Fil info
09:12Bergerac : Opération de sensibilisation aux risques éléctriques auprès des agents de la Ville -> https://t.co/BfEVBPD4jy
09:12 du Cloître - -Vienne : Bellac. Théâtre du Cloître : on ouvre samedi -> https://t.co/Oe8aZkkdw2
05:30Enfin une bretelle pour accéder directement au parc d'activités de la Croisière. https://t.co/EhNKk6ZDAJ
05:27RT : Brive-la-Gaillarde : La Maison Robert Bach se fait toute rose -> https://t.co/Cb5nSnlbiX
21:22Brive-la-Gaillarde : La Maison Robert Bach se fait toute rose -> https://t.co/Cb5nSnlbiX
21:09Tulle : Un cross solidaire au collège Clémenceau -> https://t.co/vSDj4XoEy4
18:45Indre : Les communistes du côté des retraités contre la hausse de la CSG -> https://t.co/ylC2FMkyFn
18:42Une plaque commémorative a été installée en 2013 devant la médiathèque pour ne pas oublier https://t.co/OEb5gZc8yp
18:39Chaque année ville martyre se souvient du massacre des Algériens à Paris https://t.co/1IKFNRfSKE
18:17# # - -Vienne : «Petites machines à habiter» : le défi de l’«archi-récup» -> https://t.co/HZ4CVlcKhn
18:06Dordogne : « Je suis déjà condamné à perpétuité par ma conscience » -> https://t.co/S7cEaMGQ8J
18:03Région : Accès direct à La Croisière, enfin ! -> https://t.co/pT5qdN2GEx
17:57 Vous avez remarqué que qd vous mettez -Vienne ça ne prend que ? Et personne ne cherche ça...
17:53Arrivés mardi soir à Felletin, les participants à une des quatre marches pour la forêt, celle démarrée à Perpignan… https://t.co/GfVcrG7NkE
17:41# # - -Vienne : «Ils ont délibérément choisi la méthode de la chaise vide» -> https://t.co/RqS4qjwao6
17:38# # - -Vienne : Un lieu et des idées -> https://t.co/nqJId6qEQL
17:36# # - -Vienne : Quand le mérite porte bien son nom -> https://t.co/K5DhVpkE8X
17:21Dordogne : Les engagements de Soliha en faveur de l’amélioration de l’habitat -> https://t.co/E8uwmwewi6
17:06Châteauroux : Gilles Colosio raccroche son appareil photo -> https://t.co/VmCrjC6A3l
16:31Thierry Mazabraud, secrétaire général du SPF 87 a été fait chevalier de l'Ordre National du Mérite. La médaille lui… https://t.co/9n79RabMbc
15:35Périgueux : De la démonstration au geste technique -> https://t.co/uY0g2qNrVH
14:48RT : Les filles ont prises leur photo de groupes https://t.co/t9iIllnyXx

Trump-Poutine : un face-à-face de détente

HELSINKI

Les présidents américain et russe se sont retrouvés hier dans la capitale finlandaise pour un sommet aux allures de réconciliation.
Je pense que c’est un bon début. Très, très bon début pour tout le monde .» L’optimisme de Donald Trump semblait intact au terme d’un premier échange de plus de deux heures avec Vladimir Poutine, hier après-midi à Helsinki. Optimisme clairement affiché en amont de la rencontre par celui qui entend nouer « une relation extraordinaire » entre les deux puissances.
Et les propos du locataire du Kremlin n’étaient pas de nature à entamer cet enthousiasme.
« Les pourparlers se sont tenus dans une atmosphère franche et de travail. Je les considère très réussis et très utiles », a-t-il en effet affirmé à l’occasion d’une conférence de presse commune.
C’est donc dans une atmosphère marquée par les louanges des deux parties que s’est ouvert ce premier sommet américano-russe depuis 2014.
Tandis que les relations entre les deux pays sont loin d’être au beau fixe, le choix de la capitale finlandaise ne relève pas du hasard. Il se voulait, selon toute vraisemblance, le signe d’un processus de détente.
Comme ce fut le cas à plusieurs reprises ces dernières décennies, Helsinki ayant successivement accueilli les rencontres entre Ford et Brejnev en 1975, Bush et Gorbatchev en 1990, et Clinton et Eltsine en 1997. Avec, à chaque fois, un dégel des rapports américano-russes.
« Stupidité des Etats-Unis »
Ce qui a donc été une nouvelle fois le cas ce lundi. Et ce alors que le sommet se tenait avec en toile de fond l’enquête sur la présumée ingérence russe dans l’élection présidentielle américaine de 2016. Vendredi dernier, douze agents du renseignement russe ont été inculpés. Ceux-ci sont mis en cause dans le piratage du parti démocrate.
Visiblement désireux d’afficher sa bonne volonté, Vladimir Poutine a déclaré : « Nous avons un accord entre les Etats-Unis et la Russie datant de 1999 sur l’aide dans les affaires criminelles et cet accord fonctionne encore. Dans ce cadre, (le Parquet américain) peut envoyer
une demande pour mener l’interrogatoire de ces gens qui sont soupçonnés. »
Dans un tweet assez peu banal pour un Président, Donald Trump avait de son côté préparé le terrain pour s’attirer les bonnes grâces de son homologue russe, notamment en expliquant la mésentente entre les deux pays par « la stupidité des États-Unis pendant des années
et aujourd’hui l’absurde chasse aux sorcières ».
Particulièrement bien disposé à l’égard de Donald Trump, Vladimir Poutine a versé au débat l’hypothèse d’une coopération dans les domaines
du pétrole et du gaz de schiste : « Nous pourrions travailler de manière constructive pour réguler les marchés internationaux, car nous ne sommes pas intéressés par une baisse extrême des prix. »
Une amorce de lune de miel ? Nombre d’observateurs considèrent que les deux chefs d’Etat pourraient effectivement trouver des terrains d’entente dans la mesure où ils partagent une même conception du monde, empreinte de la volonté de privilégier leurs intérêts nationaux.
A.M. avec AFP