Fil info
21:00Indre : Ian Brossat, tête de liste PC aux Européennes, demain dans l’Indre -> https://t.co/s2mM7rZ8bC
20:58Indre : E. Macron face à l’entreprise -> https://t.co/tYGEyi80Kx
19:38Région : Vie et mort d’un club sportif: quand trop, c'est trop! | L'Echo https://t.co/QmzR1p5h55 via
18:52RT : [🏆🗳 Mobilisation Générale !!!] On est une nouvelle fois en liste pour les ! Alors on a besoin de votre so… https://t.co/oi8EpoZCNU
18:10RT : Lors de sa commission permanente qui s'est tenue aujourd'hui, le conseil régional de Nouvelle-Aquitaine a voté une… https://t.co/unwgDAWjIP
18:10RT : 🎊👉FESTIVAL AUX CHAMPS 👍😊 Rendez-vous JEUDI 21 FÉVRIER à 16H pour découvrir les premiers noms !!! 💥CONCOURS 💥 Ga… https://t.co/1HVVlDkLDX
17:22Dordogne : Jean-Philippe Granger dans un fauteuil pour six ans -> https://t.co/RVSvJjYYIS
17:22Lors de sa commission permanente qui s'est tenue aujourd'hui, le conseil régional de Nouvelle-Aquitaine a voté une… https://t.co/unwgDAWjIP
17:02Sarlat-la-Canéda : Le grand débat débouchera-t-il sur du concret ? -> https://t.co/57px26e5G1
16:21RT : Compte rendu du SNUipp87 du Cden de ce jour : 14 classes fermeront et 8 ouvriront en septembre 2019… https://t.co/vBbKW6b112
16:21Après le CDEN de ce matin : rien de nouveau concernant le projet de carte scolaire présenté hier et publié dans notre édition de ce jour.
16:00Trélissac : La commune s’engage dans le sport sur ordonnance -> https://t.co/WRGi8arfLO
15:56RT : : stéphane ostrowski attaque le aux prud’hommes
15:48 ce n'est qu'un début....continuons le....
15:31Argenton-sur-Creuse : Victoire des défenseurs de la gare ! -> https://t.co/755BJMTeaz
14:38RT : C'est bien beau de vouloir CHANGER LE MONDE. ✊🌏✊ Mais y a un moment, on peut pas boire son CAFÉ dans un Ché Gu… https://t.co/HliiWSFUTZ
14:13RT : Alain Juppé, premier homme politique condamné à entrer au https://t.co/o69hV4IkTS
14:10Neutralisation de la voie de droite entre les échangeurs n°37 « Boisseuil » et n°28 « Grossereix » sur l’autoroute… https://t.co/mdkj3AbYks
14:07Dordogne : Incertitudes sur l’avenir de Condat -> https://t.co/mruMxrPUAb
13:51 en vidant les etangs, il y a une serie a produire tellement il y avait de curieux qd chichi etait roi,
12:56Tulle : Le téléfilm « Meurtre en Corrèze » recherche des figurants -> https://t.co/PLUWz4NzoX
12:37Région : Vie et mort d’un club sportif: quand trop, c'est trop! | L'Echo https://t.co/lObLn8tbDH via https://t.co/izT1fh7mXG
12:16RT : Tous unis contre toutes les formes de racisme et d'antisémitisme rdv lundi 18 février à 18h devant l'école Simone… https://t.co/qu7utpT8b8
12:00Tous unis contre toutes les formes de racisme et d'antisémitisme rdv lundi 18 février à 18h devant l'école Simone… https://t.co/qu7utpT8b8
11:29 C'est que ce n'est pas le débat que vous cherchiez mai… https://t.co/ezvpCqvKVk
10:40RT : France : Le tribunal administratif annule l’arrêté d’expulsion de l'artiste René Bokoul -> https://t.co/yOyh2s8UBP
09:59RT : France : Le tribunal administratif annule l’arrêté d’expulsion de l'artiste René Bokoul -> https://t.co/yOyh2s8UBP
09:41Région : Gibo fait la tête à la fac -> https://t.co/mrEwm78VQj
09:39Région : Les étudiants au service de la prévention routière -> https://t.co/g6H587qvTD
09:37# # - -Vienne : 14 fermetures de classes au lieu de 17 , encore trop pour les syndicats -> https://t.co/6OXHYQjAe6
09:35# # - -Vienne : Fermeture du PADE : recul de l’accès au droit des étrangers -> https://t.co/ManYacVHdi
09:32# # - -Vienne : Limoges Métropole, investir et préserver l’avenir -> https://t.co/X0nvPHLEcP
09:29France : Le tribunal administratif annule l’arrêté d’expulsion de l'artiste René Bokoul -> https://t.co/yOyh2s8UBP
07:49# # - -Vienne : Cambriolages : les auteurs interpellés et emprisonnés -> https://t.co/d6WCOzXfbK
07:48France : Dans l'Indre, Macron prend le pouls des ruraux -> https://t.co/FHPVLx50cX

Les Autrichiens refusent la semaine de 60 heures

L’Autriche n’avait pas connu une telle manifestation depuis 50 ans : près de 100 000 personnes ont dénoncé ce week-end la volonté du gouvernement droite-extrême droite d’étendre la durée du temps de travail à 12 heures par jour et 60 heures par semaine.

Près de 100 000 personnes, selon les syndicats, ont manifesté samedi à Vienne pour protester contre la volonté du gouvernement formé
par la droite (ÖVP) et l’extrême droite (FPÖ) d’étendre à 12 heures par jour et à 60 par semaine la durée maximale autorisée de travail.
Un défilé organisé par la puissante confédération syndicale ÖGB, qui regroupe 1,4 million de membres sur une population totale de 8,5 millions d’habitants. Il s’agissait de la première mobilisation de cette ampleur depuis l’arrivée à la chancellerie du jeune dirigeant conservateur Sebastian Kurz, fin 2017.
Passage en force
Selon le gouvernement, cette mesure qui doit être adoptée jeudi par le Parlement, répond à la nécessité de rendre les entreprises plus compétitives. La durée normale du travail en Autriche est fixée à 8 heures par jour et 40 heures par semaine.
La durée maximale autorisée est de 10 heures par jour et de 50 par semaine, des plafonds que le gouvernement veut étendre à 12 et 60 heures respectivement. Déjà en 2007, un projet de loi avait été proposé en ce sens. Les salariés autrichiens pouvant, après accord avec leurs patrons, travailler jusqu’à 60 heures par semaine, durant 24 semaines par an. Cette fois-ci il s’agit de rendre cette règle obligatoire même si sous la pression de l’opposition, le gouvernement a amendé son projet initial, assurant que ces durées ne pourraient être atteintes que sur la base du « volontariat ».
La coalition droite-extrême droite au pouvoir depuis fin 2017 met en fait son programme libéral à exécution, visant à « flexibiliser » le marché du travail.
Nombre de syndicalistes s’étaient alors retrouvés aux côtés des démocrates dans la rue pour dénoncer la remise en cause annoncée du code du travail autrichien.
Dans un pays où les amendements au droit social sont traditionnellement le fruit de négociations entre les partenaires sociaux, la volonté du gouvernement de passer directement par la voie législative est particulièrement mal perçue par les syndicats. « Nous résisterons avec tous les moyens à notre disposition », a prévenu samedi le chef de l’ÖGB, Wolfgang Katzian, sommant la coalition au pouvoir, élue notamment sur la promesse d’étendre le champ de la démocratie directe, de « demander l’avis du peuple » par référendum.
Le tous dans un silence assourdissant de l’Europe alors que l’Autriche a pris ce dimanche la présidence de l’UE pour un semestre, M.R. avec AFP