Fil info
15:15RT : Julien Lauprêtre, président national du Secours populaire est décédé. Il était venu à Limoges en octobre dernier lo… https://t.co/L2QRTXvjqP
15:14RT : Entraînement ce matin au Dorat de l'équipe de France de tonte de moutons et ce, avant le mondial qui va se dérouler… https://t.co/rrOwhYzOPr
12:57RT : Julien Lauprêtre, président national du Secours populaire est décédé. Il était venu à Limoges en octobre dernier lo… https://t.co/L2QRTXvjqP
12:47Entraînement ce matin au Dorat de l'équipe de France de tonte de moutons et ce, avant le mondial qui va se dérouler… https://t.co/rrOwhYzOPr
12:39RT : Julien Lauprêtre vient de nous quitter. Président du , il était la générosité faite homme. Merci Julie… https://t.co/eL3fTHlzpG
12:39Julien Lauprêtre, président national du Secours populaire est décédé. Il était venu à Limoges en octobre dernier lo… https://t.co/L2QRTXvjqP
12:32L'accident s'est produit à Milhac-d'Auberoche, et non Sainte-Marie...
11:55 : attention, suite à une collision entre deux voitures à Sainte-Marie-de-Chignac, la circulatio… https://t.co/idnzelJlWU
11:25RT : Au coeur de la revolution syrienne: Burning Country. Presentation avec Leila Al-Shami au MGT 26.04 21h https://t.co/u6PolgPAVH
10:35RT : Aux conférences de presse, l’ n’aime pas les questions qui fâchent. a demandé à plusieurs reprise… https://t.co/EmdPzLDPlE
10:34RT : Donc la suppression de l'ISF, c'est "pragmatique". Un cadeau de 33 euros par jour pour les 358 000 Français les pl… https://t.co/RJ9stHviQS
10:33RT : Une conférence de presse sans surprise https://t.co/YSvu6cPGJU
10:33RT : Vous avez tort de dire que est sourd. Il n'est pas sourd. Il entend. Le problème est qu'il n'entend que de… https://t.co/OuIXypL91c
10:33RT : C'est sympa de nous emprunter notre slogan, nous sommes communistes, donc partageurs. Je rêve mieux encore : que… https://t.co/lVjj5H4fY4
05:16 : Un planning familial rural dont l’utilité n’est plus à prouver https://t.co/sSWwZ0nll6 via
19:17Indre : La MSA Berry-Touraine à un an des élections internes -> https://t.co/EmRZJxR7Rd
19:02Région : Un planning familial rural dont l’utilité n’est plus à prouver -> https://t.co/XVqh7Gf2m7
18:55Châteauroux : Chœur et chants venus de Russie dimanche à Saint-André -> https://t.co/wPaBfPeVWw
18:45Indre : Le PCF veut convaincre les abstentionnistes -> https://t.co/QOI3EvQ73Z
18:27# # - -Vienne : Le développement de la fibre optique se poursuit sur le territoire de Limoges Métropole -> https://t.co/DdBYH6yIf5
18:26RT : devrait annoncer, dans ses conclusions du « grand débat », son intention de faire « travailler davantage »… https://t.co/NJS30ctbyU
18:24# # - -Vienne : Anne Frank, une histoire d’aujourd’hui pour ne pas oublier hier -> https://t.co/DDQeqqZvu3
18:20RT : « Est-ce que depuis deux ans on a fait fausse route ? » s’interroge . Et là on a envie de dire : « b… https://t.co/EuBnR6N1z8
18:20RT : Pour le moment, il enfile tellement bien les perles qu'il y a de quoi remplir toutes les vitrines de la Place Vendôme...
18:20Samedi, c'est l'ouverture de la pêche du brochet. Hauts-viennois, voisins proches et même touristes en quête de sec… https://t.co/rZuogHCjcs
18:18France : Opéra de Limoges: on revisite la musique de Bach -> https://t.co/3ljG8uALHk
18:07Région : Encourager le tourisme vert -> https://t.co/JUcJWfN6kJ
17:00Le plan d’action, check ! La partenaire, check ! Ne reste que la préparation physique, en bonne voie, et qu’un peu… https://t.co/eMlRQgAwHJ
16:57RT : Le 26 mai, mettons un carton rouge à Macron. Mettons un bulletin rouge, celui de . https://t.co/zwKiMRzyOt
16:55Périgueux : La SNC au service de l’emploi -> https://t.co/7hMcQav05C
16:50Boulazac : Un nouveau timbre célébrant la grotte de Lascaux -> https://t.co/T0YRnEOFVF
16:45Pour ceux qui aiment, Chimène Badi sera à l'espace culturel E. Lelcerc, demain dès 16h. Le public est invité.

Tunisie : projet de loi pour l’égalité homme-femme

PARITÉ

En Tunisie, le président Béji Caïd Essebsi soutient l’égalité homme-femme en matière d’héritage, malgré l’opposition d’Ennahdha, le Parti islamiste.
La loi tunisienne actuelle, qui s’appuie sur le droit islamique, prévoit qu’en règle générale, un homme hérite le double d’une femme du même degré de parenté. Mais le président Béji Caïd Essebsi a annoncé lundi son soutien à un projet de loi, inédit dans le monde arabe, pour rendre hommes et femmes égaux en matière d’héritage.
Un texte qui divise car il déroge à un principe inspiré du Coran. Le dépôt d’un projet de loi établissant l’égalité est une « avancée majeure, inédite
» a salué la présidente de l’Association tunisienne des femmes démocrates, Yosra Frawes. « Nous donnons de l’espoir à toutes les femmes dans le monde arabe », s’est de son coté réjouie Bochra Belhaj Hmida, la présidente de la Commission des libertés individuelles et de l’égalité (Colibe), mise en place par le président. La Colibe a fait de cette égalité une de ses propositions phares pour moderniser la société tunisienne.
Quelques heures après l’annonce du président tunisien, deux mille personnes, selon la police, dont de nombreuses femmes, ont manifesté dans le centre de Tunis : « Nous sommes redescendus dans la rue pour l’égalité », ont clamé les manifestants.
De nombreuses femmes ont arboré, ou se sont drapées dans le drapeau tunisien rouge et blanc. Samedi, une manifestation hostile aux propositions de réforme sociétales de la Colibe avait rassemblé plus de 5 000 personnes à Tunis.
Inverser la situation « On va inverser la situation, en faisant de l’égalité la règle, et de l’inégalité une dérogation », a déclaré le président tunisien dans un discours télévisé à l’occasion de la journée de la femme tunisienne. L’égalité dans l’héritage est l’une des mesures les plus débattues parmi une série de réformes sociétales proposées par la Colibe, afin de traduire dans la loi l’égalité consacrée par la Constitution de 2014, adoptée dans la foulée de la Révolution ayant mis fin à la dictature. Le projet de loi prévoit néanmoins de laisser la possibilité au testateur « soit d’appliquer la Constitution soit de choisir la liberté », a-t-il précisé.
Le patrimoine familial serait partagé par défaut de façon égale entre héritiers hommes et femmes.
Le propriétaire du patrimoine aurait toutefois la possibilité d’aller chez un huissier-notaire; afin de répartir son bien selon la règle des deux-tiers pour l’homme, un tiers pour la femme. Ysra Frawes a regretté que le président ne soit « pas allé jusqu’au bout », en rendant l’égalité obligatoire. Le débat s’annonce houleux au Parlement, surtout à l’approche des scrutins législatif et présidentiel prévus en 2019.
L’annonce survient alors que le parti au pouvoir, Nidaa Tounès, fondé par M. Caïd Essebsi, en 2012, est secoué par des luttes de pouvoir, et tente de regagner du terrain face au parti d’inspiration islamiste Ennahdha .
G.C avec AFP