMdtD
09:39L'avant dernière étape de la tournée d' se passe à lundi 17/12, Grande Salle de la mairie à 18… https://t.co/mr9A7xtUV0
09:29RT : barrage filtrant et distribution de tracts autour du feu https://t.co/ynBYBhNMFg
09:29RT : les gaulois réfractaires sont en place. Derrière on installe palettes et journaux pour faire un feu https://t.co/jpQXJBcp95
09:29RT : il commence à y avoir du monde malgré le froid https://t.co/84CvTMtvZE
09:29RT : Des manifestants doivent arriver d'Ussel également. Et cet après-midi à 14h le rassemblement sera au rond point de Beauregard à
09:29RT : la arrive au rond point des horloges à la zone de La Montane à en opération escargot. https://t.co/RiF84QXvr6
09:23C'est aujourd'hui à ! Venez nombreux à l'auditorium de la Médiathèque Intercommunale Eric Rohmer à 18h !… https://t.co/kxLKsEMdtD
09:17Nécrologie : Bernard ! on ne t'oubliera pas https://t.co/aCtWnsWTfX https://t.co/aCtWnsWTfX
08:00🌍 Si vous ne connaissez pas , suivez et dans le parc naturel du Périgord L… https://t.co/sCUjJhthUu
07:56Région : Remise du premier prix littéraire Jacques-Lacarrière à Jean-Luc Raharimanana un fidèle des Francophonies… https://t.co/abtQtJfumk
07:53 de Noël Limoges # - : Marché de Noël, une vitrine de l’excellence locale -> https://t.co/ZQTA3C7tv2
07:50Région : SNCF, quand les élus déblaient la voie -> https://t.co/OeAQiqWX4r

La Catalogne encore et toujours sans président

ÉLECTIONS. Le Parlement régional avait prévu d’investir hier le candidat exilé à Bruxelles Carles Puigdemont. Face aux menaces de Madrid, la séance a été reportée.

BARCELONE
Elle n’aura finalement pas eu lieu. La session d’investiture de Carles Puigdemont à la présidence de Catalogne, qui devait se tenir hier après-midi à Barcelone, a en effet
été repoussée.
Roger Torrent, président du Parlement catalan, l’a annoncé dès hier matin sans néanmoins donner de date. Il n’a en revanche pas manqué
de fustiger la Cour constitutionnelle
qui, saisie par le gouvernement
central, avait décrété samedi
invalide cette potentielle investiture.
Roger Torrent a estimé que les droits de millions de Catalans étaient ainsi bafoués.
Il a en outre indiqué que cet ajournement ne remettait en rien en cause le choix du président de la région, qui résulte « d’une volonté majoritaire des élus de la chambre », avant d’ajouter : « Et comme cette majorité est maintenue, je ne proposerai aucun autre candidat. » Le report a d’ailleurs, selon lui, pour unique objectif que le chef de file indépendantiste puisse être investi avec « toutes les garanties », soit sans risque d’être interpellé.
Il a également martelé que « ni la vice-présidente du gouvernement (espagnol) ni le tribunal constitutionnel ne décideront qui doit être le président ».
Déjà tendues à l’extrême, les relations entre Barcelone et Madrid ne semblent pas s’engager sur la voie d’un terrain d’entente. Un euphémisme
à l’heure où s’engage un énième rapport de force à travers un nouveau conflit juridique.
Aucun signe d’apaisement entre Barcelone et Madrid
Pour la Cour constitutionnelle, l’ancien et possible futur président exilé à Bruxelles, s’il veut se présenter devant la chambre, doit en premier lieu en formuler la demande d’autorisation auprès du juge de la Cour suprême, en charge de l’enquête le visant.
Ce que Carles Puigdemont a contesté devant la Cour constitutionnelle tandis que Roger Torrent a sollicité les juristes de la chambre afin d’en faire autant.
Les indépendantistes n’accordent pas le crédit de l’objectivité à cette juridiction, composée de membres nommés essentiellement par la majorité conservatrice qui dominait la chambre des députés à Madrid jusqu’en 2015. Notamment depuis qu’elle a annulé en 2010 une partie du statut conférant une autonomie élargie à la Catalogne.
Annulation qui constitue l’une des racines de l’actuel conflit.
De son côté, le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy, visiblement peu enclin à l’apaisement, a affirmé lundi : « Un homme en fuite, un homme qui a prétendu liquider de manière unilatérale la souveraineté et l’unité nationale ne peut être président de rien. »
Face à cet imbroglio politico-juridique, difficile pour l’heure de savoir quand et comment interviendra une issue au feuilleton catalan.
A.M. avec AFP