Fil info
19:36Région : Pas de justice environnementale sans justice sociale -> https://t.co/UA5mJQ5Xuy
19:04Châteauroux : Une centaine de marcheurs pour le climat -> https://t.co/HZfjdm59wj
19:03Indre : Téléthon : 47 055 euros récoltés dans l’Indre au 36 37 -> https://t.co/8ZjSgzVifY
19:02Indre : Gilets jaunes : 500 sous la pluie -> https://t.co/BnP7ygfor3
18:43# # - -Vienne : Un espace dédié à la jeunesse -> https://t.co/zvhtWrDsQz
18:42Brive-la-Gaillarde : Une avenue à côté de la plaque pour la LDH | L'Echo https://t.co/iZEN0mUs2L via
18:42Corrèze : Des chutes d'eau extraordinaires au barrage du Chastang | L'Echo https://t.co/LaGqDYxpkx via
18:38# # - -Vienne : Un Téléthon marqué par la pluie et les mouvements sociaux -> https://t.co/rGqDu5mjBP
18:11Périgueux : La saison des truffes est ouverte -> https://t.co/d90ExcPOij
18:07Dordogne : La voiture de Jacqueline Dubois et celle de son époux incendiées -> https://t.co/AiizANR4TZ
18:07La Sainte-Barbe du centre de secours Maurice-Lebon à Guéret était l’occasion, outre la passation de commandement en… https://t.co/dMQzMy3oc5
18:01Dordogne : Les Gilets jaunes demandent à être enfin entendus -> https://t.co/HAF2OIwRUr
18:00Dordogne : Ils ont marché pour le climat -> https://t.co/w41a9zDeLV
17:57Sarlat-la-Canéda : La fin d’une époque pour Majuscule -> https://t.co/dTt7fRn2UJ
17:23France : Ligne Limoges-Ussel -> https://t.co/SJWMWJo3Uf
17:20# # - -Vienne : Des Gilets jaunes dans l’attente -> https://t.co/2Qab5JramC
17:09Région : La gare de Limoges «bouclée» -> https://t.co/Q30Xdy1YCS
17:00Région : Marche pour le climat: la gare de Limoges «bouclée» | L'Echo https://t.co/jacK0BRELN via
16:59Région : Marche pour le climat: la gare de Limoges «bouclée» | L'Echo https://t.co/4prmNAbd6v via
16:57Région : Marche pour le climat: la gare de Limoges «bouclée» | L'Echo https://t.co/1D2y4CGXUG via
16:56Région : Marche pour le climat: la gare de Limoges «bouclée» -> https://t.co/N3tyxfvUeh
16:47 ça vous dirait de soutenir un projet agricole et ? - > https://t.co/6A6WjbdUC2
14:37Dordogne : Le PCF au cœur des luttes -> https://t.co/H9VcVEashq

Que font les soldats français en Syrie ?

MOYEN-ORIENT. Le ministre américain de la Défense a révélé que des forces spéciales françaises ont été envoyées en renfort en Syrie.

BOURBIER
« Les Français nous ont renforcés en Syrie avec des forces spéciales au cours des deux dernières semaines », a révélé Jim Mattis, qui témoignait jeudi devant le Congrès. Le chef du Pentagone confirmait ainsi des informations de presse que le gouvernement français, généralement très discret sur l’utilisation de ses forces spéciales, n’a jamais accréditées, sauf il y a un an. Le 26 mai 2017, sur l’antenne d’Europe 1, la ministre des Armées Sylvie Goulard (remplacée depuis par Florence Parly), déclarait à propos de la Syrie : « Nous avons des forces spéciales qui font des opérations ponctuelles ».
Première question. Pourquoi les Français apprennent-ils aujourd’hui par la voix de l’Amérique que leurs soldats sont toujours engagés
dans des opérations au sol en Syrie ? La représentation nationale, piétinée au moment des frappes menées le 14 avril sans aucun mandat international, est une fois de plus mise devant le fait accompli. La guerre est pourtant une affaire sérieuse.
Engager son pays dans le bourbier syrien mérite un débat démocratique. Interrogé à ce sujet lors de sa conférence de presse commune
avec son homologue américain Donald Trump mardi, Emmanuel Macron avait simplement indiqué : « Nous avons décidé d’augmenter
notre contribution à la coalition et nous sommes totalement impliqués dans la lutte contre Daech ». Jim Mattis était questionné sur le désir exprimé à plusieurs reprises par M. Trump de retirer les forces américaines de Syrie. « A l’heure actuelle, nous ne nous retirons pas », a-t-il répondu. « Vous allez assister à un nouvel effort dans la vallée de l’Euphrate dans les jours qui viennent contre ce qui reste du califat » du groupe extrémiste. Le combat contre l’EI « est en cours », a-t-il poursuivi.
Deuxième question : comment imaginer une issue à ce long conflit avec, sur le terrain, des belligérants aux objectifs radicalement opposés ? Russes, Américains, Iraniens et Turcs ont fait de cette partie du monde une poudrière. Le droit international et l’ONU, complètement marginalisés, devraient pourtant devenir le seul cadre pour un règlement pacifique.
F.V Avec AFP