Fil info
21:17Indre : Attaque virulente contre la directrice de l’Agence régionale de santé | L'Echo https://t.co/G9LwAgYxaj via
18:48Dordogne : Beynac : le Département et la préfecture haussent le ton -> https://t.co/7XIpQv05zQ
18:46Salagnac : De nouveaux réfugiés d’Afrique subsaharienne accueillis à Clairvivre -> https://t.co/8JaHaiWvWb
18:40Ussel : Des poèmes et des chansons pour célébrer la paix -> https://t.co/UbctK0Smqy
18:28Châteauroux : Les citoyennes se réapproprient la ville et leur quartier -> https://t.co/GxFNXOQnQQ
18:01Un médiateur a été désigné pour intervenir dans le conflit actuel du SDIS 87 (sapeurs-pompiers). Il pourrait interv… https://t.co/800yeoFWLT
17:05Région : Vers une mobilisation nationale ici -> https://t.co/wib3899aCp
16:56Saint-Astier : Double fête pour le lancement de la saison à La Fabrique -> https://t.co/BrL1xEmIUN
16:52Sarlat-la-Canéda : Fernando Costa de retour au Pays -> https://t.co/HxP5hZ7QQI
16:52# # - -Vienne : Un pas vers l’égalité réelle -> https://t.co/6AAvAPg09Q
15:52Périgueux : Sérieux contretemps pour le projet Montaigne -> https://t.co/bHMUd7avvr
15:50RT : La condescendance d’Emmanuel Macron est maintenant visible depuis l’espace https://t.co/DqHNykJOA1
15:49Périgueux : Un acheteur annoncé pour l’espace Britten -> https://t.co/V4DJG0HoBT
15:45Périgueux : 44 clubs labellisés -> https://t.co/MYcrcRWqlI
15:10RT : La condescendance d’Emmanuel Macron est maintenant visible depuis l’espace https://t.co/DqHNykJOA1
15:08RT : La Région débloque plus de 4 millions d'euros pour aider les victimes des intempéries https://t.co/NTUi0rr4Fx
14:57RT : Le Val de l'Aurence en fête les 22 et 23 septembre - Esplanade et Parc Pavillon du Mas-Jambost https://t.co/ax79ZbnlnB
14:53A20. Fermeture de la bretelle de sortie de l’échangeur n°26 « La Crouzille » dans le sens Province- Paris du 24 au… https://t.co/iSPBHiGxXO
12:57RT : À Saint-Junien, ville de 12 000 habitants comme je vous le disais, il y a un cinéma public, un théâtre, trois gymna… https://t.co/H3WJWjXyBD
12:54RT : À Saint-Junien, une salle bondée pour la défense de l'hôpital public. Plus de 300 personnes qui refusent de voir… https://t.co/AakgN8NOJF
12:50RT : À Saint-Junien, ville de 12 000 habitants comme je vous le disais, il y a un cinéma public, un théâtre, trois gymna… https://t.co/H3WJWjXyBD
12:50RT : [Thread] Retour à Paris après une soirée à Saint-Junien, à 30 km de Limoges. Avec le Maire, Pierre Allard, nous av… https://t.co/2qOO2kd70Y
11:32Tulle : L’éducation dans la balance ! -> https://t.co/gcxL9UP5XN

Yémen : l’Arabie saoudite peut tuer en tout impunité

GÉOPOLITIQUE

L’ONU a demandé une enquête « crédible » après le raid aérien qui a tué 29 enfants au Yémen. Mais les pays occidentaux, dont la France, qui soutiennent la coalition dirigée par l’Arabie saoudite, refusent la venue d’enquêteurs indépendants.
La coalition militaire sous commandement saoudien va elle-même enquêter après le bombardement d’un bus scolaire qui a tué au moins 29 enfants dans la ville de Dayhan tenue par la rébellion Houthie.
Pour l’ambassadrice à l’ONU, Karen Pierce, qui préside actuellement le Conseil de sécurité et s’exprime en son nom, cette enquête doit être « crédible et transparente ». Mais « les enquêtes que l’on mène sur soi-même, sans supervision internationale, posent toujours problème », confie James Dorsey, spécialiste de la région à la S. Rajaratnam School of International Studies de Singapour. « Les résultats en seront contestés et ne pourront être considérés comme crédibles ». L’avis d’Akshaya Kumar, directrice adjointe de l’ONG Human Rights Watch pour l’ONU, est plus tranché : « la triste vérité est que l’on a donné aux Saoudiens l’opportunité d’enquêter sur eux-mêmes et les résultats sont risibles », a-t-elle déclaré. Annonçant l’ouverture de ces investigations, la coalition internationale, qui mène depuis 2015 une offensive d’envergure en soutien aux forces gouvernementales contre les rebelles Houthis, a pour l’instant évoqué des « dommages collatéraux subis par un bus de passagers » à l’occasion d’une « opération des forces de la coalition dans la province de Saada ». Pour Sheila Carapico, professeur à l’université de Richmond (USA), « un raid aérien contre un bus d’écoliers semble être une violation flagrante des lois de la guerre. Mais en l’absence d’enquêteurs
professionnels et indépendants, on ne saura sans doute jamais ».
Pour la forme, Paris, Londres et Washington, qui soutiennent politiquement et arment la coalition dirigée par Riyad, ont condamné la frappe. Mais ni la France, ni le Royaume-Uni ni les États-Unis n’ont exigé l’envoi d’enquêteurs indépendants, contrairement à ce qu’ont demandé, notamment, les Pays-Bas, F.V avec AFP

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.