Fil info
12:57RT : Julien Lauprêtre, président national du Secours populaire est décédé. Il était venu à Limoges en octobre dernier lo… https://t.co/L2QRTXvjqP
12:47Entraînement ce matin au Dorat de l'équipe de France de tonte de moutons et ce, avant le mondial qui va se dérouler… https://t.co/rrOwhYzOPr
12:39RT : Julien Lauprêtre vient de nous quitter. Président du , il était la générosité faite homme. Merci Julie… https://t.co/eL3fTHlzpG
12:39Julien Lauprêtre, président national du Secours populaire est décédé. Il était venu à Limoges en octobre dernier lo… https://t.co/L2QRTXvjqP
12:32L'accident s'est produit à Milhac-d'Auberoche, et non Sainte-Marie...
11:55 : attention, suite à une collision entre deux voitures à Sainte-Marie-de-Chignac, la circulatio… https://t.co/idnzelJlWU
11:25RT : Au coeur de la revolution syrienne: Burning Country. Presentation avec Leila Al-Shami au MGT 26.04 21h https://t.co/u6PolgPAVH
10:35RT : Aux conférences de presse, l’ n’aime pas les questions qui fâchent. a demandé à plusieurs reprise… https://t.co/EmdPzLDPlE
10:34RT : Donc la suppression de l'ISF, c'est "pragmatique". Un cadeau de 33 euros par jour pour les 358 000 Français les pl… https://t.co/RJ9stHviQS
10:33RT : Une conférence de presse sans surprise https://t.co/YSvu6cPGJU
10:33RT : Vous avez tort de dire que est sourd. Il n'est pas sourd. Il entend. Le problème est qu'il n'entend que de… https://t.co/OuIXypL91c
10:33RT : C'est sympa de nous emprunter notre slogan, nous sommes communistes, donc partageurs. Je rêve mieux encore : que… https://t.co/lVjj5H4fY4
05:16 : Un planning familial rural dont l’utilité n’est plus à prouver https://t.co/sSWwZ0nll6 via
19:17Indre : La MSA Berry-Touraine à un an des élections internes -> https://t.co/EmRZJxR7Rd
19:02Région : Un planning familial rural dont l’utilité n’est plus à prouver -> https://t.co/XVqh7Gf2m7
18:55Châteauroux : Chœur et chants venus de Russie dimanche à Saint-André -> https://t.co/wPaBfPeVWw
18:45Indre : Le PCF veut convaincre les abstentionnistes -> https://t.co/QOI3EvQ73Z
18:27# # - -Vienne : Le développement de la fibre optique se poursuit sur le territoire de Limoges Métropole -> https://t.co/DdBYH6yIf5
18:26RT : devrait annoncer, dans ses conclusions du « grand débat », son intention de faire « travailler davantage »… https://t.co/NJS30ctbyU
18:24# # - -Vienne : Anne Frank, une histoire d’aujourd’hui pour ne pas oublier hier -> https://t.co/DDQeqqZvu3
18:20RT : « Est-ce que depuis deux ans on a fait fausse route ? » s’interroge . Et là on a envie de dire : « b… https://t.co/EuBnR6N1z8
18:20RT : Pour le moment, il enfile tellement bien les perles qu'il y a de quoi remplir toutes les vitrines de la Place Vendôme...
18:20Samedi, c'est l'ouverture de la pêche du brochet. Hauts-viennois, voisins proches et même touristes en quête de sec… https://t.co/rZuogHCjcs
18:18France : Opéra de Limoges: on revisite la musique de Bach -> https://t.co/3ljG8uALHk
18:07Région : Encourager le tourisme vert -> https://t.co/JUcJWfN6kJ
17:00Le plan d’action, check ! La partenaire, check ! Ne reste que la préparation physique, en bonne voie, et qu’un peu… https://t.co/eMlRQgAwHJ
16:57RT : Le 26 mai, mettons un carton rouge à Macron. Mettons un bulletin rouge, celui de . https://t.co/zwKiMRzyOt
16:55Périgueux : La SNC au service de l’emploi -> https://t.co/7hMcQav05C
16:50Boulazac : Un nouveau timbre célébrant la grotte de Lascaux -> https://t.co/T0YRnEOFVF
16:45Pour ceux qui aiment, Chimène Badi sera à l'espace culturel E. Lelcerc, demain dès 16h. Le public est invité.
15:57Châtillon-sur-Indre : Une semaine magique à Poudlard avec l’accueil de loisirs -> https://t.co/lXc93O8AR3
15:56Argenton-sur-Creuse : Un auteur « préhistorique » à la Maison de la Presse -> https://t.co/f8PoYa5mVT
15:55La Châtre : Soixante exposants et Anaïs Delva attendus à la foire-exposition -> https://t.co/yNDpSn0VIJ
15:44Montignac : Le 8e art à l’honneur à Montignac -> https://t.co/309rQBfHRy

La guerre au Yemen a fait 10 000 morts depuis 2015

GÉOPOLITIQUE

Le conseil de sécurité de l’ONU demande une enquête après un raid de la coalition dirigée par l’Arabie Saoudite qui a décimé un groupe de 29 enfants. Une guerre jusqu’à présent perpétrée dans l’indifférence.
La guerre au Yémen a fait depuis mars 2015 quelque 10.000 morts, dont 9.500 civils, et provoqué « la pire crise humanitaire » au monde, selon
l’ONU. Le conflit oppose les forces gouvernementales aux rebelles Houthis, issus de la minorité zaïdite (branche du chiisme) et qui se sont emparés
de la capitale Sanaa en 2014. Il a connu une escalade en 2015 quand l’Arabie saoudite a pris la tête d’une coalition militaire pour venir en aide aux forces loyales au président Abd Rabbo Mansour Hadi.
Impact dévastateur sur les enfants selon l’UNICEF
Les civils, en particulier les enfants, paient un lourd tribut dans la guerre. Jeudi, 29 enfants ont été tués dans des frappes aériennes contre un bus attribuées à la coalition. Selon l’Organisation mondiale de la santé, le conflit a fait depuis 2015 environ 10 000 morts, dont 9 500 civils, et plus de 55 000 blessés. En juillet, le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef) a dénoncé l’impact dévastateur du conflit sur les enfants (la moitié des quelque 22 millions d’habitants), dont 2 200 ont été tués et 3 400 blessés dans les combats.
« Il ne s’agit là que des chiffres que nous avons pu vérifier. Le nombre réel pourrait être bien plus élevé », a souligné la directrice exécutive de l’Unicef. Plusieurs raids imputés à la coalition ont fait de nombreuses victimes civiles, notamment contre une salle de mariage à Mokha en septembre 2015 (131 morts, la coalition a démenti être impliquée) et lors d’une cérémonie funéraire à Sanaa en octobre 2016 (140 morts).La coalition, accusée de multiples bavures, a admis sa responsabilité dans certains raids, mais accuse les Houthis d’utiliser les civils comme boucliers humains. Le Yémen a enregistré plus d’un million de cas suspects de choléra, dont 2 200 décès, depuis l’éclatement du conflit. Début août, l’OMS a annoncé que le Yémen risquait d’être touché par une nouvelle «vague majeure » de cas de choléra. Cet avertissement survenait au lendemain d’un raid aérien meurtrier visant le plus grand hôpital du Yémen dans la ville portuaire de Hodeida contrôlée par les rebelles, alors que le personnel de l’OMS préparait une campagne de vaccination. Selon une étude de l’Unicef de mars 2018, près d’un demi-million d’enfants ont abandonné l’école depuis l’escalade du conflit, ce qui porte à deux millions le nombre total d’enfants non scolarisés. « Une génération entière d’enfants au Yémen est confrontée à un avenir sombre en raison de l’accès limité ou inexistant à l’éducation », déclarait la représentante de l’Unicef au Yémen. Plus de 2 500 écoles sont hors d’usage, dont les deux tiers ont été endommagées par des attaques, 27% sont fermées et 7% sont utilisées à des fins militaires ou comme abris pour des personnes déplacées.
Selon l’Unicef, au moins 2 419 enfants ont été recrutés dans les combats depuis 2015. Dès mars 2017, le coordonnateur des secours d’urgence de l’ONU, Stephen O’Brien, affirmait que le Yémen était le théâtre de la « pire crise humanitaire au monde ». Deux tiers de sa population ont besoin
d’assistance, et plus de sept millions « ignorent d’où proviendra leur prochain repas », avait-il indiqué. Selon l’Unicef, 78% des Yéménites vivent dans la pauvreté.
Avec AFP