Fil info
21:00Indre : Ian Brossat, tête de liste PC aux Européennes, demain dans l’Indre -> https://t.co/s2mM7rZ8bC
20:58Indre : E. Macron face à l’entreprise -> https://t.co/tYGEyi80Kx
19:38Région : Vie et mort d’un club sportif: quand trop, c'est trop! | L'Echo https://t.co/QmzR1p5h55 via
18:52RT : [🏆🗳 Mobilisation Générale !!!] On est une nouvelle fois en liste pour les ! Alors on a besoin de votre so… https://t.co/oi8EpoZCNU
18:10RT : Lors de sa commission permanente qui s'est tenue aujourd'hui, le conseil régional de Nouvelle-Aquitaine a voté une… https://t.co/unwgDAWjIP
18:10RT : 🎊👉FESTIVAL AUX CHAMPS 👍😊 Rendez-vous JEUDI 21 FÉVRIER à 16H pour découvrir les premiers noms !!! 💥CONCOURS 💥 Ga… https://t.co/1HVVlDkLDX
17:22Dordogne : Jean-Philippe Granger dans un fauteuil pour six ans -> https://t.co/RVSvJjYYIS
17:22Lors de sa commission permanente qui s'est tenue aujourd'hui, le conseil régional de Nouvelle-Aquitaine a voté une… https://t.co/unwgDAWjIP
17:02Sarlat-la-Canéda : Le grand débat débouchera-t-il sur du concret ? -> https://t.co/57px26e5G1
16:21RT : Compte rendu du SNUipp87 du Cden de ce jour : 14 classes fermeront et 8 ouvriront en septembre 2019… https://t.co/vBbKW6b112
16:21Après le CDEN de ce matin : rien de nouveau concernant le projet de carte scolaire présenté hier et publié dans notre édition de ce jour.
16:00Trélissac : La commune s’engage dans le sport sur ordonnance -> https://t.co/WRGi8arfLO
15:56RT : : stéphane ostrowski attaque le aux prud’hommes
15:48 ce n'est qu'un début....continuons le....
15:31Argenton-sur-Creuse : Victoire des défenseurs de la gare ! -> https://t.co/755BJMTeaz
14:38RT : C'est bien beau de vouloir CHANGER LE MONDE. ✊🌏✊ Mais y a un moment, on peut pas boire son CAFÉ dans un Ché Gu… https://t.co/HliiWSFUTZ
14:13RT : Alain Juppé, premier homme politique condamné à entrer au https://t.co/o69hV4IkTS
14:10Neutralisation de la voie de droite entre les échangeurs n°37 « Boisseuil » et n°28 « Grossereix » sur l’autoroute… https://t.co/mdkj3AbYks
14:07Dordogne : Incertitudes sur l’avenir de Condat -> https://t.co/mruMxrPUAb
13:51 en vidant les etangs, il y a une serie a produire tellement il y avait de curieux qd chichi etait roi,
12:56Tulle : Le téléfilm « Meurtre en Corrèze » recherche des figurants -> https://t.co/PLUWz4NzoX
12:37Région : Vie et mort d’un club sportif: quand trop, c'est trop! | L'Echo https://t.co/lObLn8tbDH via https://t.co/izT1fh7mXG
12:16RT : Tous unis contre toutes les formes de racisme et d'antisémitisme rdv lundi 18 février à 18h devant l'école Simone… https://t.co/qu7utpT8b8
12:00Tous unis contre toutes les formes de racisme et d'antisémitisme rdv lundi 18 février à 18h devant l'école Simone… https://t.co/qu7utpT8b8
11:29 C'est que ce n'est pas le débat que vous cherchiez mai… https://t.co/ezvpCqvKVk
10:40RT : France : Le tribunal administratif annule l’arrêté d’expulsion de l'artiste René Bokoul -> https://t.co/yOyh2s8UBP
09:59RT : France : Le tribunal administratif annule l’arrêté d’expulsion de l'artiste René Bokoul -> https://t.co/yOyh2s8UBP
09:41Région : Gibo fait la tête à la fac -> https://t.co/mrEwm78VQj
09:39Région : Les étudiants au service de la prévention routière -> https://t.co/g6H587qvTD
09:37# # - -Vienne : 14 fermetures de classes au lieu de 17 , encore trop pour les syndicats -> https://t.co/6OXHYQjAe6
09:35# # - -Vienne : Fermeture du PADE : recul de l’accès au droit des étrangers -> https://t.co/ManYacVHdi
09:32# # - -Vienne : Limoges Métropole, investir et préserver l’avenir -> https://t.co/X0nvPHLEcP
09:29France : Le tribunal administratif annule l’arrêté d’expulsion de l'artiste René Bokoul -> https://t.co/yOyh2s8UBP
07:49# # - -Vienne : Cambriolages : les auteurs interpellés et emprisonnés -> https://t.co/d6WCOzXfbK
07:48France : Dans l'Indre, Macron prend le pouls des ruraux -> https://t.co/FHPVLx50cX
00:08Corrèze : Surendettement : la précarité au cœur des dossiers -> https://t.co/c3PPrlijNW
00:07Corrèze : Surendettement : la précarité au cœur des dossiers -> https://t.co/FdIDEU7yXg

Scrutin : une délégation du PCF arrêtée en Turquie

ÉLECTIONS

Alors que le président turc Erdogan était annoncé en tête hier soir des résultats partiels des élections présidentielle et législatives, la sénatrice communiste Christine Prunaud et deux militants du PCF, venus observer le déroulement du scrutin dans la ville d’Agrin, ont été arrêtés. Ils ont été relâchés après le vote.
Le pouvoir turc veut étouffer toutes les voix qui dénoncent les fraudes massives à l’oeuvre ». Le PCF a vigoureusement dénoncé hier l’arrestation arbitraire de sa délégation venue observer le déroulement des élections présidentielle et législatives à l’appel du principal parti pro-kurde, le HDP.
« Nous avons été arrêtés à 10h30 et retenus à la gendarmerie jusque 17 heures, à la fin des opérations de vote. On nous a dit qu’il n’y aurait pas de poursuites contre nous car notre présence n’était pas délictuelle », a expliqué Hulliya Turan, secrétaire départementale du Bas-Rhin. La délégation, composée également de Christine Prunaud, sénatrice des Côtes d’Armor, et Pascal Torre, membre du secteur des Relations Internationales au PCF, s’était rendue dans deux bureaux de vote et revenait en ville quand elle a été interpellée.
« On nous a emmenés à la gendarmerie pour vérifier nos identités puis on nous a demandé ce qu’on faisait là, pour quelle organisation on travaillait », a raconté Hulliya Turan. « Ils avaient du mal à admettre qu’on était juste là pour observer les élections », a-t-elle ajouté.
La délégation a été laissée libre de poursuivre son séjour en Turquie, a-t-elle précisé.
C’était « une mission d’observation de nature citoyenne comme cela se fait dans d’autres pays », pour s’assurer qu’aucune fraude n’était commise car « il y a eu des doutes lors des précédentes élections », et « on n’a pas du tout caché la raison pour laquelle ils se rendaient sur place », a déclaré à Franceinfo le secrétaire national du PCF et sénateur, Pierre Laurent. « Cette attitude des autorités turques montre leur grande fébrilité ».En comptant les Turcs de la diaspora, quelque 59 millions d’électeurs étaient appelés à voter pour ce double scrutin présidentiel et législatif. Il doit marquer le passage du système présidentiel en vigueur à un régime hyper-présidentiel voulu par Erdogan. Pour stopper cette course folle de l’autocrate, trois partis ont noué une alliance inédite pour les législatives: le CHP (social démocrate),
Iyi (nationaliste) et le Saadet (islamiste). Et ce avec l’appui du HDP dont le candidat Selahattin Demirtas a été contraint de faire campagne depuis une prison où il est détenu depuis 2016. L’un des facteurs déterminants de ce double scrutin est précisément le vote de l’électorat kurde. Si le HDP franchit le seuil de 10% des voix lui permettant d’entrer à l’Assemblée, le parti d’Erdogan l’AKP pourrait perdre sa majorité parlementaire.
D’où les fortes craintes de fraudes massives notamment dans le sud-est du pays où les opposants à Erdogan ont dénoncé des irrégularités.
Hier soir, après dépouillement de plus de 40% des bulletins, Erdogan était en tête du scrutin présidentiel avec environ 57% des voix.
F.V avec AFP