Fil info
21:44Corrèze : Plus de 2.000 gilets jaunes expriment leur ras le bol -> https://t.co/HysZpjfPQQ
19:38RT : Dordogne : Une marée de gilets jaunes sur la Dordogne -> https://t.co/tUSBvfYYLI
18:52Dordogne : Une marée de gilets jaunes sur la Dordogne -> https://t.co/tUSBvfYYLI
18:16Pour des raisons de sécurité, les gilets jaunes ont décidé l'interruption de la mobilisation pour la nuit sur Guére… https://t.co/YQ0CIqR5mS
15:55Quand tu arrives à la soirée et que tu n'as pas été très attentif au indiqué sur le carton d'invitation.… https://t.co/MwWTY0K7Rn
14:49A La Croisière, les gilets jaunes se sont positionnés côté Haute-Vienne et côté Creuse occasionnant des bouchons ju… https://t.co/JLiHNklhDn
14:3017 novembre 2017 : "Concentré de colère" / L'Echo https://t.co/viSNBqz2a2
13:06RT : Nouvel incident a . Une femme a été renversée par un automobiliste qui a voulu forcer le barrage au rond-… https://t.co/JPyW1g73zL
13:05RT : rond point de Souilhac bloqué avec barrage filtrant. Sono et casse croûte pour les https://t.co/xOBqquPYSJ
12:31Manifestation des gilets jaunes : d'après la préfecture une quinzaine de barrages filtrants sont toujours actifs po… https://t.co/MlaXUSBfih
12:20Les colonnes de évoquent la position du de l’ https://t.co/kIGBDMaIDs
10:24 Bjr, avez-vous quelqu’un de chez vous à Thiviers? Avez-vous une adresse email que les personnes sur p… https://t.co/ooFFbJeel4
10:20RT : les véhicules passent sur le rond-point des Balladours toutes les 30 min. "On est pas là pou… https://t.co/mlEPqHekqZ
10:20RT : il s agit en fait d un barrage filtrant au rond point des balladours. Agriculteurs, commerça… https://t.co/A0aJtBva68
10:20RT : rond point des balladours complètement bloqué https://t.co/tgGvLo3OQe
10:11Mobilisation des gilets jaunes ce matin : La goutte d'essence qui a fait déborder le vase. https://t.co/YmmQ5s9NjL
10:06 Plus grand que le stade Amedee Domenech à Brive où joue le CAB ... créer un stade… https://t.co/8zaQfKOXS1
08:36Rdv samedi 24/11, pour un moment d’échange et de partage avec , autour d’un footing Ouve… https://t.co/Z4wkQbfKWp

30 000 Arabes israéliens mobilisés à Tel-Aviv

PROCHE ORIENT

Des dizaines de milliers d’Arabes israéliens ont manifesté samedi soir à Tel-Aviv pour dénoncer la loi raciste qui définit Israël comme « l’Etat nation du peuple juif ».
Du jamais vu, d’après la télévision publique israélienne elle-même : la manifestation a réuni plus de 30 000 personnes. Le rassemblement a eu lieu à l’initiative d’organisations représentant la minorité arabe israélienne, qui constitue 17,5% de la population.
La semaine dernière, une énorme manifestation avait réuni des Druzes, une autre minorité, opposée elle aussi à cette loi. Les Arabes israéliens
sont les descendants des Palestiniens restés sur leurs terres après la création de l’État d’Israël en 1948.
Des citoyens de seconde zone
Pour les minorités druze et arabe, la loi fait d’eux des citoyens de seconde zone. Des juifs israéliens se sont joints aux manifestants qui ont crié en hébreu et en arabe : « égalité, égalité ! », « on ne se taira pas, l’Apartheid ne passera pas ! ». La loi votée par le Parlement le 19 juillet, avec le soutien du Premier ministre, M. Netanyahu, confère aux juifs le droit « unique » à l’autodétermination en Israël et proclame que l’hébreu est la seule langue officielle d’Israël, l’arabe n’ayant qu’un statut « spécial » qui n’a pas été défini.
Aucun article ne mentionne l’égalité entre les citoyens ou le caractère démocratique du pays, faisant craindre que le caractère juif d’Israël ne prime sur les autres principes. Ce texte inquiète d’autant plus les minorités que le document fait partie des lois fondamentales qui font office de  Constitution, inexistante en Israël.
Cinq appels ont été déposés contre la loi devant la Cour suprême. Netanyahu a affirmé dimanche qu’il n’avait pas l’intention d’amender la loi. « Il faut garantir l’égalité de tous les citoyens dans ce pays », a déclaré Yael Valia, une manifestante de 45 ans qui travaille dans une start-up, brandissant le drapeau israélien. A côté d’elle a défilé Watan Dahleh, une psychologue arabe israélienne qui porte sur son dos un de ses deux enfants et en tenant l’autre par la main. Elle dit avoir tenu à participer avec ses enfants « car il s’agit de leur avenir qui est en jeu ».
F.V avec AFP