Fil info
00:07France : En juin, les abeilles et pollinisateurs sont à l'honneur dans les villes -> https://t.co/QoDpdy2pzH
00:03France : « Toujours le même refus de contraindre les entreprises » -> https://t.co/rOhf5ALNPV
23:50France : Loi asile : rififi chez les marcheurs -> https://t.co/w2FwlhCmjC
21:53«On vit dans un monde où on ne peut plus faire confiance à son prochain », s’insurge Ibrahima dans le box des accus… https://t.co/SXckvLJc4Q
21:26Région : Le fret ou l’erreur d’aiguillage -> https://t.co/eza8X0WfD1
20:56Basket : Se méfier de l'euphorie -> https://t.co/W7XubA54vk
20:54Football : Surtout, ne pas faiblir! -> https://t.co/fcbABnA6Ro
19:58RT : Les de installent 12m de rail devant la filiale et transporteur routier Geodis. https://t.co/MwHEVq1Bfy
18:35Mauvières : Bientôt 27 500 œufs de poule dans la commune ! -> https://t.co/rhFGMKYfbW
18:34Châteauroux : Le conservatoire revisite l’opéra bouffe -> https://t.co/AEkQjgY4Ee
18:18La Souterraine : Ne rien lâcher... médailles comprises | L'Echo https://t.co/9Z5nEnK2NU via
18:03# # - : Le verre de terre: un «projet pour la planète» -> https://t.co/LA6X0hzySf
18:00# # - -Denis-des-Murs : Chez «Les Troubadours de la Combade» -> https://t.co/3pYneQbetH
17:57 - -Yrieix-la-Perche : Une mobilisation hautement sécurisée -> https://t.co/qw24FtyyjT
17:54# # - -Junien : Un entraînement de haut niveau pour 55 jeunes judokas motivés -> https://t.co/OCBzXu7EdN
17:52# # - : Questions pour un champion -> https://t.co/nAKNMMUjE6
17:08Terrasson-Lavilledieu : Un tourisme à visage humain -> https://t.co/cDyWP0MQzU
17:04Dordogne : Une rénovation arrosée -> https://t.co/QisHwWJoKv
17:02Sarlat-la-Canéda : Une rénovation arrosée -> https://t.co/CvEI8fZdEP
15:41Périgueux : Quatre nouvelles boîtes à livres installées dans la ville -> https://t.co/ERLAdYHQp6
15:18RT : Les de installent 12m de rail devant la filiale et transporteur routier Geodis. https://t.co/MwHEVq1Bfy
14:45Dordogne : Les cheminots ne faiblissent pas -> https://t.co/uNi0eqlcZg
13:03RT : Région : Photonis : «Prudence et diplomatie» de mise -> https://t.co/zNeBvgBKqJ
13:01Région : Photonis : «Prudence et diplomatie» de mise -> https://t.co/zNeBvgBKqJ
12:21RT : Les de installent 12m de rail devant la filiale et transporteur routier Geodis. https://t.co/MwHEVq1Bfy

Les casques bleus de la Minusma ciblés

MALI. Le « Super Camp » de l’ONU et des soldats français ont essuyé d’une attaque sans précédent, dimanche.

TOMBOUCTOU
« Une quinzaine» d’assaillants ont été tués lors de l’attaque qui visait à «prendre le contrôle » du «Super Camp» de l’ONU et de la force française Barkhane samedi à Tombouctou, dans le nord du Mali, ont annoncé dimanche les autorités françaises. Selon les derniers bilans, un Casque bleu a été tué et une dizaine blessés. Sept militaires français, également blessés, ont été pris en charge par les structures médicales françaises à Gao, à quelque 320 km à l’est de Tombouctou, a indiqué dimanche l’état-major français. « Au moins 15 terroristes ont été mis hors de combat », a-t-il précisé dans un communiqué.
L’assaut contre le camp, qui abrite le QG de la Mission de l’ONU au Mali (Minusma) et des hommes de Barkhane, à proximité de l’aéroport de la ville, a duré plus de quatre heures. Il a été « mené par des terroristes, déguisés pour certains en Casques bleus et utilisant des véhicules maquillés aux codes de l’ONU ou des forces armées maliennes », selon le communiqué de l’état-major. « Cette attaque visait à prendre le contrôle de ce camp et à occasionner le plus grand nombre de dégâts.
Elle a compris notamment des tirs indirects, vraisemblablement de mortiers, et l’explosion de trois véhicules piégés dans le but de créer une brèche dans l’enceinte ». « Les militaires de la Minusma (force de l’ONU) et ceux de la force Barkhane ont repoussé les attaques menées à l’intérieur de l’enceinte, neutralisant les assaillants.
Certains terroristes étaient munis de ceinture d’explosifs », a ajouté l’état-major. « Cette attaque sournoise a été contrée, l’objectif de provoquer le plus de dégâts possible a échoué », a commenté son porte-parole, le colonel Patrik Steiger. Le ministère malien de la Sécurité avait évoqué la veille deux véhicules piégés, l’un aux couleurs des Forces armées maliennes (Fama) et l’autre portant le sigle «UN» des Nations unies. Le premier « a explosé», tandis que le second « a pu être immobilisé ». «Notre détermination à soutenir la paix au #Mali reste inébranlable», a réagi sur Twitter le chef du département des opérations de maintien de la paix de l’ONU, Jean-Pierre Lacroix. « C’est la première fois qu’il y a eu une attaque de cette envergure contre la Minusma à Tombouctou », a relevé une source sécuritaire étrangère. « C’est une attaque qu’on n’avait jamais connue », a confirmé un responsable du gouvernorat de Tombouctou.
Déployée au Mali en juillet 2013, la Minusma, qui compte environ 12.500 militaires et policiers, est actuellement la mission de maintien de la paix de l’ONU la plus coûteuse en vies humaines. Elle avait, avant l’attaque de samedi, perdu plus de 160 Casques bleus, dont 102 dans des actes hostiles, ce qui représente plus de la moitié des soldats de l’ONU tués sur cette période dans le monde. Elle doit recevoir dans les prochains mois des renforts canadiens, Ottawa ayant annoncé le 19 mars sa décision de déployer pendant un an une force d’appui aérienne avec des hélicoptères et des Casques bleus. Des groupes liés à Al-Qaïda ont dicté leur loi dans le nord du Mali de mars-avril 2012 à janvier 2013, date du déclenchement d’une opération militaire internationale à l’initiative
de la France.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.