Fil info
19:24Boulazac : Face à face poids-lourd-voiture : un mort et un blessé grave près de Périgueux -> https://t.co/JbGEj2ICby
19:19Périgueux : Pour l’égalité des parents devant la loi -> https://t.co/HrDXS6XflH
17:35🛑 en cours près de , route de Buxerolles à . Une voiture serait sur le toit, les pompiers… https://t.co/w8pRkLy9wh
17:00RT : Jusqu'à ce soir, venez profiter de l'ambiance conviviale et gourmande de la 47e édition de la Frairie des petits ve… https://t.co/AvYoXrK1ER
16:44RT : Sarlat-la-Canéda : Des inquiétudes partagées par les professionnels de santé -> https://t.co/KJMIm8TvxW
16:44RT : Jusqu'à ce soir, venez profiter de l'ambiance conviviale et gourmande de la 47e édition de la Frairie des petits ve… https://t.co/AvYoXrK1ER
16:43RT : Viam : Des câbles de fibre optique vandalisés -> https://t.co/USG2IZ4mxU
16:42Jusqu'à ce soir, venez profiter de l'ambiance conviviale et gourmande de la 47e édition de la Frairie des petits ve… https://t.co/AvYoXrK1ER
16:40Sarlat-la-Canéda : Des inquiétudes partagées par les professionnels de santé -> https://t.co/KJMIm8TvxW
16:38Perturbations en Limousin aujourd'hui dans la circulation des trains, après le droit de retrait observé par les che… https://t.co/zH6DyVFLAa
16:35Périgueux : Le Zéro risque, une culture -> https://t.co/WWnBdnpQYh
16:34Viam : Des câbles de fibre optique vandalisés -> https://t.co/USG2IZ4mxU
16:29RT : Maurice Papon qui, faut il le rappeler, aura dans sa vie mis successivement les juifs dans les trains et les arabes… https://t.co/figlLMjJD1
14:03Si le maire de persiste avec pour SON projet ce dernier risque d’ê… https://t.co/sutXSicJhC
10:33RT : Saint-Geniez-ô-Merle : Une zone blanche, des tours, un pylône et des explications -> https://t.co/3Z8jUmvacO
10:12Périgueux : Les Trios de Beethoven pour ouvrir la saison Sinfonia -> https://t.co/Le9FUNFHN9
09:49Bel avenir pour le projet Montaigne 😰 https://t.co/U7y9KWCdPu
09:20# # - -Vienne : Olivier Gouéry présente ses «Paysages intérieurs» à la Galerie Obia -> https://t.co/8IM67ZoIXs
09:17# # - -Vienne : Une incroyable collection d’émaux de Limoges aux enchères à Nîmes -> https://t.co/ti1z7sLQYA
09:14# # - -sur-Vienne : Bruno Genest brigue un nouveau mandat -> https://t.co/sTJa2T01Au
09:12France : A Léon-Blum, «on cherche plus à transmettre des valeurs que des connaissances» -> https://t.co/dZlpbUZfLG
09:10Région : Le festival Les Zébrures a posé les bases d’un nouveau projet -> https://t.co/WIaJasnWHL
09:07Région : Journée Mondiale du Refus de la Misère, une braderie gratuite pour 200 familles en situation de précarité… https://t.co/jhJuAG4rgw
09:04Région : "Au bord du r^ve", de nouvelles peintures pour la façade du Secours Populaire de Limoges -> https://t.co/h7Y6IHhA3t
21:20Saint-Geniès : Issue tragique à l’accident de dimanche près de Sarlat -> https://t.co/vtbgqYzcRB
20:50Périgueux : Les Jeunes Agriculteurs de la Dordogne soutiennent leurs aînés -> https://t.co/7MmyBJe4TS

Ces aliments qui nous pourrissent la vie... en toute impunité

ENQUÊTE. 60 millions de consommateurs sort un hors série sur «les aliments qui nous empoisonnent». Des tests sur 100 produits mais surtout un guide pour apprendre à se débrouiller seul dans la jungle des étiquettes.

SANTÉ
Trop gras, trop sucré, trop salé.
Ou encore plus gras, plus salé ou plus sucré qu’annoncé. Avec des additifs, des nitrites, des pesticides cachés. Voire des éléments interdits par la loi. La revue 60 millions de consommateurs s’attaquent aux « aliments qui empoisonnent » dans un hors-série qui épingle plus de 100 produits de grande consommation.
Ainsi Nesquik ou Super poulain qui s’imposent comme les meilleurs alliés du petit déjeuner des enfants, promettant « fer, vitamine
D, zinc » mais qui taisent la mention « riche en sucre » alors que le premier en contient… 76 % et le second 86. Ou encore le célèbre Ketchup Heinz qui pour un flacon de 700 gr ne proposent que huit tomates mais 22 morceaux de sucre. L’enquête fond aussi sur les poêlées de légumes de Bonduelle ou Picard qui doivent être utilisées sans ajouter de matières grasses tant les graisses cachées sont importantes.
Sans oublier les yaourts qui provoquent la colère des enquêteurs car ajoutant des additifs alors que la loi les interdits. Et de pointer les yaourts Carrefour aux fruits recette crémeuse, le Taillefine aux fraises ou le panier de Yoplait nature sur fruits. « Le mélange de fruits sert en somme de cheval de Troie pour contourner la loi », un « subterfuge » qui « dénature un produit simple et bon pour la santé » regrette la revue.
« Malgré les messages de santé publique, le consommateur a du mal à se repérer, car la plupart des ingrédients qui fâchent avancent masqués » souligne Adeline Tregouët, rédactrice en chef du supplément, « 80% du sel absorbé par les Français
proviennent des aliments transformés.
70% des sucres sont ajoutés et cachés ». D’où la publication d’une liste de 50 produits à proscrire, allant du E102 au E951, à aller traquer sur les étiquettes.
« Assurer un contrepoids en terme de communication et alerter sur le besoin de s’informer et de s’informer facilement est une bonne chose » commente Mathilde Thouvier, chercheure à l’Inserm ayant participé à une récente étude ayant conclu à des « corrélations entre alimentation ultra-transformée et risque de cancer ». Une étude qui s’ajoute aux connaissances faisant déjà état d’un lien « entre une nourriture riche en sel et les cancers de l’estomac ou les maladies cardiovasculaires », « très riche en sucre et plusieurs pathologies » liste la scientifique qui veut cependant garder des propos mesurés et ne reprend pas la formule de « poison » utilisée par la revue.
Elle attire d’avantage l’attention sur « l’équilibre nutritionnel » mais reconnaît que pour y parvenir, « il faut pouvoir faire des choix éclairés » et qu’actuellement « les étiquettes sont compliquées ». Mais de mettre en avant le Nutri-score devant permettre au consommateur « d’apprécier une valeur nutritionnelle d’un seul coup d’oeil ».
Des étiquettes en place depuis trois mois mais… seulement pour les entreprises volontaires. De plus le nutri-score ne prend pas en compte les additifs. « Nous manquons d’analyses sur l’homme mais il est vrai que des études sur les souris montrent des résultats alarmants sur certains additifs comme le nitrite ou le dioxyde de titan » reconnaît Mathilde Thouvier. Des programmes en ce sens ont donc été lancés.
Angélique Schaller

Air Jordan 30.5 Shoes