Fil info
22:08Alors que les inquiétudes pèsent quant à l’éloignement programmé du tribunal des justiciables, les justiciables lam… https://t.co/1cP3nMndcy
21:26Tulle : La Ville de demain s’imagine avec Minecraft -> https://t.co/vePlPqyR7I
18:32Indre : Tea time au lycée pour améliorer son anglais -> https://t.co/vraNnZkLtM
17:47RT : Pour la plus belle gare de France, Limoges Bénédictins est en demi-finale contre Tours.
17:33Châteauroux : Saint-Denis : une agence postale à la place du relais, c’est non ! -> https://t.co/V8k36YqyKJ
17:25Bergerac : Journée d’actions de la CGT pour répondre aux urgences sociales -> https://t.co/64rAHkuja0
17:02Pour la plus belle gare de France, Limoges Bénédictins est en demi-finale contre Tours.
17:02Région : Nécrologie: Bernard ! On ne t’oubliera pas | L'Echo https://t.co/dcs9Bd6WWI via
16:59Terrasson-Lavilledieu : Une Sainte Barbe honorée -> https://t.co/zwRpB3tRpg
16:57Sarlat-la-Canéda : La procédure est enclenchée pour la déviation nord -> https://t.co/as1w695VE9
15:51Périgueux : « C’est Macron qui nous a assassinés » -> https://t.co/jkMKeOtuJL
15:47Saint-Aquilin : Une gestion à construire -> https://t.co/XlwvXAoJWi
15:09Région : Bernard Defaix n'est plus -> https://t.co/RJY6Gz1Rey
11:47 grève TER annoncée
11:39Grève demain : service minimum d’accueil à Limoges au centre de loisirs de Beaublanc, (103, avenue Montjovis). Les… https://t.co/7h0Q7QBTrQ
11:21RT : samedi, les portes de la mairie seront ouvertes afin de recueillir les doléances des citoyens dans le cadre… https://t.co/l8hDVb1XtL
11:19 samedi, les portes de la mairie seront ouvertes afin de recueillir les doléances des citoyens dans le cadre… https://t.co/l8hDVb1XtL
09:42 municipal # - : Le budget au menu du conseil municipal -> https://t.co/uXpp5REBJs
09:40 - -Vienne : La gronde des avocats ne faiblit pas -> https://t.co/zuQybNTTMu
09:37 jaunes - -Vienne : Pugilat entre Gilets jaunes -> https://t.co/wdSoZ3IEon
09:34Région : A qui appartient «La Joconde des Ferrari ?» -> https://t.co/lKIiTbKgch
08:08RT : Les aides publiques aux entreprises privées, c’est 200 milliards d’euros ! Les grands groupes encaissent ces sommes… https://t.co/HNYWv1ZlJv

L’escalade en Syrie fait planer la menace d’un conflit mondial

CRISE

Trump prépare des frappes en Syrie, suivi par Macron. Cet engrenage présage le pire, analyse Michel Dolot, membre du bureau national du Mouvement de la paix.
Emmanuel Macron a affirmé jeudi sur TF1 avoir « la preuve que la semaine dernière des armes chimiques ont été utilisées, au moins du chlore, et qu’elles ont été utilisées par le régime de Bachar al-Assad ». Mais le président français s’est montré flou à l’instar de Donald Trump, qu’il suit sans aucun recul et avant les conclusions des enquêtes internationales. « Nous examinons la situation de très près. Nous devons prendre des décisions, elles seront prises sous peu », a déclaré Trump. Le chef du Pentagone, Jim Mattis, a dénoncé le recours « tout simplement inexcusable » aux armes chimiques, signe que des bombardements se préparent. Jusqu’où ira cette escalade ? Michel Dolot, membre du bureau national du Mouvement de la paix, rappelle que « nous vivons dans une culture de guerre effrénée et c’est inexorablement que l’on s’avance en Syrie vers un conflit important dont les acteurs sont toutes les grandes puissances militaires, à l’exception de la Chine ». Le pacifiste insiste sur la « grande guerre de communication menée par des États qui veulent faire la guerre », soulignant que cette propagande ne fait pas bon ménage avec la vérité. Dans cet océan belliqueux, le mouvement fait entendre une autre voix : « cette situation nous amène à exiger tout de suite l’arrêt des bombardements, de jouer la carte multilatérale de l’ONU et de mettre en oeuvre toutes les solutions politiques, qui éviteraient que les gens meurent ». Le droit international doit prévaloir. Or les Etats-Unis veulent passer outre. « Cela ressemble beaucoup à ce qu’avait fait Powell à l’ONU quand il avait sortie sa petite fiole d’antrax à propos d’armes de destruction massive en Irak », constate Michel Dolot. « En tant que citoyen, la première chose à faire est de recouper les informations, ce qui est très difficile. Ce que nous disons c’est que vouloir ajouter des bombes aux bombes est proprement scandaleux ».
Françoise Verna