Fil info
23:19 Bravo BB et la photo est trop mignonne
22:01 Soirée gros blaireaux c bien aussi😡😡😡😡😡
19:41 Bravo à toute l'équipe de la Fondation !… https://t.co/F26JcRwzuX
17:50 Bravo Monsieur et merci de montrer votre i… https://t.co/czrVLcRYvt
17:42 Une petite pensée pour ce pauvre Germinable Pe… https://t.co/OqinFYBe5e
17:31 Ah une très bonne nouvelle, je tweetais su… https://t.co/6DDQ1hpxhx
16:55 Félicitations, cela démontre une intelligence, un humanisme . Merci
16:30 Bravo pour cette énièmes victoire mais à v… https://t.co/uMu8YbMta2
13:16 personne n’a pris contact avec moi aucun nettoyage de la voie ferrée. https://t.co/LhqHOeKvZm
00:59Le 21 septembre se prépare pour le Mouvement de la Paix de Corrèze Arbres de la Paix : Brive :Cérémonie le 26/09 à… https://t.co/lmek7JXLjs

La grève chez Ryanair s’étend à l’Allemagne

SOCIAL

Le confit social au sein de la compagnie aérienne à bas coûts Ryanair gagne en ampleur en Europe : les pilotes allemands rejoignent le mouvement de grève de leurs collègues de Suède, Belgique et Irlande. Ils réclament eux aussi une hausse des salaires.
Pas d’atterrissage pour le dumping social irlandais ». C’est derrière cette banderole (photo) que les pilotes allemands de la compagnie à bas coûts Ryanair ont annoncé hier rejoindre la grève, vendredi, des pilotes basés en Irlande, Suède et Belgique. « Nous ne voyons pas chez Ryanair la volonté de s’engager dans de réelles négociations salariales », a déclaré Martin Locher, président du syndicat Vereinigung Cockpit, qui demande de meilleures conditions contractuelles et une hausse des salaires.
Le principe de la grève avait été approuvé fin juillet par un vote des membres de Cockpit à 96%. Ce vote avait aussi fixé un ultimatum à Ryanair qui a expiré dans la nuit de lundi à mardi sans qu’un compromis n’ait pu être trouvé. Le mouvement social, qui concerne quelque 400 pilotes basés dans dix aéroports allemands, débutera vendredi à 01h01 GMT (03h01 locale) et s’achèvera samedi 11 août à 00h59 GMT (02h59 locale).
« Ryanair a exclu toute hausse des dépenses de personnel.
Parallèlement Ryanair n’a donné aucune indication sur les marges de manoeuvre pour trouver une solution. Ryanair est donc totalement responsable de l’escalade », a martelé Martin Locher.
Le malaise au sein du groupe a éclaté au grand jour à la suite d’un sérieux problème de planning de pilotes en septembre 2017, qui a entraîné un grave conflit social et des annulations portant au total sur 20.000 vols dans les mois qui ont suivi. Cette crise a poussé Ryanair à négocier un virage à 180 degrés en entamant des négociations avec des syndicats dans plusieurs pays, alors que la compagnie avait toujours refusé de les reconnaître.
En raison de la crise et des annulations de vols, le directeur général du groupe Michael O’Leary a renoncé à son bonus au titre de 2018, qui aurait pu atteindre un million d’euros.
Avec AFP

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.