Fil info
20:29Dordogne : Chasse au syndicaliste à la Sobéval -> https://t.co/9IBNUkTIvO
18:41Indre : Un nouveau jumelage sur fond de projet économique -> https://t.co/jOjQQAwo70
18:40Indre : 200 lycéens pour le climat -> https://t.co/ghQqNEAhih
18:39Indre : [intégral] Entre traditions et innovations -> https://t.co/7OJxmkL5je
18:07RT : Ce qui se passe ici avec la liaison Perpignan-Rungis c’est aussi la conséquence de la libéralisation du fret ferrov… https://t.co/Ubew1U4Aei
17:55RT : Tête de liste pour les européennes, a fait face sur à la vulgarité absolue d'un improbable… https://t.co/tDujckou22
17:24RT : Pour l'humain et la planète d'abord ! était à la marche à Paris. https://t.co/7KKSQc6Mfg
17:24RT : Le glyphosate pollue, le glyphosate est un poison. C'est la raison pour laquelle nos députés européens se battront… https://t.co/qlP87HuAuO
16:47Saint-Gaultier : Gérard Laude expose ses œuvres pour la première fois -> https://t.co/kasdDr0c7A
16:44La Châtre : Une résidence pour seniors dans le quartier Saint-Lazare -> https://t.co/fnvOlrcuSH
15:41Périgueux : Apprentissages et travaux -> https://t.co/RklGmcjxRW
14:22Boulazac : Mobilité danoise et gourmandises à Métro -> https://t.co/1zzKln03hk
11:34RT : La déontologie et la liberté d'expression convoquées à leur tour par la DGSI https://t.co/LJGceBICkS
11:22RT : ⚠️ [] ⚠️ La est placée en ⛈️ par . Des averses à caractèr… https://t.co/G3WCoSiLEe
09:46RT : La est en alerte jaune aux 🌩️. Soyez prudents dans vos déplacements et si vous pratiquez u… https://t.co/paTzzgZeGb
07:59France : Brossat : « Les 5% sont à portée de main » -> https://t.co/72MgMbyeNJ
07:51# # - : Hervé Labetoulle ancien résistant, partage son histoire -> https://t.co/ZWbLrKNqam
07:49# # - : A hurler de silences... -> https://t.co/zobI35vBDL
07:47# # - -Yrieix-la-Perche : Contes en musique pour Coquelicontes -> https://t.co/a2L8gOLnu1
07:46# # - : Le club de foot prépare ses 70 ans -> https://t.co/AxopmlqSew
07:44# # - -Yrieix-la-Perche : Rester actif et bien se nourrir pour être en forme -> https://t.co/rqEZf8Evjh
07:39# # - : Aurora, sur la route de la créativité et des festivals -> https://t.co/FDhPQDMGlr
07:38# # - : 3 jours de fête et des nouveautés -> https://t.co/6ErmOQw6me
07:35# # - -sur-Vienne : Les composteurs partagés -> https://t.co/QgLTGM6cmq
07:34# # - -Junien : Un Rabelais toujours jeune à La Mégisserie -> https://t.co/lKxTzzJeNt
07:32# # - -Junien : De la danse poignante sur la scène de La Mégisserie -> https://t.co/rBbaf2waIK
07:29# # - : Retrouver sa part d’enfance avec la nouvelle saison de l'Opéra de Limoges -> https://t.co/AxX86V6MPC
07:27# # - : Le jeu fait sa fête demain à la ludothèque -> https://t.co/mFm0lcQVtl
07:24# # - -Vienne : Une programmation culturelle riche pour le vaste territoire d'ELAN -> https://t.co/F0MJRWER7s
07:22# # - -Germain-les-Belles : Le circuit du Martoulet inauguré -> https://t.co/zQuhQW6D3t
07:20Région : « Le contournement Est (de Limoges) n’est pas enterré » -> https://t.co/Zg61eSc3xo
07:16France : Les bébés entassés comme la volaille en batterie? -> https://t.co/XmsVUyIRng
07:13Région : Vins Noirs offre le premier prix du roman policier Francophone -> https://t.co/wwgCLJwSEp

Syrie : la guerre au nom du droit en violant le droit ?

ANALYSE

Les Etats-Unis, la France et la Grande-Bretagne ont bombardé la Syrie dans la nuit de vendredi à samedi en s’affranchissant du droit international. En agissant de la sorte, Trump, Macron et May ouvrent la boîte de Pandore.
Une chose est sûre, quarante personnes parmi lesquelles des enfants, ont péri, victimes de gaz à Douma aux environs de Damas en Syrie, où la guerre civile fait rage depuis huit ans.
Ce qui est moins certain, c’est l’origine des utilisateurs des gaz toxiques car tous les protagonistes en ont fait usage. On se souvient de l’affaire du massacre chimique de la Goutha le 21 août 2013. Il fut imputé au régime syrien notamment par Laurent Fabius alors ministre
des affaires étrangères. Or, une étude non démentie du «prestigieux Massachusetts Institute Of Technology (MIT) affirmait que le massacre chimique d’août 2013 a été perpétré depuis une zone rebelle », nous rappelait le Point. C’est si vrai, que pour le drame de Douma, le Monde, le Figaro et de nombreux médias ont pris soin d’utiliser la formule « attaque présumée ». Une prudence qui tient aussi compte du mensonge d’État commis à la tribune de l’ONU en février 2003 par Colin Powell concernant les armes de destruction massive,
soi-disant détenues par Saddam Hussein (voir ci-dessus). Ces faits auraient dû conduire à la prudence et appeler une enquête internationale indépendante placée sous la responsabilité de l’ONU. Le régime syrien en avait accepté le principe, et adressé une «invitation officielle» à se rendre sur les lieux, à l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC).
Macron, Trump, et la Première ministre anglaise Theresa May ont ignoré ce recours. Pour quelles raisons ? Pourquoi ont-ils fait le choix d’ajouter de la guerre à la guerre en frappant les installations militaires ? Pour affaiblir militairement le régime alors que celui-ci est entrain de gagner la bataille sur le terrain comme l’indique la chute du bastion rebelle de la Goutha ? Espèrent-ils ainsi provoquer un retournement des rapports des forces qu’aucun ne croit pourtant possible ?
La paix mondiale est désormais plus que menacée Dans leurs déclarations concordantes, Trump Macron et May justifient les bombardements au nom de la « restauration du droit ». Mais comme le font justement remarquer de nombreux observateurs politiques et des diplomates, les attaques conjointes contre le régime syrien ont été faites en s’affranchissant du droit international.
Pour être légitimes, ces attaques auraient dû avoir un mandat de l’ONU, ou répondre à la demande émanant du pays concerné, ou encore correspondre à la légitime défense suivant l’article 51 de la charte des nations unies. On doit constater que la coalition ne disposait d’aucune de ces trois conditions légales d’intervention.
En violant le droit, Macron, Trump et May ouvrent la boîte de Pandore. C’est le règne de la seule loi du plus fort. L’accepter ici, c’est l’accepter pour tous.
Ces trois apprentis sorciers ont ouvert les portes de l’enfer. La paix mondiale est désormais plus que menacée.
André Ciccodicola