Fil info
20:08Périgueux : Des petites voitures pour apaiser le passage à l’hôpital -> https://t.co/ztOxC0MiAL
20:02Coulounieix-Chamiers : Un marché bio chez Emmaüs -> https://t.co/2ip0ThVUlP
19:40RT : Ces chiffres de l'OCDE sur les 15-34 ans résument tout le mal français.
18:47Région : Vaste chantier, oui mais... -> https://t.co/PEDFJDvVvu
18:32Sainte-Féréole : La Nuit de la bourrée en Limousin c’est samedi ! -> https://t.co/XJBhLEGM2C
18:15# # - -Vienne : La face sombre du Brésil et la vitalité des luttes -> https://t.co/sNu40manf1
17:18Indre : Gilets jaunes : déjà deux mille personnes inscrites pour le 2 février -> https://t.co/Vb2spLO9xe
17:04Sarlat-la-Canéda : Installation du NRO de Sarlat -> https://t.co/5K9nBd29Ry
17:00# # - -Vienne : Expulsions du territoire : René Bokoul doit rester en France ! -> https://t.co/8JvbCDawIu
16:18RT : On ne parle pas assez des bienfaits du calva 😃 https://t.co/19MoJ7qVeH
16:18RT : Petite balade à Montmartre sous la neige ce matin quand soudain magnifique rencontre avec ce chanteur... avec cette… https://t.co/bZ9DxrrmnF
16:04# # - -Vienne : Rocío Márquez : pur flamenco -> https://t.co/4KedhmzEy0
15:49Périgueux : 1 000 euros récoltés au profit des clowns hospitaliers -> https://t.co/QUffOt5vYY
11:51 Dupuytren 2 et ils fermeront bientôt St-Junien et St-Yrieix !!! Complètement à côté de la plaque !!!
11:43Pour ne prendre aucun risque sur la neige aujourd’hui, l’atelier “comprendre comment mon enfant se sent aimé” animé… https://t.co/tyIN7407KI
11:11Bergerac : Six mois de travaux et un accueil de la mairie entièrement repensé -> https://t.co/UCNI92L8W5
09:14Sport : Lucas Pouille en 1/2 finale de l'open d'Australie -> https://t.co/EiKadoldBD
08:32 il faut améliorer le cheminement des visiteurs et malades qui viennent à la journée c'est h… https://t.co/1BzdlWBdiu
08:30 # - -Vienne : Les Steva ne sont guère enthousiastes -> https://t.co/1QerQipBbz
08:28RT : Région : Le CHU Dupuytren 2 ouvre en mars -> https://t.co/047eEyCcvO
08:23Région : Le CHU Dupuytren 2 ouvre en mars -> https://t.co/047eEyCcvO

Tensions après une attaque aux gaz

PROCHE-ORIENT. L’utilisation présumée d’armes chimiques contre la ville de Douma provoque une crise entre Moscou et Washington. L’ONU devait se réunir.

SYRIE
Le président américain Donald Trump a promis lundi des «décisions
majeures» sur la Syrie sous 48 heures après une attaque chimique présumée dans la ville syrienne de Douma, dernier bastion rebelle en Ghouta orientale. Le président russe Vladimir Poutine a condamné
pour sa part «le caractère inadmissible
des provocations et spéculations
» sur cette attaque. Moscou avait prévenu plus tôt qu’il était «nécessaire d’élucider de manière très minutieuse» ce qu’il s’était passé.
Dans ce contexte, le spectre d’une riposte militaire avait aussi
été ravivé lundi après des tirs de missiles contre la base militaire T-4 du régime, dans le centre de la Syrie. Mais c’est Israël qui a été accusé par le pouvoir à Damas et son allié russe. Paris et Washington
ont démenti être à l’origine des frappes contre la base T-4. La veille, ils avaient menacé le régime d’Assad
d’une «réponse forte». Selon les Casques Blancs et l’ONG médicale
Syrian American Medical Society,
plus de 40 personnes ont péri dans «l’attaque aux gaz toxiques» à Douma, dans la région de la Ghouta orientale que le régime est en passe de reconquérir intégralement.
Le régime Assad et la Russie
qui intervient militairement à ses côtés ont démenti ces informations
non vérifiées de source indépendantes.
L’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH), qui s’appuie sur un vaste réseau de sources, n’était pas en mesure de confirmer une attaque chimique. Une réunion du Conseil de sécurité qui devait se tenir lundi soir. La réunion,
réclamée par neuf des quinze membres de l’instance, doit soutenir
une «enquête indépendante» et exiger que «les auteurs de cet acte atroce» rendent des comptes, selon Washington.
De la mousse blanche
Les Etats-Unis ont fait aussi circuler un projet de résolution réclamant la création d’un nouveau «mécanisme d’enquête indépendant des Nations unies» sur le recours aux armes chimiques en Syrie. Une vidéo postée par les Casques Blancs montre un enchevêtrement
de corps sans vie, dont ceux de femmes et d’enfants, allongés à même le sol, de la mousse blanche s’échappant de leur bouche
Avec AFP