Fil info
18:01RT : Chèques énergie, carburant, eau, restaurant, vacances, loisirs... comment les toucher ? https://t.co/Q8cIl3MNd4 https://t.co/q5ilsulmE6
18:01RT : Manifestation des enseignants : le ras-le-bol derrière les pancartes fluo https://t.co/kULbIeIsqR par https://t.co/TQCHPTjgZD
17:57RT : En grève aujourd'hui car l'éducation et la jeunesse méritent mieux que la gestion comptable d'un gouvernement qui… https://t.co/AQxFu3ILpo
17:46Dordogne : La colère des retraités agricole -> https://t.co/82wCO9l2GF
17:43Région : Parce que l’école court à sa perte -> https://t.co/7kCG6Dwwxj
17:02# # - -Vienne : Le carnet de santé se dématérialise -> https://t.co/m22RMwWjSQ
16:55# # - : Ne pas oublier pour que demeure la paix -> https://t.co/vqzAyjyA9B
16:45Thierry BONNIER, rencontre les représentants de la presse locale à la résidence préfectorale. Il présent… https://t.co/ZDOP16P1Fx
15:37Boulazac : Un documentaire contre les mutilations génitales féminines -> https://t.co/Khw3O0nNeU
15:31Mareuil : L’EHPAD adopte la garantie Mon Restau responsable -> https://t.co/4KK7rzPzTR
12:15 bonjour, nous avons un communiqué de presse à vous transmettre sur les 2 postières qui se sont suicidées… https://t.co/e1OXXyJPJI
12:11 bonjour, où vous envoyer notre communiqué de presse sur les 2 postières suicidées ? merci,
12:00RT : 150 enseignants manifestent dans les rues de Tulle à l'appel de l'intersyndicale https://t.co/pOIEPojdr6
23:49France : Paix mondiale: le cri d’alarme de Guterres -> https://t.co/Z6OmwZbxnA
23:44 Si ! A La Forêt du Temple () le porte le nom d'une femme. Une… https://t.co/8QZFtqe3mo
22:42Corrèze : L’heure des choix et combats | L'Echo https://t.co/ee9A5C1gmr via
20:51Corrèze : Une date pour la mémoire -> https://t.co/rYF8w9rYGV
19:56Indre : Il y a un siècle, la fin de la guerre -> https://t.co/e8tbIiyAyv
19:54Corrèze : L’heure des choix et combats -> https://t.co/x96fzXnj8b
19:44Indre : Ekiden : environ deux mille coureurs et deux joëlettes -> https://t.co/sfVJqFQz5d
19:41Brive-la-Gaillarde : Comme des auteurs en foire ? -> https://t.co/qz4YyJbVjm
19:21Le Blanc : Une commémoration particulière... | L'Echo https://t.co/LBx3ftTwXW via Cc
19:21Le Blanc : Une commémoration particulière... -> https://t.co/wJuY28XXLD

Gênes : 43 morts et la société d'autoroute en accusation

DRAME

Après l’effondrement du pont de l’A10 à Gênes mardi, le bilan s’est alourdi hier avec la découverte de trois nouvelles victimes portant leur nombre à 43. Les secouristes ont arrêté les recherches, le gouvernement, lui, attaque la société d’autoroute.
Le bilan de l’effondrement du pont autoroutier Morandi à Gênes s’élève officiellement à 43 morts, ont indiqué hier les secouristes au lendemain de funérailles d’État pour les victimes du drame.
Les pompiers ont confirmé avoir découvert trois nouveaux corps, probablement ceux d’un couple turinois et de leur fillette de neuf ans, dans les restes de leur voiture, écrasée sous des tonnes de béton.
Une découverte qui semble signifier qu’il n’y aurait plus aucun disparu recensé, cinq jours après l’effondrement, mardi, d’une portion de quelque 250 mètres du viaduc.
De son côté, la préfecture de Gênes a annoncé officiellement l'arrêt des opérations de secours sur le site. Le bilan de la tragédie s'établit à 43 morts. Samedi, le décès d’un blessé roumain sauvé des décombres et la découverte du corps d’un ouvrier âgé d’une trentaine d’années avaient déjà alourdi le bilan de cette catastrophe.
Le même jour, l’Italie entière avait rendu hommage aux victimes, dont quatre touristes français et plusieurs enfants, lors de funérailles nationales à Gênes, toutefois boycottées par la moitié des familles, accusant l’État d’être responsable du drame. A la reprise du championnat de football, ce week-end, les joueurs ont observé une minute de silence et portaient un brassard noir. Les matches des deux équipes de Gênes, la Sampdoria et le Genoa, ont en revanche été reportés.
Dirigeants et joueurs des deux clubs sont venus ensemble aux funérailles « C’est une tragédie inacceptable », a dénoncé à la télévision
le président Sergio Mattarella, les yeux rouges, après la fin de la cérémonie, évoquant son engagement « à ce que des enquêtes rapides et rigoureuses aboutissent à des condamnations ».
Face à l’émotion et à la colère, le gouvernement a attaqué la société privée autoroutière « Autostrade per l’Italia », la famille Benetton qui contrôle le groupe, l’incurie des gouvernements précédents et l’Union européenne.
Le gouvernement n’acceptera pas l’aumône Vendredi, le ministère des Infrastructures a officiellement adressé un courrier à Autostrade en vue de révoquer la concession de la société sur le tronçon du pont, donnant 15 jours à la société pour répondre.
Dans une conférence de presse, samedi à Gênes, les dirigeants du groupe n’ont pas souhaité réagir à cette décision mais ont promis « un demi-milliard d’euros d’aides disponibles dès lundi ». Une somme qui comprendrait à la fois un fonds pour les proches des victimes, mais aussi un fonds géré par la commune pour reloger les habitants dont les immeubles sous le pont sont condamnés.
Le vice-Premier ministre italien Luigi Di Maio a d’ores et déjà indiqué que le gouvernement n’accepterait pas l’« aumône » ainsi offerte par la société autoroutière. Il a réclamé des compensations « crédibles » de la part d’Autostrade, société contrôlée à hauteur de 30% par la famille Benetton via le groupe Atlantia.
M.R. avec AFP