Fil info
21:44Corrèze : Plus de 2.000 gilets jaunes expriment leur ras le bol -> https://t.co/HysZpjfPQQ
19:38RT : Dordogne : Une marée de gilets jaunes sur la Dordogne -> https://t.co/tUSBvfYYLI
18:52Dordogne : Une marée de gilets jaunes sur la Dordogne -> https://t.co/tUSBvfYYLI
18:16Pour des raisons de sécurité, les gilets jaunes ont décidé l'interruption de la mobilisation pour la nuit sur Guére… https://t.co/YQ0CIqR5mS
15:55Quand tu arrives à la soirée et que tu n'as pas été très attentif au indiqué sur le carton d'invitation.… https://t.co/MwWTY0K7Rn
14:49A La Croisière, les gilets jaunes se sont positionnés côté Haute-Vienne et côté Creuse occasionnant des bouchons ju… https://t.co/JLiHNklhDn
14:3017 novembre 2017 : "Concentré de colère" / L'Echo https://t.co/viSNBqz2a2
13:06RT : Nouvel incident a . Une femme a été renversée par un automobiliste qui a voulu forcer le barrage au rond-… https://t.co/JPyW1g73zL
13:05RT : rond point de Souilhac bloqué avec barrage filtrant. Sono et casse croûte pour les https://t.co/xOBqquPYSJ
12:31Manifestation des gilets jaunes : d'après la préfecture une quinzaine de barrages filtrants sont toujours actifs po… https://t.co/MlaXUSBfih
12:20Les colonnes de évoquent la position du de l’ https://t.co/kIGBDMaIDs
10:24 Bjr, avez-vous quelqu’un de chez vous à Thiviers? Avez-vous une adresse email que les personnes sur p… https://t.co/ooFFbJeel4
10:20RT : les véhicules passent sur le rond-point des Balladours toutes les 30 min. "On est pas là pou… https://t.co/mlEPqHekqZ
10:20RT : il s agit en fait d un barrage filtrant au rond point des balladours. Agriculteurs, commerça… https://t.co/A0aJtBva68
10:20RT : rond point des balladours complètement bloqué https://t.co/tgGvLo3OQe
10:11Mobilisation des gilets jaunes ce matin : La goutte d'essence qui a fait déborder le vase. https://t.co/YmmQ5s9NjL
10:06 Plus grand que le stade Amedee Domenech à Brive où joue le CAB ... créer un stade… https://t.co/8zaQfKOXS1
08:36Rdv samedi 24/11, pour un moment d’échange et de partage avec , autour d’un footing Ouve… https://t.co/Z4wkQbfKWp

Yémen : l’Arabie saoudite peut tuer en tout impunité

GÉOPOLITIQUE

L’ONU a demandé une enquête « crédible » après le raid aérien qui a tué 29 enfants au Yémen. Mais les pays occidentaux, dont la France, qui soutiennent la coalition dirigée par l’Arabie saoudite, refusent la venue d’enquêteurs indépendants.
La coalition militaire sous commandement saoudien va elle-même enquêter après le bombardement d’un bus scolaire qui a tué au moins 29 enfants dans la ville de Dayhan tenue par la rébellion Houthie.
Pour l’ambassadrice à l’ONU, Karen Pierce, qui préside actuellement le Conseil de sécurité et s’exprime en son nom, cette enquête doit être « crédible et transparente ». Mais « les enquêtes que l’on mène sur soi-même, sans supervision internationale, posent toujours problème », confie James Dorsey, spécialiste de la région à la S. Rajaratnam School of International Studies de Singapour. « Les résultats en seront contestés et ne pourront être considérés comme crédibles ». L’avis d’Akshaya Kumar, directrice adjointe de l’ONG Human Rights Watch pour l’ONU, est plus tranché : « la triste vérité est que l’on a donné aux Saoudiens l’opportunité d’enquêter sur eux-mêmes et les résultats sont risibles », a-t-elle déclaré. Annonçant l’ouverture de ces investigations, la coalition internationale, qui mène depuis 2015 une offensive d’envergure en soutien aux forces gouvernementales contre les rebelles Houthis, a pour l’instant évoqué des « dommages collatéraux subis par un bus de passagers » à l’occasion d’une « opération des forces de la coalition dans la province de Saada ». Pour Sheila Carapico, professeur à l’université de Richmond (USA), « un raid aérien contre un bus d’écoliers semble être une violation flagrante des lois de la guerre. Mais en l’absence d’enquêteurs
professionnels et indépendants, on ne saura sans doute jamais ».
Pour la forme, Paris, Londres et Washington, qui soutiennent politiquement et arment la coalition dirigée par Riyad, ont condamné la frappe. Mais ni la France, ni le Royaume-Uni ni les États-Unis n’ont exigé l’envoi d’enquêteurs indépendants, contrairement à ce qu’ont demandé, notamment, les Pays-Bas, F.V avec AFP