Fil info
20:08Périgueux : Des petites voitures pour apaiser le passage à l’hôpital -> https://t.co/ztOxC0MiAL
20:02Coulounieix-Chamiers : Un marché bio chez Emmaüs -> https://t.co/2ip0ThVUlP
19:40RT : Ces chiffres de l'OCDE sur les 15-34 ans résument tout le mal français.
18:47Région : Vaste chantier, oui mais... -> https://t.co/PEDFJDvVvu
18:32Sainte-Féréole : La Nuit de la bourrée en Limousin c’est samedi ! -> https://t.co/XJBhLEGM2C
18:15# # - -Vienne : La face sombre du Brésil et la vitalité des luttes -> https://t.co/sNu40manf1
17:18Indre : Gilets jaunes : déjà deux mille personnes inscrites pour le 2 février -> https://t.co/Vb2spLO9xe
17:04Sarlat-la-Canéda : Installation du NRO de Sarlat -> https://t.co/5K9nBd29Ry
17:00# # - -Vienne : Expulsions du territoire : René Bokoul doit rester en France ! -> https://t.co/8JvbCDawIu
16:18RT : On ne parle pas assez des bienfaits du calva 😃 https://t.co/19MoJ7qVeH
16:18RT : Petite balade à Montmartre sous la neige ce matin quand soudain magnifique rencontre avec ce chanteur... avec cette… https://t.co/bZ9DxrrmnF
16:04# # - -Vienne : Rocío Márquez : pur flamenco -> https://t.co/4KedhmzEy0
15:49Périgueux : 1 000 euros récoltés au profit des clowns hospitaliers -> https://t.co/QUffOt5vYY
11:51 Dupuytren 2 et ils fermeront bientôt St-Junien et St-Yrieix !!! Complètement à côté de la plaque !!!
11:43Pour ne prendre aucun risque sur la neige aujourd’hui, l’atelier “comprendre comment mon enfant se sent aimé” animé… https://t.co/tyIN7407KI
11:11Bergerac : Six mois de travaux et un accueil de la mairie entièrement repensé -> https://t.co/UCNI92L8W5
09:14Sport : Lucas Pouille en 1/2 finale de l'open d'Australie -> https://t.co/EiKadoldBD
08:32 il faut améliorer le cheminement des visiteurs et malades qui viennent à la journée c'est h… https://t.co/1BzdlWBdiu
08:30 # - -Vienne : Les Steva ne sont guère enthousiastes -> https://t.co/1QerQipBbz
08:28RT : Région : Le CHU Dupuytren 2 ouvre en mars -> https://t.co/047eEyCcvO
08:23Région : Le CHU Dupuytren 2 ouvre en mars -> https://t.co/047eEyCcvO
21:36Assises de la Creuse. Une amitié d’enfance qui se brise. Un réfectoire qui renvoie à sa propre solitude... Debout a… https://t.co/B0mZ92DWiN
21:34Région : Des témoignages d’amitiés aux paroles d’experts... -> https://t.co/rqUUQrw0rW

Tunisie : projet de loi pour l’égalité homme-femme

PARITÉ

En Tunisie, le président Béji Caïd Essebsi soutient l’égalité homme-femme en matière d’héritage, malgré l’opposition d’Ennahdha, le Parti islamiste.
La loi tunisienne actuelle, qui s’appuie sur le droit islamique, prévoit qu’en règle générale, un homme hérite le double d’une femme du même degré de parenté. Mais le président Béji Caïd Essebsi a annoncé lundi son soutien à un projet de loi, inédit dans le monde arabe, pour rendre hommes et femmes égaux en matière d’héritage.
Un texte qui divise car il déroge à un principe inspiré du Coran. Le dépôt d’un projet de loi établissant l’égalité est une « avancée majeure, inédite
» a salué la présidente de l’Association tunisienne des femmes démocrates, Yosra Frawes. « Nous donnons de l’espoir à toutes les femmes dans le monde arabe », s’est de son coté réjouie Bochra Belhaj Hmida, la présidente de la Commission des libertés individuelles et de l’égalité (Colibe), mise en place par le président. La Colibe a fait de cette égalité une de ses propositions phares pour moderniser la société tunisienne.
Quelques heures après l’annonce du président tunisien, deux mille personnes, selon la police, dont de nombreuses femmes, ont manifesté dans le centre de Tunis : « Nous sommes redescendus dans la rue pour l’égalité », ont clamé les manifestants.
De nombreuses femmes ont arboré, ou se sont drapées dans le drapeau tunisien rouge et blanc. Samedi, une manifestation hostile aux propositions de réforme sociétales de la Colibe avait rassemblé plus de 5 000 personnes à Tunis.
Inverser la situation « On va inverser la situation, en faisant de l’égalité la règle, et de l’inégalité une dérogation », a déclaré le président tunisien dans un discours télévisé à l’occasion de la journée de la femme tunisienne. L’égalité dans l’héritage est l’une des mesures les plus débattues parmi une série de réformes sociétales proposées par la Colibe, afin de traduire dans la loi l’égalité consacrée par la Constitution de 2014, adoptée dans la foulée de la Révolution ayant mis fin à la dictature. Le projet de loi prévoit néanmoins de laisser la possibilité au testateur « soit d’appliquer la Constitution soit de choisir la liberté », a-t-il précisé.
Le patrimoine familial serait partagé par défaut de façon égale entre héritiers hommes et femmes.
Le propriétaire du patrimoine aurait toutefois la possibilité d’aller chez un huissier-notaire; afin de répartir son bien selon la règle des deux-tiers pour l’homme, un tiers pour la femme. Ysra Frawes a regretté que le président ne soit « pas allé jusqu’au bout », en rendant l’égalité obligatoire. Le débat s’annonce houleux au Parlement, surtout à l’approche des scrutins législatif et présidentiel prévus en 2019.
L’annonce survient alors que le parti au pouvoir, Nidaa Tounès, fondé par M. Caïd Essebsi, en 2012, est secoué par des luttes de pouvoir, et tente de regagner du terrain face au parti d’inspiration islamiste Ennahdha .
G.C avec AFP